masquer le menu
   

Le marathon se poursuit

- 12 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 4 - Level 19 (5,000/10,000, ante 1,000)

Quelques visages du field



La joueuse amateur Mikiyo Aoki profite de ses congés pour faire ses débuts aux WSOP, des débuts très remarqués avec une seconde place au Ladies, et un beau deep-run dans le Main Event où elle évolue actuellement avec un joli tas de jetons.

Jeff Madsen, 29 ans, 3 bracelets WSOP et un tapis de 250,000

Kevin MacPhee, un titre EPT (Berlin, 2010), et un tapis de 300,000

John Juanda, 5 bracelets, et un tapis de 300,000

Un mec avec un parapluie sur la tête (il s’appelle Zach Hall mais tout le monde l’appelle « le mec avec le parapluie sur la tête », sauf ses parents, qui ont d’ailleurs cessé depuis longtemps de l'appeler tout court, se demandant quelles erreurs ils ont pu commettre en tant que parents pour en arriver à ce que leur fils devienne le genre d'adulte qui se pointe à un tournoi de poker avec un parapluie sur la tête) avec 200,000 de tapis.

Bluffer sa top paire

On ne cesse de vous le répéter mais le Main Event offre une structure exceptionnelle. La preuve, le plus petit tapis de nos Français, Arnaud Mattern, qui apparait comme shorstack au classement avec ses trente blindes, peut encore se permettre de passer d'importants bluffs. Comme sur cette main où il relance avec KQ en milieu de parole et se fait payer par les deux blindes.

J98

Check général. Tombe un K sur le turn. La petite blinde mise 27 000 (un tiers du pot), la grosse paie et puis Arnaud aussi, parce qu'il a top paire et tirage quinte, tout de même. La rivière est un 4. Là, c'est le bordel, la paire vaut quasiment plus rien, y'a pas de quinte de rentrée et, pire que tout, v'là qu'il y a quatre piques sur le tableau. Les deux blindes checkent et Arnaud décide du coup de tenter de faire passer des mains meilleures que la sienne en envoyant une salvinette (c'est comme une salve, mais en plus petit) à 70 000. Ses deux adversaires passent et Arnaud grimpe à 400 000.

Dupont d'or

Un de nos sept derniers représentants se détache (et pas avec du K2r hein), Maxence Dupont, avec désormais un tapis de plus de 1,3 million !

On l'a vu empocher un pot en faisant une couleur. Maxence min-raise UTG avec Q9 et n'est payé que le joueur en BB qui donk-bet à 26 000 le flop T48. Le Français paye et fait face à une nouvelle mise de maintenant 50 000 sur le 8 turn. Il paye et profite d'un check sur le 3 rivière pour valoriser sa main en glissant une mise à 131 000. Son adversaire call et muck dans la foulée.

C'est la crise pour tout le monde

On le pressentait depuis sa non-participation au One Drop : Phil Hellmuth est bel et bien broke. Le voilà réduit à prendre un job de couvreur freelance chez PokerNews pour arrondir les fins de mois.

Anecdotes, statistiques et citations à la con

Les sortants notables entre 22h31 et 23h28

323e : Brett Richey (USA) 33,734$
333e : Faraz Jaka (USA) 33,734$

"On joue, on mange, on dort... Et c'est tout ! C'est fou qu'on n'ait pas de day off !" - Signé : Maxence Dupont, dont le rythme effréné du Main Event commence à toucher l'organisme. On ne lui recommandera pas de s'essayer à notre métier.

Tableau de bord
300 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes : 5,000/10,000, ante 1,000
Tapis moyen : 668,000