masquer le menu
   

Yorane Kérignard, dernière chance Française

- 13 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Fin du Day 5 - 79 joueurs restants

La cinquième journée du plus gros tournoi de poker du monde est dernière nous : de 6683 joueurs au départ, ils ne sont plus que 79 encore en course, et parmi eux, aucun Français. Aucun ? N’exagérons rien : il nous en reste bel et bien un, après un Day 5 guillotine qui a vu trépasser Paul Tedeschi, Maxence Dupont, Jean-Jacques Zeitoun, Hicham Hilmi et Arnaud Mattern. Il nous en reste un, et pas n’importe lequel : Yorane Kérignard, 29 ans, triple finaliste à l’European Poker Tour, joueur online réputé et vainqueur du World Poker Tour Malte en 2012. On aurait pu trouver pire comme joueur pour porter à lui tout seul les derniers espoirs du clan tricolore dans le Main Event des World Series of Poker…

C’est un Yorane un poil crevé que nous avons retrouvé à la fin de la journée - elle a duré une heure et demie de plus que les précédentes, et son tapis n’a que peu progressé aujourd’hui : Yorane est passé de 1,3 à 1,75 millions, après avoir joué nombre de situations difficiles et jeté une couteuse paire de Valets dans les dernières minutes de la partie.

Wina : Cinquième journée de franchie, elle a fini très tard : tu tiens le coup, physiquement ?

Yorane : Je suis arrivé avec une heure de retard aujourd’hui, je dois être un peu moins fatigué que tout le monde [rires]. Mais je n’arrive pas à m’endormir avant quatre heures, cinq heures du matin…

Comment tu as abordé ce tournoi jusqu’à présent ?

Je n’ai pas fait de folies tout au long de la semaine. Normalement, j’aime bien faire des value bet thin, tenter des moves risqués, mais avec une structure comme celle du Main Event, la meilleure stratégie reste de limiter au maximum la variance.

On sait que le Main Event attire toutes sortes de joueurs aux profils très différents. Est-ce qu’il reste encore des joueurs médiocres après cinq jours de partie ?

Ma table de départ aujourd’hui m’a semblé plutôt tranquille, mais bizarrement il ne s’y est rien passé pour moi. Je n’aime pas trop les caméras de télé… Et en plus je n’ai pas eu trop de cartes. Après on m’a déplacé, les mecs étaient plus solides, et je ne sais pas pourquoi mais je me suis senti dans mon élément, j’ai ouvert le jeu et gagné des pots. Et bien entendu, j’ai eu un peu plus de jeu.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour demain ?

Un gros tapis !



Parmi les durs à cuire affrontés par Yorane aujourd'hui : Isaac Baron

Un casting pas déplaisant



Ce fut une longue journée au Rio, la plus longue depuis le début de la compétition avec cinq niveaux et demi joués, soit onze heures effectives de jeu. Un véritable marathon dans lequel les plus endurants ont pu passer à travers les gouttes. Si Yorane Kerignard est le seul Français à avoir résisté à la nouvelle vague d'éliminations qui a déferlé sur l'épreuve, de nombreuses figures du circuit ont également survécu. A commencer par Mark Newhouse (photo), finaliste l'an passé (9e) : l'Américain s'est emparé du chiplead en cours de journée et l'a gardé jusqu'à la fin, finissant avec un tapis de 7,4 millions. Il est donc en position idéale pour réaliser l'exploit d'un back-to-back, le dernier joueur à avoir atteint deux années de suite la finale du Big One étant Dan Harrington (en 2003 et 2004).

Et que dire de Martin Jacobson (3,925 millions) ? Le professionnel suédois n'a jamais quitté les premières places du classement depuis le coup d'envoi du tournoi (voir plus bas). On retrouvera également sur la ligne de départ du Day 6 le spécialiste des high-stakes Dan Smith (5,36 m.), Bryan Devonshire (3,83 m.), Andrey Zaichenko (3,565 m.), le champion WPT Matt Waxman (3,125 m.), Isaac Baron (3 m.), Brian Hastings (2,945 m.), Chanracy Khun (1,445 m.), Alexios Zervos (1,38 m.), Vitaly Lunkin (1,08 m.) et Maria Ho (shortstack avec 435 000) - dernière représentante de la gent féminine (comme en 2007 où elle avait terminé 38e), mais aussi dernière au classement.

