masquer le menu
   

661 joueurs avancent au Day 4, dont 8 Français

- 11 juillet 2015 - Par Benjo DiMeo

Fin du Day 3



C’est aux alentours de 22 heures que le Main Event a connu le moment de bonheur qu’espéraient 6,420 joueurs, mais auquel seulement mille ont eu droit : l’entrée dans les places payées, venant récompenser trois jours d’intenses efforts pour ceux ayant fait montre d’assez de réussite et de talent pour arriver jusque là. Vous pouvez revivre ce moment haut en couleurs en consultant notre compte-rendu rédigé sur le vif.

Les joueurs éliminés aujourd’hui (on en a compté 1,100, grosso modo, au cours des dix heures de jeu de ce Day 3) peuvent se diviser en deux catégories : ceux qui sont repartis les mains vides, et ceux qui ont fait l’argent. La majorité des 31 Français se sont rangés dans la première catégorie aujourd’hui, avec pas moins de vingt de nos compatriotes sautant avant la bulle, depuis Olivier Decamps, éliminé peu après le coup d’envoi à midi, jusqu’à Roy Daoud, infortuné bubble-boy officiel de cette édition 2015 (et donc à ce titre récompensé d’une entrée pour l’édition 2016 du tournoi, ce qui relativise un peu sa déception) en passant par Antoine Saout, Jimmy Guerrero, Pierre Merlin, Flavien Guenan, Victor Choupeaux, Brian Benhamou, Pierre Milan, Rémi Castaignon, Valentin Messina, Emile Petit, Stéphane Benadiba, ou encore le qualifié Winamax Bastien Venhard. L’élimination Tricolore la plus surprenante du jour fut sans aucun doute celle de Louis Linard : alors qu’il avait entamé la journée en tant que leader du clan Français, Labrik a explosé en vol dès le premier niveau du Day 3, perdant énormément de jetons (trop ?) avec une paire de Dames battue.

Après la bulle, nous avons vu sortir coup sur coup trois amateurs éclairés du circuit Français, dont la patiente a été récompensée par un min-cash : Gilles Huet (993e, de justesse !), Jean Montury, et notre turfiste préféré Philippe Ktorza.

Alors qu’il ne reste plus que 675 prétendants au titre, qui seront pour la première fois réunis dans l’Amazon Room samedi à midi, quelles sont les chances Françaises ? Elles sont au nombre de huit :

Nesrine Kourdourli 649,000
Harry Touil 500,000
Paul-François Tedeschi 443,500
Yehoram Houri 405,000
Patrick Bruel (Team Winamax) 266,500
Maxime Chilaud (Qualifié Winamax) 139,500

Damien Lhommeau 84,000
Anthony Picault 59,000



Notre chip-leader Français est donc une "leadeuse" : Nesrine Kourdourli, installée à Boston depuis son mariage avec le pro Américain Tim O'Reilly. Ness a entamé la journée avec un stack de 61 600 et n'a pas tardé avant de multipler son tapis par trois. Elle s'est ensuite maintenue toute la journée avant de doubler une dernière fois dans le dernier niveau, grâce à une couleur max floppée contre un adversaire parti à tapis avec une over-paire. A noter que son mari sera lui aussi au rendez-vous du Day 4 avec 201,000 unités. 


"J'ai beaucoup appris aujourd'hui !" C'est par cet humble constat que Patrick Bruel a conclu son Day 3 en emballant un tas de jetons valant 266,500, soit presque la moyenne. Terminant la journée à une table de fous furieux assis derrière des montagnes de jetons, P14B en a vu de toutes les couleurs, et a gagné autant de gros pots qu'ils en a perdus, ses bonnes mains de départ n'ayant toujours pas passé l'épreuve du showdown. Le boss du Team avouera regretter deux ou trois de ses décisions aujourd'hui, mais achève la journée sur une bonne note, en payant flop et rivière le bluff d'un adversaire avec une paire de 8 sur un board 772TJ : bien vu, il se voit montrer un KQ loin derrière.


