masquer le menu
   

Que d'émotions

- 17 juin 2015 - Par Florence

Des Français qui font le show, on ne va pas se mentir c'est tout ce qu'on aime ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on fût servi ce soir. Reléguée au fin fond de l'Amazon Room, la table finale du PLO Hi-Lo 8 or Better aura tenu toutes ses promesses, avec un Frenchie en grande forme. Jean-Marc Thomas a assuré le show mais s'est incliné lors de son tête-à-tête final face à l'Américain Jeff Madsen qui remporte un nouveau bracelet !

Allez Papa !

"C'est comme à la télé" lançait Jean-Marc, soulagé, après avoir partagé un coup pour sa survie. Rapidement dominé par son adversaire au retour de la pause dîner, Thomas trouvait coup sur coup deux double up miraculeux. Le sort aurait même pu tourner en la faveur du régulier de Feu l'ACF lorsqu'une doublette lui a permis de faire full alors que son adversaire avait trouvé une quinte floppée.

Et encore un double up !

"Si tu gagnes pas là, tu gagnes jamais, renchérissait Jean-Marc. J'avais rien, je suis un survivant !" Mais hélas pour notre représentant tricolore, un nouveau coup à tapis aura raison de sa bonne humeur. La main finale laissait peu d'espoir au Français : A922 face à AT64. Le rail tricolore aura beau appeler les cartes, le board 676J7 tournera cette fois en la faveur de l'Américain. Jean-Marc Thomas échoue sur la seconde marche du podium pour 186 548 $ alors que Jeff Madsen remporte un quatrième bracelet (301 413$), rien que ça ! Il avait acquis les deux premiers en 2006 à seulement 21 ans et 5 semaines.

Exténué, frustré, déçu ... difficile de décrire en un seul mot l'état de Jean-Marc après ce tournoi. "Gagner un bracelet, c'est le rêve d'une vie, commentait-il à chaud. C'est un jeu que j'adore, une telle performance ne se reproduira peut-être plus". Présent encore quelques jours à Las Vegas, on souhaite à Jean-Marc de réiterer son exploit. Avec cette fois la victoire au bout.

Vous êtes surs que vous êtes devant les bons tapis Messieurs ?

Madsen peut s'effondrer dans les bras de son rail