masquer le menu
   

Yorane Kerignard en demi-finales du Main Event

- 14 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Le funambule

Fin du Day 6 - Il reste 27 joueurs

Arrivé au Day 3, c'est avec 28 600 jetons qu'a débuté Yorane Kérignard. Un tapis inférieur à la cave initiale de 30 000 jetons confiée à chaque joueur trois jours plus tôt. Après cinq heures de jeu dans cette cruciale journée, le résident maltais a enfin trouvé une occasion d'engager son tapis avec As-Dame contre une paire de dix. Yorane a alors gagné ce coin flip de la plus haute importance et doublé son tapis à 60 000, une trentaine de blindes. Depuis, il n'a pas joué le moindre coup à tapis avant le flop.

Vous ne rêvez pas : le Français Yorane Kérignard est passé en trois jours d'un tapis de trente blindes (lorsqu'il restait 1 200 joueurs) à un tapis de vingt-trois blindes à 27 joueurs restants, sans jamais partir à tapis en étant couvert avant le flop ! Car si on parle souvent de mental de guerrier et de conquérant concernant les joueurs se rendant loin dans le Main Event, Yorane obtient lui la palme de la combativité. N'hésitant pas à se laisser tomber à un tapis compris entre dix et quinze blindes, il est un joueur choisissant soigneusement les mains avec lesquelles il doit s'engager, n'hésitant pas à passer durant de longues heures avant d'accélérer le rythme lorsqu'il sent ses adversaires en difficulté.

Ainsi, Korane a débuté sa journée de manière calme, se maintenant autour des deux millions de jetons. Un véritable funambule au milieu d'artificiers faisant valser des piles de jetons à plusieurs centaines de milliers de dollars d'équité. L'accélération a eu lieu à deux heures de la fin de journée, quand son tapis a grimpé à 4,6 millions, à quelques encablures près la moyenne. "Dès lors, j'ai été déçu de mon jeu", confie Yorane. "Quand j'avais un petit tapis, j'ai géré, et une fois que je suis monté, j'ai trop voulu marcher sur la table", reconnaît Yorane, qui termine la journée avec 2,8 millions, ce qui correspondra à environ 23 blindes à l'heure de la reprise lundi.

"Je regrette quelques coups", poursuit Yorane. "Notamment une main où je paie une relance en position sur deux joueurs avec As-Neuf de coeur alors que j'ai cinquante blindes. Je n'ai pas besoin de faire ça." Et également cette autre main, où, il nous dit "placer un levier sur un joueur devant faire tapis ou passer." Mais voilà, en face, c'était Scott 'URnotINdanger' Palmer, qui n'a pas hésité à envoyer son tapis.

Mais revenir avec 2,8 millions de jetons au day 6, Yorane, c'est vraiment une tare ? "Ce serait malhonnête de me plaindre" sourit-il. "Mais je suis déçu de mon jeu sur la fin de journée, j'aurais pu terminer avec un meilleur tapis." Pour avoir vu Yorane Kérignard évoluer depuis le début du tournoi, et même s'il revient avec l'un des plus petits tapis parmi les vingt-sept survivants, on a vraiment envie d'y croire. Vous nous donnez raison ?
 

Découvrez les 27 demi-finalistes du Main Event des WSOP 2014

Ce Main Event appartient encore et toujours à Martin Jacobson : le terrifiant Suédois a continué de maîtriser son sujet aujourd’hui, reprenant le chip-lead qu’il détenait à la fin du Day 1. Entre les deux, Martin Jacobson n’a JAMAIS quitté le Top 30, terminant en 21e, 29e, 18e, puis 13e position entre le Day 2 et ce matin. Qui pourra sérieusement le menacer en demi-finales ? En tournoi tout est possible, mais à ce stade il nous paraîtrait insensé de parier contre la présence de Jacobson en finale.

Jacobson sera accompagné d’un important contingent de joueurs Européens inconnus de nos services : un Espagnol (Andoni Larrabe, bien stacké), deux Anglais (Craig McCorkell et Iaron Lightbourne), un Danois (Felix Stephensen), deux Hollandais (Jorryt van Hoof et le faux-Français Oscar Kemps), l’Autrichien Maximilian Senft, et bien sur Yorane Kerignard. Un tiers du field vient d’Europe !

Côté décibels, on peut compter sur la présence des supporters Brésiliens de Bruno Politano pour mettre le feu dans les gradins, comme ce fut le cas aujourd’hui. Andrey Zaichenko est le dernier représentant des pays de l’Est

Côté Américains (au nombre de 16), Mark Newhouse a perdu de sa superbe mais ses chances restent bonnes. Bryan Devonshire est niché au milieu du peloton.

