masquer le menu
   

Aux portes de l'argent... sans Manuel Bevand

- 5 juillet 2014 - Par Harper

C'est tendu ! Alors que Manuel Bevand a été éliminé en 60ème place, Ludo Lacay et Michel Leigborin luttent pour intégrer les 45 places payées alors que 50 joueurs restent en course. Le tapis moyen est de 250 000 et les joueurs viennent de filer en pause diner.

Planquez vos carotides, c'est la bulle !

"Rude journée." C'est par ces mots que Manuel Bevand a quitté l'arène du Pot-Limit Omaha à 10 000 dollars l'entrée. Après avoir fait le yo-yo tout au long de la journée, il finit par engager son tapis de 60 000 derrière une mise de 23 000 sur un flop T65. Le pro Winamax possède T598 pour deux paires et est devant le KJ9T de son adversaire. Il doit néanmoins éviter une tonne de cartes ! Si le turn 2 le laisse en tête, la rivière est un terrible 6 qui donne deux paires supérieures à son adversaire. Il est éliminé à douze places de l'argent...

Si Ludovic Lacay a réussi à monter à 175 000 à coups de check/raise pot car, je cite, "il n'y a que ça qu'ils comprennent", le pro Winamax a ensuite perdu un pot à tapis préflop avec ATA2 contre AQ98 sur un tableau 29J88. N'ayant cessé d'agresser sa table par la suite, il possède un tapis de 150 000 à la pause.

Je vous parlerai bien plus souvent de Michel Leigborin, mais il joue très peu de mains ! Lors de la dernière heure, je l'ai juste vu effectuer un re-pot avant le flop, puis un pot sur A78, déclanchant des rires chez ses adversaires persuadés qu'il possédait un brelan d'as. Suffisant pour posséder 170 000 de tapis.