masquer le menu
   

La fin d'une belle aventure

- 14 juillet 2014 - Par Kinshu

Tout s'est passé très vite, trop vite peut-être dans la tête de Yorane Kerignard. Après avoir joué deux coups à tapis en l'espace de quelques minutes - le premier a été gagné, le second partagé -  le Français n'a pas levé le pied, conservant au contraire cette dynamique frénétique.

C'est donc un Yorane un transe qui relance de nouveau, pas à tapis cette fois, mais à 320 000 depuis le hijack. Mais dans les blindes, Christopher Greaves le sur-relance à tapis. La balle est donc dans le camp du Français qui a une grosse décision à prendre. Au bout d'une bonne minute, Yorane a fait son choix : c'est un call ! Avec KQ, il est en situation de coin-flip face à Greaves qui révèle JJ. La balance penche alors du côté de l'Anglais qui est cependant couvert, d'à peine une blinde, par le joueur tricolore. Trop peu pour espérer s'en sortir... Yorane est donc à tapis la main suivante, avec J7, face à deux autres joueurs également à tapis - l'Espagnol Andoni Larrabe avec JJ et l'Anglais Christopher Greaves avec AK. Des mains trop dures à battre pour Yorane qui tire d'ailleurs mort dès le turn.

C'est donc ainsi que se termine le parcours de Yorane Kerignard, en 23e position, une très belle place d'honneur récompensée d'un substantiel prix de 286 900 dollars. Véritable modèle de patience et d'endurance, le grinder de 29 ans nous aura tenu en haleine pendant ces deux derniers jours. Il réalise au passage la meilleure performance tricolore de cette 45e édition des championnats du monde. Chapeau l'artiste !

Yorane se lève, remet sa veste : ce marathon de plusieurs jours se termine pour lui en 23e position