Martin Jacobson (Suède) 22,335 millions
Luis Velador (USA) 16,6 m.
Dan Sindelar (USA) 16,345 m.
Andoni Larrabe (Espagne) 15,28 m.
William Pappaconstantinou (USA) 14,64 m.
Bruno Politano (Brésil) 11,625 m.
Dan Smith (USA) 10,335 m.
Craig McCorkell (UK) 8,765 m.
Felix Stephensen (Danemark) 7,74 m.
Andrey Zaichenko (Russie) 7,335 m.
Mark Newhouse (USA) 6,82 m.
Thomas Sarra Jr (USA) 6,51 m.
Jorryt van Hoof (Pays-Bas) 6,395 m.
William Tonking (USA) 5,87 m.
Bryan Devonshire (USA) 5,765 m.
Eddy Sabat (USA) 4,67 m.
Kyle Keranen (USA) 4,465 m.
Leif Force (USA) 4,035 m.
Christopher Greaves (USA) 3,935 m.
Maximilian Senft (Autriche) 3,92 m.
Oscar Kemps (Pays-Bas) 3,91 m.
Iaron Lightbourne (UK) 3,875 m.
Sean Dempsey (USA) 3,145 m.
Yorane Kerignard (France) 2,885 m.
Scott Mahin (USA) 1,46 m.
Brian Roberts (USA) 1,365,000
Scott Palmer (USA) 760,000

Blindes : 60,000/120,000, ante 15,000 pendant 50mn
Tapis moyen : 7,425,00

Les prix restants à distriubuer

Vainqueur : 10 millions de dollars
Runner-up : 5,145,968$
3e : 3,806,402$
4e : 2,848,833$
5e : 2,143,174$
6e : 1,622,080$
7e : 1,235,862$
8e : 947,077$
9e : 730,725$

10e à 12 : 565,193$
13e à 15e : 441,940$
16e à 18e : 347,521$

19e à 27e : 286,900$

Les éliminés du Day 6

Parmi les joueurs à qui on a dit au revoir aujourd’hui : la dernière joueuse en course Maria Ho, le high-stakeur Brian Hastings, le champion WPT Matthew Waxman, les Anglais Stuart Rutter et Paul Senter, et le doyen du tournoi William Cole (70 ans).

29e : Dong Guo (Chine) 230,487$
30e : Robert Campbell (USA) 230,487$
31e : Chris Johnson (USA) 230,487$
32e : Garrett Greer (USA) 230,487$
33e : Robert Park (USA) 230,487$
34e : Luis Assuncao (Brésil) 230,487$
35e : Peter Placey (USA) 230,487$
36e : Aaron Kaiser (USA) 230,487$
37e : Gal Erlichman (Israël) 186,388$
38e : Shahen Martirosian (USA) 186,388$
39e : Paul Senter (UK) 186,388$
40e : Michael Kamran (USA)186,388$
41e : Adam Lamphere (USA) 186,388$
42e : Michael Finstein (USA) 186,388$
43e : David Tuthill (USA) 186,388$
44e : Clayton Maguire (USA) 186,388$
45e : Matt Waxman  (USA) 186,388$
46e : Vladimir Bozinovic (Russie) 152,025$
47e : Jason Weber (USA) 152,025$
48e : Ryan Fair (USA) 152,025$
49e : Chris Odle (USA) 152,025$
50e : David Yingling (USA) 152,025$
51e : Jason Johnson (USA) 152,025$
52e : Isaac Baron (USA) 152,025$
53e : Trevor Martin (USA) 152,025$
54e : Kyung Cha (USA) 152,025$
55e : Alexios Zervos (Grèce) 124,447$
56e : Clayton Hamm (USA) 124,447$
57e : Vitaly Lunkin (USA) 124,447$
58e : William Cole (USA) 124,447$
59e : Stuart Rutter (UK) 124,447$
60e : Nathan Goldstein (USA) 124,447$
61e : Pfizer Jordan (USA) 124,447$
62e : Zachary Hirst (USA) 124,447$
63e : Jeffrey Loiacono (USA) 124,447$
64e : Brian Hastings (USA) 103,025$
65e : Daniel Wilson (Irlande) 103,025$
66e : Chad Eveslage (USA) 103,025$
67e : Steven Bennett (USA) 103,025$
68e : Tony Ruberto (USA) 103,025$
69e : Chanracy Khun (Canada) 103,025$
70e : Michael Stembera (USA) 103,025$
71e : Kyle Bowker (USA) 103,025$
72e : Benjamin Gold (USA) 103,025$
73e : Anh Van Nguyen (Canada) 85,812$
74e : Gabe Paul (USA) 85,812$
75e : Henrik Hecklen (Danemark) 85,812$
76e : Vadzim Markushevksi (Biélorussie) 85,812$
77e : Maria Ho (USA) 85,812$
78e : Zachary Walker (USA) 85,812$
79e : Jason Leifer (USA) 85,812$


Rendez-vous à 20h !