Le top 10 selon Pokernews

Mark Newhouse (USA) 7,4 millions
Kyle Keranen (USA) 6,67 m.
Scott Palmer (USA) 6,595 m.
Bruno Politano (Brésil) 5,475 m.
Andoni Larrabe (Espagne) 5,47 m.
Dan Smith (USA) 5,36 m.
Dan Sindelar (USA) 5,24 m.
Tony Ruberto (USAà) 5,235 m.
Iaron Lightbourne (UK) 4,975 m.
Leif Force (USA) 4,745 m.

Le classement complet à la fin du Day 5

Parmi les 200 et quelques joueurs éliminés aujourd'hui, outre les six français (dont nous vous parlons un peu plus haut), nous avons aussi perdu bon nombre de « têtes de série » : Kevin MacPhee (242e), Jeff Madsen (188e), John Kabbaj (179e), Rep Porter (174e), le récent troisième de l'épreuve One Drop David Einhorn (173e), Brian Townsend (170e), Timothy Reilly (125e), Byron Kaverman (123e) et en toute fin de journée la runner-up de l'épreuve Ladies Mikiyo Aoki (83e).

Les Français ITM

141e : Pierre Canali 52,141$
165e : Arnaud Mattern 44,728$
198e : Hicham Hilmi 44,728$
223e : Jean-Jacques Zeitoun 44,728$
224e : Maxence Dupont 44,728$
251e : Paul Tedeschi 38,634$
359e : Bruno Lopes (Team Winamax) 29,400$
373e : Tony Blanchandin (Qualifié Winamax) 29,400$

547e : Frédéric Bertrand 22,678$
648e : Giuseppe Zarbo 18,406$
669e : Alexandre Crouan (Qualifié Winamax) 18,406$

Evolution du tapis du terrifiant Suédois Martin Jacobon en début de chaque journée

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : ce gars-là est une bête !

Day 1 : 30,000, comme tout le monde
Day 2 : 210,000 (chip-leader, rien que ça)
Day 3 : 342,000 (21e)
Day 4 : 721,500 (29e)
Day 5 : 1,594,000 (18e)
Day 6 : 3,925,000 (13e)

Main Event - le programme

Rendez-vous à 20h (heure Française) pour notre décrochage radio en direct. La partie reprendra à midi (21h en France) : il ne nous reste plus que deux jours avant la conclusion (provisoire) du Main Event !

Samedi 5 juillet : Day 1A
Dimanche 6 juillet : Day 1B
Lundi 7 juillet : Day 1C
Mardi 8 juillet : Day 2A et 2B
Mercredi 9 juillet : Day 2C
Jeudi 10 juillet : Day 3
Vendredi 11 juillet : Day 4
Samedi 12 juillet : Day 5
Dimanche 13 juillet : Day 6 (jusque 27 joueurs)
Lundi 14 juillet : Day 7 (jusque 9 joueurs)
Novembre 2014 : Finale

100 joueurs

- 13 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 5 - Level 24 : Blindes 15,000/30,000, ante 4,000



Encore une heure plutôt calme... Poncutée par quelques rares moments où la tension se libère à la suite d'une rivière chanceuse, d'un coup de pile ou face remporté ou d'un gros bluff parfaitement executé. Nous avons tout de même perdu 20 joueurs en 80 minutes de jeu.

En table télé, le jeunot Dan Smith a remporté un pot décisif sur le podium télévisé pour se propulser à 5,45 millions, de quoi faire irruption dans le Top 5. Selon PokerNews, une histoire de brelan qui terrasse un joueur ayant floppé deux paires.

