masquer le menu
   

Kool Shen vrille, quatre Français millionnaires

- 12 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 4 - Blindes 4 000/8 000 ante 1 000

Plus rien ne va

Kool Shen éliminé en 359ème place



C’est un Bruno Lopes dépité que nous avons retrouvé dans la file d’attente des joueurs éliminés. Une file où l’on retrouve des joueurs contents d’avoir inscrit leur nom au palmarès du plus beau tournoi du monde en empochant un joli chèque au passage, mais aussi des joueurs déçus de ne pas avoir pu aller plus loin.

Et Kool Shen est déçu : un mauvais move au mauvais moment, un bluff sur le flop contre un joueur amateur dont il avait sur-estimé la capacité à coucher ses cartes, et c’est son troisième deep-run consécutif dans le Main Event qui s’arrête brutalement, de même que l'été du Team Winamax à Vegas. On retrouvera nos joueurs très vite : le circuit EPT reprend dans un mois à Barcelone.

Trois Français passent le million !

Yorane Kérignard

Parfois, le poker c'est simple comme trois calls. Derrière une relance de Maria Mayrinck à 20 000, Yorane Kérignard se contente de payer au bouton avec JT. Le flop est A82. Tirage couleur ! L'excentrique Maria mise 24 000 et est logiquement payé par le Français, qui trouve une paire sur le turn à l'apparition d'un J. Il en profite pour payer une mise supplémentaire de 37 000 puis croit rêver quand son adversaire lui envoie son tapis sur une rivière 9 pour 150 000. Il s'empresse de payer avec sa couleur est devant le As-Neuf de Maria, qui est éliminée. Yorane grimpe lui à 1,05 million !

Paul-François Tedeschi

Brelanter au flop est souvent gage de prendre une tonne de pions, surtout à ce niveau là du tournoi où chaque main est âprement disputé. Pas de raison qu'il en soit autrement pour Paul-François, qui après avoir relancé UTG avec 66 et s'être fait payer par son voisin de gauche, a découvert un flop 68A. Sa mise de continuatoin à 18 000 est payée. Le Français check alors le 5 turn, son adversaire effectue la même action. Paul-François revient à la charge en misant 75 000 sur le T rivière, et obtient un call de son opposant qui déoile AT. Proche du million de jetons, le jeune corse l'a dépassé ensuite en éliminant un adversaire shortstack (9,5 blindes) lors d'un flip, JT contre 88, où le tableau Q9KJQ à complètement tourné en sa faveur.

Maxence Dupont

Bond en avant pour Maxence qui est passé à 1,1 million en remportant une confrontation à pré-flop que nous avons vu pas mal de fois ces derniers jours : KK contre AK. La meilleure main l'est restée jusqu'au bout, permettant au jeune français d'intégrer lui aussi le club des millionnaires.

Mattern ne craque pas

Pas heureux Arnaud Mattern, obligé de passer pré-flop la meilleure main qu'il a vu depuis le début de la journée. En fait, l'action démarre par une relance à 17 000 du Français UTG. S'en suit un 3-bet shove pour 165 000 d'un asiatique en milieu de parole, et surtout un coldcall d'un autre asiatique (ils sont partout !) en grosse blinde. Arnaud utilise tout son temps de réflexion avant de se résoudre à passer une paire de dames. Il a bien fait, son voisin retournant KK et le joueur à tapis AQ. Arnaud Mattern stagne donc dans le ventre mou du classement avec 300 000 jetons et attend un spot plus favorable pour essayer de décoller.

Pedro décolle enfin

Que faire quand vous avez une paire d'as, que vous relancez à 16 000 second de parole, que quatre adversaires vous paient et que le flop est J74 ? Le Français n'a lui pas eu peur, puisqu'il a décidé de placer un c-bet à 25 000. Deux joueurs paient en position ainsi que la grosse blinde. On ne va pas se mentir, ça ne sent pas très bon. Mais le turn est un 7 entrainant un check général. Arrive la rivière, un quatre. La blinde check, Pedro aussi, et le troisième joueur envoie 57 000. Après trente secondes, le joueur en position paie. La blinde s'efface. Les as de Pedro sont-ils encore bons ? Il juge que oui, puisqu'il engage la somme. Un de ses adversaires montre une paire de neuf, l'autre ne prend même pas la peine de retourner ses cartes. Pedro grimpe à 520 000 !

Le meilleur des qualifiés

On a eu beau le chercher à sa place, à la caisse, aux toilettes, sous sa table, impossible de remettre la main sur Tony Blanchandin ! Le Français a été éliminé et repart, en plus des 29 000 dollars qu'il vient de remporter, avec le statut de meilleur qualifié Winamax de ce Main Event. GG !

Anecdotes, statistiques et citations à la con

Ils ont sauté entre 21h et 22h

356e : John Eames (UK) 29,400$
359e : Bruno Lopes (France, Team Winamax) 29,400$
373e : Tony Blanchandin (France, Qualifié Winamax) 29,400$
403e : Maria Mayrinck (Brésil) 29,400$

« Ca ira mieux dans 72 heures » - Signé : L’arbitre en chef Jack Effel, répondant à un subalterne lui demandant s’il tient le coup.

Tableau de bord
341 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes : 5,000/10,000, ante 1,000
Tapis moyen : 587,000