masquer le menu
   

Luneau toujours plus haut

- 8 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #9 - 10 000$ Heads Up NLHE : Alexandre Luneau est dans l'argent !

A trop parler d’Alexandre Luneau et de sa passion pour les Mixed Games, on en oublierait presque qu’il est également un très bon joueur avec seulement deux cartes en main. Round après round dans ce tournoi, il éclabousse de toute sa classe sur ce format heads up.

En se débarrassant de Bobby Oboodi, son premier adversaire du jour, « Alexonmoon » s’est assuré une première place payée sur ces WSOP 2016. Et pas n’importe quelle place payée : s’il y a bien un tournoi où il fait bon être « in the money », c’est bien celui-ci. Encaisser l’équivalent de 2 buy in et demi, soit un peu plus de 25 000$, ça n’arrive simplement jamais en fait, sur un aucun autre tournoi… sauf sur ce genre de format. Bien que ce tête à tête fut d’une importance cruciale, Alex n’a pas spécialement eu de mal à se défaire de cet Américain.

« Je n’ai fait que bluff ! Toutes les mains, j’étais en bluff, j’adore ça », confiait-il avec un énorme sourire. « Mon adversaire était sympa, mais s’il se plaignait beaucoup. Pas méchamment, mais il n’arrêtait pas. Il était très curieux, il voulait tout le temps voir mes mains. »

Durant cette bataille, Alex a réussi à bien grind son adversaire, jusqu’à arriver à cette fameuse période de tapis préflop. Ça a d’abord commencé avec A4 contre JT chez Alex. Le flop a apporté un as… mais également un valet et deux cœurs ! Mais aucune carte intéressante n’a frappé le tournant et la rivière.

« C’est frustrant de perdre des flips à tapis préflop en NLHE »

Revenu à une vingtaine de blindes, Oboodi a disputé un autre coin flip, à tapis préflop, avec 88 en main, contre le AQ de Luneau. Un as est apparu sur le flop… accompagné d’un 8 également : « C’est frustrant de perdre des flips à tapis préflop en NLHE », confiait Alex à la fin du match. « Au final, tu ne peux rien faire. Tu montes des jetons, et lui les récupère sur des simples flips ».

A ce moment précis, son adversaire est revenu à 320 000 contre 480 000 pour Alex. Alors qu’il avait abandonné toute idée de « poker face » depuis quelques longues minutes, Oboodi a remis sa capuche, et s’est probablement remis à y croire aussi.

Sauf qu’en face, Alexandre ne s’est jamais énervé. C’est d’ailleurs un mot qu’il faudrait qu’on lui apprenne, pas sur qu’il fasse partie de son dictionnaire. Il a remis le bleu de chauffe, et à la force du poignet, Luneau a créé un nouvel écart. Jusqu’à cette dernière main :

Depuis le bouton, Oboodi open et Alex défend sa blinde. Tous les jetons des deux joueurs vont partir sur un flop 7Q5. Bobby Oboodi a retourné AQ, le bon vieux TPTK (top pair top kicker) des familles est s’est retrouvé dominé face au Q 5 d’Alexandre, pour deux paires floppées. Un J et un 2 sont venus compléter ce tableau, ne changeant rien à l’histoire : Alexandre Luneau fait désormais partie des 16 joueurs qui remportent au moins 25 596$. Il a maintenant rendez-vous à 16h (1h en France) pour disputer un nouveau tête à tête, et ce sera face à... Adrian Mateos Diaz. L’Espagnol a battu Max Altergott, pour le plus grand bonheur de Luneau : « Attends, entre un Allemand qui était un top reg mondial il y a encore quelques années, et un Espagnol, tu prends qui ? Moi c’est pareil, je préfère l’Espagnol »

Dernier coup à tapis dans ce match... sous le regard d'Adrian Mateos Diaz au loin.

On n'oublie pas Adrien Allain, toujours en train de se battre face à Matthew Diehl

Antonio Esfandiari a été un des premiers qualifiés de cette journée