Kerignard creuse l'écart

En une quarantaine de minutes, Yorane Kerignard ne n'est pas forcément montré très actif, mais s'est tout de même envolé à 2,3 millions, un tapis qui le replace au dessus du tapis moyen. Détail des quatre mains que le Français a disputé et gagné :

Yorane défend son bouton après une ouverture à 60 000 du joueur UTG. Il call un c-bet à 85 000 sur le flop 599, puis une deuxième banderille à 140 000 sur le Q turn. Yorane profite alors du check de son adversaire sur le J rivière pour placer une mise à 375 000. Il n'est finalement pas payé après une bonne minute de réflexion. Tant mieux, puisqu'il avouera plus tard posséder 67.

Yorane relance UTG à 65 000 et vole les blindes. A ce niveau-là du tournoi cela rapporte tout de même 85 000 jetons !

Une orbite plus tard, Yorane relance de nouveau UTG à 65 000 et vole encore les blindes. Il montre sa main, AQ, à son voisin de droite, puis la fait valser dans le muck.

Depuis la petite blinde, Yorane paye la relance d'un joueur en milieu de parole, son voisin en grosse blinde fait de même. Le tricolore est le seul à check-call un c-bet à 95 000 sur le flop 492. Il check de nouveau sur le T turn, son adversaire l'imite. Puis re-check encore sur la Q rivière. Devant les 160 00 qu'on lui réclame, Yorane réplique alors par un check-raise à 380 000 ! Son vis-à-vis évalue la situation puis choisit de payer. Yorane révèle 22 pour le brelan floppé et l'emporte.


Lee coupée



L'élimination de Darlene Lee en 113e place ne laisse que trois joueuses en course, dont Maria Ho, qui pourrait bien devenir "Last Woman Standing" pour la seconde fois, ayant déja fait un beau deep run en 2007 (38e).
 

Inversion des pôles

Le Main Event il y a trois jours :



Des milliers de joueurs, très peu d'observateurs

Le Main Event ce soir :



Plus d'observateurs que de joueurs, et un minimum de sept techniciens impliqués dans le filming d'un simple coin-flip
 


Statistiques, anecdotes et citations à la con

5% : C'est le pourcentage du gain de Brian Devonshire que recevra Fabrice Soulier. Le Français fait partie des quelques pros ayant acheté des parts de l'Américain, figure familière du poker à Vegas depuis de nombreuses années. (Source : Twitter)

Eliminés avant minuit

105e : Jonathan Aguiar (Portugal) 52,141$
113e : Darlene Lee (Canada) 52,141$
114e : Vladimir Shchemelev (Russie) 52,141$

Tableau de bord
100 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes 15,000/30,000, ante 4,000
Tapis moyen : 200,000

Attention ralentissements

- 13 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 5 - Level 23 : Blindes 12,000/24,000, ante 3,000

Nous venons d'assister aux deux heures les plus calmes du Main Event depuis son commencement. Seulement une poignée d'éliminations (26 au total), et très peu de mouvement chez le dernier Français en course... Il reste un niveau et demi à jouer ce soir : les organisateurs seraient content de terminer la journée avec 81 joueurs restants.

Kerignard tient la barre

Niveau difficile en premier lieu pour Yorane Kerignard dont le tapis a chuté à moins de quarante blindes après une succession de mains perdues. Le grinder français est rentré volontairement dans très peu de pots et en a ramassé une infime partie d'entre eux. Mais le cassage de sa table (qui a d'ailleurs été très violent, un bucheron Texan est arrivé avec une hache et a coupé mille morceaux cette pauvre table) a complètement changé la dynamique de Yorane qui s'est refait la cerise dans le quart d'heure qui a suivi, revenant en deux temps trois mouvements à hauteur de 1,2 million de jetons.

O RLY ?



Elimination en 125e place de Tim Reilly. L'Américain est plus connu dans nos contrées comme étant Monsieur Nesrine Kourdourli.

Le Top 10 selon PokerNews.com

Tiens tiens, le premier éliminé de la finale du Main Event 2013  Mark Newhouse pointe en deuxième position….

Bruno Politano (Brésil) 6,2 millions
Mark Newhouse (USA) 4,9 m.
Scott Palmer (USA) 4,3 m.
Tony Ruberto (USA) 4,004 m.
Clayton Hamm (USA) 3,86 m.
Kyle Keranen (USA) 3,82 m.
Leif Force (USA) 3,567 m.
Andoni Larrabe (Espagne) 3,376 m.
Vladimir Bozinovic (Russie) 3,35 m.
Dan Sindelar (USA) 3,2 m.