Ne manquez pas notre 16e et dernier décrochage radio en direct de Las Vegas, à partir de 20h (heure Française). L’ultime journée WSOP de l’été débutera une heure plus tard.

Main Event - le programme

Samedi 5 juillet : Day 1A
Dimanche 6 juillet : Day 1B
Lundi 7 juillet : Day 1C
Mardi 8 juillet : Day 2A et 2B
Mercredi 9 juillet : Day 2C
Jeudi 10 juillet : Day 3
Vendredi 11 juillet : Day 4
Samedi 12 juillet : Day 5
Dimanche 13 juillet : Day 6 (jusque 27 joueurs)
Lundi 14 juillet : Day 7 (jusque 9 joueurs)
Novembre 2014 : Finale

Bonne journée à tous !

Harper & Benjo

C'est un fameux trois mâts fin comme un oiseau

- 14 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo



L'Amazon Room est vide, si ce n'est pour les quatre dernières tables du Main Event (le podium ESPN est hors-champ)

« J’étais en train de ramer… », soupire Yorane Kérignard entre deux mains.

Ses supporters complètent la phrase :

« Et maintenant t’es monté dans le bateau ! »

Car notre dernier Français en course tangue, mais ne coule pas. Mieux : il prospère, remportant plusieurs coups cruciaux sans showdown durant la dernière pour monter à 4,3 millions, son plus haut point depuis le début du Main Event.

Une véritable démonstration de patience et de ténacité, voilà ce que nous offre Yorane Kérignard en ce Day 6. Nous jouons le dernier niveau de la journée : nous sommes tombés à 34 joueurs et Yorane tient bon, jamais avec un gros tapis mais toujours avec une détermination qui vaut bien des centaines de blindes, choisissant ses pots avec une précision d'orfèvre. En un mot : Yorane joue peu, mais joue bien. Et se sent de plus en plus à l'aise maintenant qu'il s'écarte petit à petit de la zone dangereuse.

Nous allons encore jouer deux heures avant de nous quitter pour la soirée - les blindes sont passées à 60,000 et 120,000 avec une ante de 15,000, rendant chaque 3-bet très, très cher et potentiellement fatal. C'est là que le doigté et l'expérience de Yorane font la différence !

Le Top 5 selon PokerNews

Martin Jacobson (Suède) 21,5 millions
Luis Velador (USA) 13,8 m.
Dan Sindelar (USA) 11,79 m.
Bruno Politano (Brésil) 10,55 m.
Craig McCorkell (UK) 10,22 m.

Les récentes éliminations

32e : Garrett Greer (USA) 230,487$
33e : Robert Park (USA) 230,487$
34e : Luis Assuncao (Brésil) 230,487$
35e : Peter Placey (USA) 230,487$
36e : Gal Erlichman (Israël) 186,388$

Tableau de bord
31 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes 60,000/120,000, ante 15,000
Tapis moyen : 6,46 millions
Prix assuré : 230,487$

Yorane le résistant

- 14 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 6 - Blindes 50 000/100 000 ante 10 000

Le clan français derrière Yorane Kérignard

Il nous inquiète, mais ce garçon est plein de ressources. Tombé à un tapis aussi bas que 1,5 million, Yorane Kérignard a réussi à doubler sa cave en l'espace de dix minutes, sans jamais avoir à montrer ses cartes. Est-il reparti à tapis avant le flop depuis ce coup à pile ou face joué avec As-Dame contre paire de Dix alors qu'il lui restait 30 000 jetons au Day 3 ? Pas qu'on se souvienne.

Le Français fait une démonstration de jeu shortstack, comme l'attestent ses deux relances à tapis second et premier de parole, qui n'ont pas trouvé de payeur. Lors de la main suivante, derrière une relance à 230 000 UTG payée par UTG+1 et UTG+2, il pousse son tapis depuis la grosse blinde pour deux millions... Longue réflexion, mais aucun call de la part de ses adversaires, et voilà Yorane de retour à un tapis de près de trois millions.

