masquer le menu
   

Fini la rigolade

- 12 juillet 2015 - Par Benjo DiMeo

Fin du Day 4 - 237 joueurs restants


Les rires, les selfies et les accolades ont fait place à la tension et à la concentration. Après la joyeuse journée de bulle d'hier, l'atmosphère dans l'Amazon Room était autrement plus posée et studieuse en ce samedi, au cours d'une journée qui a vu le field se rétrécir de 691 à 237 joueurs, générant sa nouvelle fournée de déceptions et de frustrations, et faisant grandir les rêves et espoirs des joueurs parvenant à augmenter un peu plus leur tapis. A mesure que le field se réduit inéxorablement, l'atmosphère se fait de plus en plus pesante à l'intérieur de l'Amazon Room, comme si l'air se raréfiait à mesure que les décisions des joueurs gagnaient en importance. Aujourd'hui, chaque erreur fut chèrement payée, chaque coup de génie grassement récompensé. A la veille de sa cinquième journée, le Main Event n'appartient plus aux joueurs prudents, passant progressivement dans les mains des entreprenants, prêts à prendre des risques, prêts à faire preuve de créativité, bref, prêts à être galavanisés par l'importance de l'évènement et la magnitude de l'enjeu. On le sait déjà : si un joueur serrure peut espérer atteindre la finale du Main Event, c'est en revanche un joueur combattif qui la gagnera.

De huit représentants à midi, le clan Français n'est plus constitué que de trois joueurs. Anthony Picault fut le premier éliminé Tricolore de la journée (608e), envoyant rapidement ses dix blindes au milieu avec une main dominée. Yehoram Houri allait sortir une heure plus tard (465e), manquant de réussite sur plusieurs coups clés, tout comme Maxime Chilaud (449e), qui a raté un gros coin-flip qui aurait pu le propulser dans les hauteurs du classement. 

Pendant ce temps, les éliminations allaient bon train, n'épargnant pas les professionnels établis. Témoin Phil Hellmuth, éliminé sur le podium TV par son vieux pote Daniel Negreanu, ou Davidi Kitai, peu fourni en jetons au départ de la journée et pas verni d'entrée de jeu. Victor Ramdin, Jonathan Duhamel, Sebastian Ruthenberg, JC Tran, Ryan Riess, Phil Laak, furent aussi éliminés aujourd'hui dans le ventre mou des places payées, doublant plus ou moins leur investissement de 10,000$ pour leurs efforts.

En deuxième partie de journée, Harry Touil (291e) et Nesrine Kourdourli allaient confirmer la tendance malchanceuse des Français en ce Day 4, le premier se faisant craquer les As avant que le As-Roi de la seconde ne se mange les mêmes As en pleine poire. 

Avec encore trois journées entières au programme, les chances Françaises se résument donc à trois joueurs bien connus de nos services...

Patrick Bruel (164,000)


Et de cinq ! Patrick Bruel sera dimanche au départ de la cinquième journée du plus beau et du plus gros tournoi du monde. Sa qualification s'est faite dans la douleur. "J'ai fait le dos rond, je n'avais pas trop le choix", confiait t-il à propos de sa première table. "J'ai eu une paire de 6 durant les deux dernières heures, et c'est tout." Dans l'après-midi, Patrick trouvait un brelan de 9 au flop qui allait se réveler perdant, un adversaire trouvant la quinte max sur le turn. Comme dirait l'un de ses coéquipiers, tout n'est pas si facile et le Main Event n'est définitivement pas de tout repos. C'est avec seulement 10 grosses blindes que Patrick entamera le Day 5. Mais qu'importe, la bonne humeur reste de mise : tant qu'il y a des jetons, il y a de l'espoir, et l'amateur le plus célèbre du circuit Français va tenter de nous régaler aussi longtemps que possible dimanche.