Français : leur pire Main Event depuis 2008

Les statistiques ne mentent pas !

Les Français dans le Top 100

2004 : zéro (et zéro ITM !)
 2005 : zéro (meilleur Français : Daniel Sellam, 309e)
 2006 : zéro (meilleur Français : Dan Abouaf, 103e)
 2007 : 2 (meilleur Français : Paulo Loureiro, 28e)
 2008 : zéro (meilleur Français :Stéphane Hornet, 103e)
 2009 : 6 (meilleur Français : Antoine Saout, 3e)
 2010 : 6 (meilleur Français : Nicolas Babel, 38e)
 2011 : 2 (meilleur Français : Guillaume Darcourt, 35ème)
 2012 : 5 (meilleure Française : Gaëlle Baumann, 10ème)
 2013 : 4 (meilleur Français : Sylvain Loosli, 4e)
2014 : Yorane Kérignard est le seul Français en course à 124 joueurs restants


Tableau de bord
120 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes 15,000/30,000, ante 4,000
Tapis moyen : 1,67 million

 

Canali éliminé, Kerignard dernier Français

- 13 juillet 2014 - Par Kinshu

Day 5 - Level 23 : Blindes 12 000/24 000, ante 4 000

L'élimination de Pierre Canali au retour de pause dîner laisse Yorane Kerignard en position de dernier rempart du clan tricolore.  

La fin d'un calvaire

Pierre Canali a dû avoir l'estomac noué durant la pause dîner : en souffrance aujourd'hui, à la recherche perpétuelle de spots pouvant lui permettre de doubler son tapis, voire seulement de voler quelques précieuses blindes, le Français est revenu tout aussi tendu après l'entracte d'une heure et demi pendant lequel il a sans doute réfléchi à tous les scénarios possibles et imaginables le remettant dans la course dans le tournoi.

Mais le poker est un jeu cruel, on le répète au moins trois fois par reportage. Et Pedro a beau s'être armé et patience et résisté des heures et des heures, il a suffi d'un petit quart-d'heure au retour de la pause pour que son beau parcours s'arrête subitement. Un openshove en fin de parole avec QT pour dix blindes, un call du joueur en petite blinde A3, un As sur le tableau, et hop, la messe était dite pour Pierre qui se voyait éjecté en 141e position (52 141 dollars). Yorane Kerignard est donc le dernier représentant tricolore de cru 2014 du Main Event à 140 joueurs restants.

Sous la barre des 150 joueurs

- 13 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 5 - Level 22 : Blindes 10,000/20,000, ante 3,000

La dernière heure avant la pause-dîner du Day 5 fut sans conséquence pour nos Français - on s'en contentera, après cinq heures consécutives à rapporter des bonnes nouvelles. Tout de même, une petite lueur de bonheur :

Ratrappage aux branches

Bouffée d’air frais pour Pedro Canali, après avoir passé des heures à jeter ses cartes, faute de trouver un spot favorable, jusqu’à se laisser tomber à neuf blindes. Neuf blindes qu’il pousse en milieu de parole dès la première occasion qui se présente, en l’occurrence après dès qu’il eut l’opportunité de relancer le premier, avec dans le cas présent un K7. La grosse blinde demande le compte (180,000) et annonce « call » en montrant KJ.

Pedro est derrière mais va trouver de l’aide, à la fois sur le flop (un 7) et sur le turn (un 7).

Soulagement chez l’un des deux derniers Français en course : avec ce coup de chance qui fait plaisir, le voilà qui double son tapis, et conserve ses chances de come-back.

Chip-count Français

Yorane Kerignard : 1,000,000
Pedro Canali : 335,000

Les sorties récentes

157e : Jerome Bradpiece (UK) 52, 141$

Tableau de bord
146 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes : 12,000/24,000, ante 3,000 dans 90mn
Tapis moyen : 1,37 million