Les récentes éliminations

37e : Gal Erlichman (Israël) 186,388$
38e : Shahen Martirosian (USA) 186,388$
39e : Paul Senter (Royaume-Uni) 186,388$

Tableau de bord
36 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes : 50 000/100 000, ante 10,000
Tapis moyen : 5,56 millions
Prix assuré : 230 487$

There's a new kid in town

- 14 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo



Ecartons nous quelques instants du Main Event pour vous parler d'un petit jeune qui promet. C’est en novembre dernier que nous avons fait la connaissance d’Hugo. Nous étions à Nantes pour une étape de la troisième saison du Winamax Poker Tour. Il était tard, très tard dans la nuit et les bars encore ouverts se faisaient rares lorsque Ludovic Lacay reconnut dans la rue ce jeune fan de poker et joueur sur Winamax. Je vous passe sur le concours de circonstances et la somme de minuscules hasards qui a fait que c’est le champion de poker qui a reconnu le fan de poker, et non l’inverse, mais toujours est-il que nous avions passé un bon week-end Nantais en compagnie d’Hugo.

Avance rapide huit mois plus tard : le Main Event des World Series of Poker touche à sa fin, quand débarque dans l’Amazon Room… Hugo ! Mec, qu'est-ce que tu fous là ?

Il s’avère que Hugo, après six mois passés dans un prestigieux établissement hôtelier de Hong-Kong, et six autres mois à Bangkok, vient terminer ses études à Las Vegas, où il a prévu de rester un an au moins.

Brillant élève de l’Institut de Hautes Etudes de Glion (l’une des plus prestigieuses écoles hôtelières du monde, basée en Suisse), Hugo fait partie des rares élus ayant été choisis pour intégrer le groupe MGM Resorts, géant de l’industrie casino/hôtelière mondiale. « Des représentants du groupe sont venus à Glion pour recruter. Nous étions soixante à postuler, explique t-il. Neuf ont été retenus pour un entretien, et trois seulement ont été sélectionnes au final. Ils recrutaient pour leurs trois branches principale d’activité : l’hôtellerie, la restauration, et le jeu. L’hôtellerie, j’ai déjà de l’expérience. Je voulais postuler pour la restauration, mais j'avais aussi très envie d’intégrer la formation au casino, mais aucune expérience. Tout ce que j’avais, c’est une collection de jetons de Macao, Las Vegas, et d’autres casinos. J’ai été au bluff : je me suis pointé avec mes jetons. Ils m’ont pris pour les deux formations ! »

Lorsqu'il nous raconte tout ça, tout en gardant l'oeil sur la table de Yorane Kérignard, Hugo vient à peine d’atterrir aux Etats-Unis. « Je suis arrivé il y a deux heures ! J’ai à peine pris le temps de boire un coup avec les autres, et je me suis pointé ici. Je voulais voir les World Series of Poker de près ! »

Pas de temps à perdre : la carrière d’Hugo au sein de MGM Resorts débute dès demain lundi. Il sera dans un premier temps logé par ses employeurs, mais devra très vite se trouver un appartement, et s'habituer à une nouvelle ville, un nouveau climat, une nouvelle culture… Bref, Hugo ne va pas s’ennuyer durant les mois à venirn et on lui souhaite la plus grande des réussites pour ce grand challenge qui s’annonce : rendez-vous dans un an !

C'est long, mais c'est bon

- 14 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 6 - Blindes 40 000/80 000 ante 10 000

Avec un tapis de vingt-cinq blindes, Yorane Kérignard ne peut pas faire le fanfaron. Il se contente donc de maintenir son tapis, ce qu'il a brillamment réussi à faire durant les quarante-cinq minutes ayant suivi la pause diner.

Yorane se maintient

Cinq mains après la pause, derrière une relance à 170 000 payée par un joueur en position, Yorane se contente de défendre sa grosse blinde avec AJ. Il est le seul à check-call une mise de 180 000 du relanceur initial sur un flop AQ9 et voit ensuite le turn 2 ainsi que la river T être checkés. "J'ai raté de la value..." analyse Yorane auprès d'Ilan Boujenah à l'issue de la main.

Un tour plus tard, après une relance à 200 000 payée en position, Yorane se contente à nouveau de payer depuis la petite blinde, mais il abandonne cette fois sur une mise de 200 000 sur un flop 7Q8. Par la suite, le Français a relancé à 180 000 puis a abandonné sur un 3-bet à 425 000.

Résultat des courses en 45 minutes : Yorane s'est maintenu à 2,3 millions.

Les récentes éliminations

40e : Michael Kamran (USA)186,388$
41e : Adam Lamphere (USA) 186,388$
42e : Michael Finstein (USA) 186,388$
43e : David Tuthill (USA) 186,388$
44e : Clayton Maguire (USA) 186,388$
45e : Matt Waxman  (USA) 186,388$

Anecdotes, statistiques et citations à la con

57,9 : c'est, en kilomètres, la distance parcourue par Harper au Rio depuis le coup d'envoi de la couverture des WSOP par les équipes Winamax le 26 juin dernier. C'est plus qu'un marathon et à peu de choses près l'équivalent de la distance entre Lyon et Saint-Étienne !