Si on lui avait dit qu'il finirait avec 25 blindes pour aborder le Day 4, Davidi Kitai n'aurait sans doute pas signé. Car on le sait depuis un moment maintenant, le joueur du Team Winamax joue uniquement pour gagner, et jamais pour survivre. C'est dans cette optique qu'il a donc poursuivi sur sa lancée des journées précédentes, en attaquant sans relâche dès les premières orbites du Day 3, mais sans le succès escompté, Davidi voyant son tapis fondre petit à petit au rythme des showdowns pour la plupart perdants. Et puis la bulle s'est esquissé et Davidi s'est remplumé : notre Belge préféré ne s'est pas laissé berner par un bluff adverse et est ainsi rentré dans les places payées avec un tapis conséquent. Mais cela s'est gâté en toute fin de journée pour le pro Winamax. Un mauvais call tout d'abord, avec une paire de Rois sous-jouée pré-flop, sur un board hauteur As où il a payé deux mises turn et river pour finalement se faire montrer As-Dame. Puis sur la toute dernière main distribuée aujourd'hui dans laquelle Davidi a relancé et payé un 3-bet avec deux Valets, puis un c-bet sur le flop 10-5-5, avant d'abandonner sur un 8 turn après que son adversaire lui ait reclamé son tapis. « Je n'ai pas été en réussite avec mes premiums » analyse le joueur Winamax qui reste toutefois positif avec son tapis de 121,000 : « Je suis encore là, c'est le principal ! »

A l'international



Déjà chipleader à l'issue des Day 2, l'Américain Amar Anand a confirmé son statut en se classant en tête à la fin du Day 3 avec plus d'1,139 million de jetons. Il est suivi de près par Joseph McKeehen (photo), Brian Hastings ou encore Fedor Holz. Le field compte encore cinq Champions du Monde en la présence de Phil Hellmuth (1989), Jim Bechtel (1993), Joe Hachem (2005), Jonathan Duhamel (2008) et Ryan Riess (2013) [NDLR : J'avoue qu'on a peu craqué aujourd'hui en oubliant complètement de mentionner Jim Bechtel (OK, il est pas super connu) et Jonathan Duhamel (c'est déjà plus grave)] Daniel Negreanu, Pierre Neuville, George Danzer ou encore la Néerlandaise Fatima Moreira de Melo sont toujours en lice.


Daniel Negreanu a pris quelques coups en fin de journée (payant notamment une grosse mise rivière du joueur à droite sur cette photo alors que ce dernier était en value-bet avec deux paires à l'As), mais sera bel et bien au Day 4 avec un bon gros tapis de... 444,000, ça se s'invente pas.


Phil Hellmuth reste numéro 1 au hit-parade des fans de poker, qui se sont fait de plus en plus nombreux devant sa table tout au long de la journée


Maximum respect à William Wachter, 94 ans et 120,000 jetons (34BB) pour aller au Day 4. 

Les Français payés aujourd’hui (15,000$ chacun)

701e Philippe Ktorza
910e Jean Montury
993e Gilles Huet

Quelques têtes de série primées (15,000$ chacun aussi)

664e Kevin MacPhee (USA)
713e Scotty N’Guyen (USA)
725e David Benefield (USA)
758e Steve Zolotow (USA)
785e Faraz Jaka (USA)
789e David Bach (USA)
805e JC Alvarado (Mexique)
825e Allen Cunningham (USA)
897e Marc-André Ladouceur (Canada)
911e Hoyt Corkins (USA)
927e Amir Lehavot (Israël)
1000e Dustin Cooper (USA)

Et une entrée offerte pour l’édition 2016 du tournoi pour…

1001e : Roy Daoud (France/Canada)

Rendez-vous à 11h (20h en France) pour la onzième édition de notre Multiplex Poker spécial Vegas ! Le Day 4 débutera à 20 heures.

Ce à quoi Kinshu pense au moment d'éteindre son ordinateur