masquer le menu
   

Qui sont les November Nine 2015 ?

- 15 juillet 2015 - Par Kinshu

Joseph McKeehen (USA) 63,1 millions (wow !)
 Voir Joseph McKeehen en finale du Big One est tout sauf une surprise. On avait découvert cet Américain de 24 ans l'an passé, après le joli duel qu'il avait disputé et perdu contre Hugo Pingray en finale de l'épreuve Monster Stack. Et ce n'est pas un hasard si très tôt dans le tournoi, on avait mentionné que McKeehen avait le profil typique du November Nine, autant dans le look que dans le talent nécessaire pour en arriver là. On l'a vu machinalement exercer une pression constante durant les derniers jours, le plus souvent avec des jeux plutôt solides. Avec une facilité déconcertante, McKeehen a complètement écrasé ses adversaires à la bulle de la finale (signant au passage la dernière élimination de la journée) et s'est ainsi adjugé haut la main le statut de chipleader avec un tiers des jetons en circulation ! 

Zvi Stern (Israël) 29,8 m.
Chaque année ou presque, un joueur complètement inconnu de nos services se fraye un chemin en table finale. Cette édition, c'est Zvi Stern qui a tiré le bon numéro. Que sait-on sur ce joueur israélien ? Pas grand chose, hormis qu'il a le même patronyme qu'un magazine people allemand, qu'il aime bien réfléchir dix minutes pour prendre une décision et qu'il enregistre grâce à ce tournoi sa troisième place payée sur le circuit. Comment s'est-il retrouvé à ce stade du tournoi ? Zvi Stern et boule de gomme !

Neil Blumenfield (USA) 22 m.
L'homme au chapeau est l'un des joueurs les plus âgés encore en lice. Son fait d'armes le plus marquant remonte à 2008 lorsqu'il a remporté le premier Championnat de l'Etat du Nevada. Short-stack pendant un long moment lors du Day 6, l'Américain n'a pas hésité à partir de nombreuses fois à tapis pour se maintenir en vie.

Pierre Neuville (Belgique) 21,075 m.
Quelle bonne surprise de voir Pierre Neuville en finale du plus beau tournoi du monde ! Le Belge de 72 ans a démontré tout au long du tournoi qu'il était complètement à la page niveau poker et aussi téméraire, voire bien plus encore, que les joueurs les plus jeunes du circuit. Chipleader par intermittence, Neuville s'est révélé être un modèle d'endurance durant ces derniers jours, où la fatigue n'a pris le pas sur son poker aussi fantaisiste qu'efficace. Cette présence sur la toute dernière table du Big One vient récompenser Neuville de huit années de régularité sur le circuit (trois secondes places sur des tournois EPT et WSOP !) où sa gentillesse hors du commun a marqué tous ceux qui l'ont cotoyé. Quelle fraicheur !

Max Steinberg (USA) 20,2 m.
L'expérimenté Américain compte deux places de runner-up et un titre WSOP (dans un tournoi à 1 000 dollars en No-Limit Hold'em en 2012) à son palmarès, pour un total de plus d'1,9 millions de dollars de gain en live. Parmi les short-stack au départ de la journée, Steinberg a rapidement doublé son tapis en début de Day 7, grâce à une paire d'As opposée à la paire de 8 de Daniel Negreanu. Remarqué pour ses costumes ajustés et son look impeccable tout droits sortis d'une couverture de GQ ou Maxim, Maxsera soutenu en finale par son vrai jumeau, Danny, lui aussi pro du poker.

Thomas Cannuli (USA) 12,25 m.
Le profil de Thomas Cannuli n'est pas sans nous rappeler celui d'un certain Joe Cada : Américain, la vingtaine d'années, la casquette vissée à l'envers, habitué à disputer de grosses parties de cash-game, ayant une très maigre expérience en tournois live, mais une confiance à toute épreuve. Cela s'est d'ailleurs ressenti dans le final de ce Main Event où l'on a vu le natif du New Jersey, encouragé par les illustres Brian Rast, Antonio Esfandiari et Sorel Mizzi (entre autres), être ultra agressif autour de la table. Alors, Cannuli peut-il connaitre le même destin que le champion du monde 2009 ?  