Paul-François Tedeschi (514,000) et Damien Lhommeau (455,000)


Il y a un an jour pour jour, Paul-François Tedeschi se trouvait au même endroit, dans la même situation : il quittait le Rio en étant encore en course dans le plus beau tournoi du monde et pouvait se laisser aller aux rêves les plus fous. Mais le rêve allait brutalement prendre fin très tôt le lendemain, le Corse se faisant éliminer en 251e place après avoir perdu la majeure partie de son tapis sur un bluff trop ambitieux. Un an plus tard, l'histoire se répète : Paul-François a réussi le pari de se qualifier de nouveau pour le Day 5 du Main Event. Ce n'était pourtant pas une mince affaire : « J'ai perdu deux 80/20, un 60/40 et les Valets contre les Dames » résume d'un trait le jeune tricolore qui n'a en fait pas gagné un seul coup à tapis pré-flop de la journée. Paul-François a donc dû aller chercher les jetons autrement. « Un semi-bluff qui s'est transformé en quinte max, et beaucoup de pots 3-bet en position gagnés post-flop » confie-t-il. Si l'histoire demeure la même, la fin pourrait cependant être cette fois bien différente. 

 « J'ai fait un road trip il y a plusieurs semaines où on choisissait les destinations avec des dés, et là ça fait trois places payées de suite aux WSOP que je fais en portant cette veste ! Y'a un truc non ? » Damien Lhommeau est semble-t-il en train de devenir superstitieux et vu comment c'est parti, il ne serait pas impensable de le voir débarquer au Day 5 avec le caleçon de la veille. Ce Day 5, le runner-up du Winamax Poker Open 2012 ne l'a pas entrevu de suite. Car Damien était plutôt sur la sellette au début de la journée, mais il a eu la chance de connaitre un rush d'enfer sur les premières heures de jeu, multipliant son tapis par huit durant ce laps de temps ! Déplacé par la suite à une nouvelle table plus dure à prendre en mains que la précédente, ce départ canon s'est alors transformé en pétard mouillé : Damien s'est mis à jouer de façon beaucoup plus conservatrice et cela n'a pas été payant. Mais demain sera un autre jour pour Damien dont c'est le tout premier cash dans le Big One.
 

Le Top 10 et les autres

(selon WSOP.com)



1/ Joseph McKeehen (USA) 3,122 millions
2/ Upeshka De Silva (USA) 3,067 m.
3/ Erasmus Morfe (USA) 2,502 m.
4/ Brian Hastings (USA) 2,464 m.
5/ Thomas Cannuli (USA) 2,271 m.
6/ Charles Chattha (UK) 2,157 m.
7/ Jewook Oh (USA) 2,153,000 m.
8/ Jay Sharon (USA) 2,118 m.
9/ Jake Toole (USA) 2,106 m.
10/ Mozheng Guan (USA) 2,034 m.

Ils sont encore en course

27. Toby Lewis (UK) 1,436 m.
31. Justin Bonomo (USA) 1,35 m.
32. Daniel Negreanu (Canada) 1,335 m.
61. Matt Waxman 5USA) 1,084 m.
107. Jake Cody (UK) 764,000
142. Vivek Rajkumar (USA) 580,000
205. Brandon Adams (USA) 307,000
217. Dan O'Brien (USA) 218,000
222. Antonio Esfandiari (USA) 195,000

Les sortants Français du jour

244. Nesrine Kourdourli 34,157$
291. Harry Touil 29,329$
449. Maxime Chilaud 21,786$
465. Yehoram Houri 21,786$
608. Anthony Picault 17,282$


C'est l'année de la Belgique



25. Kenny Hallaert 1,451 m.


39. Matthias De Meulder 1,272 m.


77. Pierre Neuville 956,000


Rendez-vous dimanche à 11h (20h) pour notre décrochage radio en direct histoire de récapituler tout ça. Shuffle up and deal du Day 5 à 21h, heure Française. Bisous.

Benjo & Kinshu