masquer le menu
   

Halte au massacre : place à la ripaille

- 12 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Day 4 - Blindes 3,000/6,000, ante 1,000

Kool Shen parle aux oiseaux

Derrière un limp à 6 000, Bruno Lopes relance à 21 000. Une salve qui ne calme pas les ardeurs de ses adversaires : Matthew Haugen paie en position, Martin Jacobson complète sa petite blinde et le limpeur paie également. Résultat, ce sont quatre joueurs qui vont voir le flop.

A79

Double check jusqu'au pro Winamax qui envoie 40 000. Un seul joueur paie : Matthew. Ils sont donc deux à découvrir une Q. Bruno envoie une nouvelle banderille à 65 000 et est à nouveau rapidement payé. Arrive la rivière, un 4, sur lequel Bruno préfère checker. Il doit alors répondre à une importante mise de 135 000 et paie dans la seconde. Son adversaire retourne AQ pour deux paires. "Il faut qu'il fasse la dame, bien sûr..." grommelle Bruno en quittant la table afin de se changer les idées. On peut imaginer qu'il avait As-Roi et qu'il mettait son adversaire sur un tirage couleur manqué... Résultat : notre Kool Shen tombe à 350 000. Pas de panique !

Le flip qui va bien

Et hop, vingt-cinq blindes de plus dans la musette. Comment ça, vous n'employez plus ce mot ? Je le trouve très bien, c'est musical et puis c'est beau, une musette. Vous savez que c'est aussi le nom d'une musaraigne ? Oui, bon, j'ai compris, tout cela ne vous intéresse guère, revenons aux cartes. Vingt-cinq blindes de plus, donc. C'est au profit de Maxence Dupont, qui a éliminé un joueur possédant 150 000 jetons avec une paire de valets contre As-Roi. Résultat : il grimpe à 540 000, soit tout de même 90 blindes.

Après son coin-flip gagné, Maxence a ajouté quelques jetons en haut de sa pile déjà imposante. Une défense de blindes avec JT suivie d'un check-call de deux mises (15 000 et 30 000, c'est tout rond, c'est tout bon) sur un tableau TA58 et un check-check sur le 4 rivière, son adversaire n'a pu montrer mieux que la deuxième paire du Français. Maxence possède donc maintenant 670 000, plus de 110 blindes !

Tony, terrain glissant

Les montagnes russes se poursuivent pour Tony Blanchandin. Derrière une relance en milieu de parole, le Français complète sa petite blinde et voit la grosse (blinde, hein) faire de même. Arrive un flop Q38 sur lequel Tony est le seul à check-call une mise. Le turn T voit les deux joueurs checker et Tony rend une dernière fois la parole à son adversaire à l'arrivée d'un 7 à la rivière. Il se prend alors une mise de 55 000, environ la moitié du pot, et paie après une minute d'hésitation mais ne peut montrer mieux que As-Dame. Il chute à 150 000.

Ho qu'elle est cool

Elle est belle, elle est drôle, elle joue bien au poker, et elle sourit pour les photos : Maria Ho est le rêve de tous les reporters. (De tous les reporters célibataires, s’entend - je ne voudrais pas créer des problèmes dans le ménage d’Harper)

Maria possède actuellement beaucoup plus de jetons que sur la photo ci-dessus (elle a été prise hier), et vient d’en rajouter à ses piles avec un AhQh qui gagne au show-down contre QcJd sur un board Qc9s7sKs9h. Son adversaire avait relancé UTG et misé sur le flop, avant de ralentir son agression sur le turn et la rivière.

A vue de nez, Maria pointe à 630,000.

PFT aime PFR

Dernière main jouée par Paul-François Tedeschi avant que sa table ne casse : une relance à 14,000 UTG payée par le bouton et la grosse blinde (en l’occurrence Matthias De Meulder). Le flop tombe K56 et un c-bet suffit au Français pour voler le pot. Son tapis : un soldie 500,000.

Hilmi figue mi raisin

Coup de mou chez Hicham Hilmi : le Français est retombé à 485 000 après avoir concédé deux pots plutôt  :

  • Un pot 4-bet avant le flop où Hicham check-call un flop 794 puis abandonne sa paire de dames sur une deuxième praline lâchée sur un K turn.
  • Une paire de 5 avec laquelle il a misé le flop et la rivière d'un tableau Q3489, son adversaire a logiquement payé avec QT

Anecdotes, statistiques et citations à la con

« J’ai envie de me bourrer la gueule avec des inconnues » - Signé : un reporter qui a visiblement assez bossé pour aujourd’hui. Dommage car il y a encore quatre heures au programme après la pause-dîner.

Retrouvé par la sécurité au pied d’une table : un sac à dos qui, après inspection, s’est révélé contenir… des dizaines de milliers de dollars en liasses bien compactes. Le sac contenant aussi des tickets de tournois des WSOP, il ne sera pas difficile de retrouver son propriétaire.

Les sorties récentes

468e : Kenny Tran (USA) 25,756$
480e : JJ Liu (USA) 22,678$

Tableau de bord
446 joueurs restants (sur 6683 au départ)
Blindes : 4,000/8,000, ante 1,000 après une pause-dîner de 90mn
Tapis moyen : 450,000