masquer le menu
   

Samedi 5 juillet : le Main Event est arrivé !

- 5 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo



Ce samedi 5 juillet est synonyme de fête de Noël pour tout un tas de joueurs de poker du monde entier !

11h (20h en France) : Multiplex Poker !
Jaypee, Benjo et Harper seront en direct des couloirs du Rio pour la sixième édition du Multiplex Poker spécial WSOP. N’oubliez pas de participer au Challenge Vegas à 20 heures (1 euro l'inscription) pour tenter de remporter un voyage pour 2 à Las Vegas !

12h : Event 65 - MAIN EVENT No-Limit Hold’em 10,000$ (Day 1A)
Aujourd’hui, ce sont six semaines de poker non-stop au Rio, et 64 tournois de poker qui vont s’effacer de nos mémoires d’un coup de baguette magique : comme chaque année, on remet les compteurs à zéro avec LE plus beau tournoi de l’année, LE plus gros aussi, celui que tout le monde rêve de gagner, ou au moins de jouer un jour, celui qui éclipse tous les autres de part son prestige et sa magnitude.

Le Main Event, les amis ! Le Big One, comme on dit, pour sa 45ème édition. Le buy-in est resté le même au fil des années, résistant à l’inflation : 10,000 dollars, pas un de plus. En revanche, la participation n’a elle plus rien à voir avec celle des débuts : alors qu’on comptait les inscrits sur les doigts de la main au début des années 60, ils seront plus de 6,000 au départ de l’édition 2014, avec un prix minimum de 10 millions garanti pour le vainqueur.

L’intégralité du Team Winamax sera au départ de la grand-messe, Patrick Bruel y compris, mais aucun d’entre eux ne sera présent au Rio aujourd’hui, car nos pros n’ont pas choisi le Day 1A (première des trois journées de départ au programme) pour entamer le tournoi. Ce qui ne nous empêchera pas, bien entendu, d’être au poste pour suivre les têtes de série et nombreux Français présents, dont l’ancien joueur du Team Nicolas Levi, et plusieurs qualifiés, dont Valentin Messina.

Outre le Main Event qui monopolisera l’attention, nous jetterons les phrases finales des deux derniers tournois préliminaires des WSOP 2014 :

Event 63 : Little One For One Drop No-Limit Hold’em 1,111$
Event 64 : Pot-Limit Omaha 10,000$

Ludo éliminé, mais Ludo payé

- 5 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Event #64 - Pot-Limit Omaha 10,000$ (Day 2)

Plus de Français dans la plus grosse épreuve de Pot-Limit Omaha de l'année !

"J'ai J-10-9-x, et je check-call flop, turn et rivière sur un board 9-9-10-2-As", explique Ludovic Lacay. Soit un le deuxième full sur le flop (il n'est battu que par une paire de 10 servie), et au final une main encore très correcte sur la rivière. Mais son adversaire lui montre As-9 pour la deuxième meilleure main possible. C'est un pot énorme, un pot qui échappe à Ludo et le laisse avec très peu de jetons, précipitant son élimination en 38ème place après une dernière confrontation à tapis (les Rois contre les As).

Lot de consolation pour le champion EPT : 18,585 dollars. "J'ai été à tapis sept fois, et j'ai perdu sept fois", regrette t-il.

Un peu plus tôt, on perdait l'autre Français ITM de cette épreuve, le joueur Parisien Michel Leibgorin, visiteur annuel des WSOP depuis dix ans, en 41ème place (prix identique)

Il reste 34 joueurs en course alors que minuit sonne, parmi lesquels Isaac Baron (cela faisait longtemps que l'on n'avait pas entendu parler du légendaire WestmenloAA), JC Tran, David Williams, Sam Trickett, Alex Kravchenko... Bref, de bonne augure pour la finale qui se jouera samedi, en parralèle du Day 1A du Main Event.

 

Aux portes de l'argent... sans Manuel Bevand

- 5 juillet 2014 - Par Harper

C'est tendu ! Alors que Manuel Bevand a été éliminé en 60ème place, Ludo Lacay et Michel Leigborin luttent pour intégrer les 45 places payées alors que 50 joueurs restent en course. Le tapis moyen est de 250 000 et les joueurs viennent de filer en pause diner.

Planquez vos carotides, c'est la bulle !

"Rude journée." C'est par ces mots que Manuel Bevand a quitté l'arène du Pot-Limit Omaha à 10 000 dollars l'entrée. Après avoir fait le yo-yo tout au long de la journée, il finit par engager son tapis de 60 000 derrière une mise de 23 000 sur un flop T65. Le pro Winamax possède T598 pour deux paires et est devant le KJ9T de son adversaire. Il doit néanmoins éviter une tonne de cartes ! Si le turn 2 le laisse en tête, la rivière est un terrible 6 qui donne deux paires supérieures à son adversaire. Il est éliminé à douze places de l'argent...

Si Ludovic Lacay a réussi à monter à 175 000 à coups de check/raise pot car, je cite, "il n'y a que ça qu'ils comprennent", le pro Winamax a ensuite perdu un pot à tapis préflop avec ATA2 contre AQ98 sur un tableau 29J88. N'ayant cessé d'agresser sa table par la suite, il possède un tapis de 150 000 à la pause.

Je vous parlerai bien plus souvent de Michel Leigborin, mais il joue très peu de mains ! Lors de la dernière heure, je l'ai juste vu effectuer un re-pot avant le flop, puis un pot sur A78, déclanchant des rires chez ses adversaires persuadés qu'il possédait un brelan d'as. Suffisant pour posséder 170 000 de tapis.

Event #63 : Kenney trouve la clé

- 5 juillet 2014 - Par Kinshu

Photo : Melissa Haereiti

L'un des tournois les plus funs des championnats du monde, le 10-Game Mix (avec dix variantes différentes jouées tour à tour, impossible de s'ennuyer !), a été remporté par Bryn Kenney. Avec un rail acquis à sa cause, le pro américain a été décrocher son tout premier bracelet, lui qui joue aussi bien de grosses parties de cash-game que les tournois du circuit international. Cette grande première est assortie d'un prix de 153 220 dollars pour Kenney qui a dominé un field de 445 joueurs.

Event #63 : 10-Game Mix Six Handed - 1,500$ - 445 entrants
Vainqueur : Bryn Kenney (USA) 153,220$
2e : Jan Suchanek (Nouvelle-Zélande) 94,618$
3e : Fabio Coppola (USA) 61,396$
4e : Daniel Zack (USA) 40,550$
5e : Andrey Zaichenko (Russie) 27,033$
6e : Randy Ohel (USA) 18,923$

Little One Drop : les éliminations défilent

- 5 juillet 2014 - Par Kinshu

Event #62 - The Little One for One Drop 1,111$ (Day 2)

Mettez le tournoi en pause, on compte les points ! C'est la trêve pendant une heure dans le Little One for One Drop où les 250 et quelques survivants sont partis se restaurer avant d'attaquer la dernière ligne droite de ce Day 2.

Quatre Français supplémentaires ont chuté durant le dernier niveau : Salem Sahed, Bouali Saiah et Yann Vanlerberghe dont le parcours récompensé d'un prix de 2 306 dollars, ainsi que Gregoire Boissenot qui touche de son côté 2 630 dollars.

Parmi la poignée de tricolores restants, Laurent Polito demeure le mieux armé avec un tapis qui représentera une cinquantaine de blindes à la reprise !