Joshua Beckley (USA) 11,8 m.
En moins d'un an, le grindeur online aura atteint une autre dimension avec ce statut de November Nine. Régulier des sites de poker du New Jersey, Joshua Beckley n'a débuté le jeu en live que l'été dernier, après avoir longtemps squatté les tables d'Ultimate. Short-stack officiel à 10 joueurs restants, l'Américain a remporté un flip avec As-Dame contre paire de 9 pour sa survie dans le tournoi.

Patrick Chan (USA) 6,225 m.
Régulier des tournois entre 100 et 1 000 dollars de buy-in, le New-Yorkais Patrick Chan vit clairement son "one-time". Le jeune homme a trouvé une paire d'As au bon moment pour éliminer le Canadien Max Greenwood en possession de la paire de Valets, peu avant la pause dîner lors du Day 6. 

Federico Butteroni (Italie) 6,2 m.
20ème du Monster Stack (pour plus de 45 000 dollars) et vainqueur du tournoi quotidien du Rio (235$ de buy-in pour 31 000$) il y a trois semaines, l'été de Federico Butteroni s'achève en beauté. Joueur méconnu, sa seule performance notable date de 2010 avec une 15ème place dans un IPT à San Remo. L'Italien a passablement agaçé ses adversaires lors de l'avant-dernière journée, prenant beaucoup de temps dans toutes ses décisions. Le Romain a déjà fait mieux que son compatriote Sergio Castelluccio, 13ème en 2013. Il lui restera encore un effort à faire pour dépasser Filippo Candio, 4ème en 2010. Avec 15BB, Federico est, en compagnie de Patrick Chan, le short-stack officiel.

Siège 1: Zvi Stern (Israël) 29,800,000 (74 bb)
Siège 2: Pierre Neuville (Belgique) 21,075,000 (52 bb)
Siège 3: Joshua Beckley (USA) 11,800,000 (27 bb)
Siège 4: Max Steinberg (USA) 20,200,000 (50 bb)
Siège 5: Thomas Cannuli (USA) 12,250,000 (30 bb)
Siège 6: Joe McKeehen (USA) 63,100,000 (160 bb)
Siège 7: Patrick Chan (USA) 6,225,000 (15 bb)
Siège 8: Federico Butteroni (Italie) 6,200,000 (15 bb)
Siège 9: Neil Blumenfield (USA) 22,000,000 (55 bb)

Blindes : 200,000/400,000, ante 50,000

Les prix restants

Vainqueur : 7,680,021$
Runner-up : 4,469,171$
3e : 3,397,103$
4e : 2,614,558$
5e : 1,910,971$
6e : 1,426,072$
7e : 1,203,193$
8e : 1,097,009$
9e : 1,001,020$

Les éliminations du jour

10. Alexander Turyansky (Allemagne) 756,897$
11. Daniel Negreanu (Canada) 526,778$
12. George McDonald (Royaume-Uni) 526,778$
13.Matt Guan (USA) 411,453$
14. Justin Schwartz (USA) 411,453$
15. Tom Kearney (USA) 411,453$
16. Dave Stefanski (USA) 325,034$
17. David Peters (USA) 325,034$
18. Kilian Kramer (Allemagne) 325,034$
19. Erasmus Morfe (USA) 262,574$
20. John Allan Hinds (USA) 262,574$
21. Mario Sequeira (USA) 262,574$
22. Anton Morgenstern (Allemagne) 262,574$
23. Blake Bohn (USA) 262,574$
24. Chris Brand (USA) 262,574$
25. Fedor Holz (Allemagne) 262,574$
26. Chad Power (USA) 262,574$
27.James Magner (USA) 262,574$