masquer le menu
   

Daniel Negreanu ne remporte pas le One Drop

- 2 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Mais il se fait quand même un paquet de thunes

Après l’élimination de Rick Salomon en quatrième place, ne restaient plus que les deux Daniel (Negreanu et Colman) et Christoph Vogelsang en lice pour le titre. Ce dernier était à la traîne côté jetons, et l’Allemand a vu son tapis continuer de fondre lentement. Entre temps, Colman parvint à voler la vedette et le chip-lead à la super star Canadienne, et une fois Vogelsang écarté, l’Américain put entamer le duel avec un léger avantage.

On s’en doute, Daniel Negreanu n’allait pas abandonner sans mener une féroce bataille, parvenant même à reprendre la tête dès le début du duel. Les deux se sont échangés les jetons une heure durant avant que Colman ne remporte un pot décisif en se faisant grassement rémunérer un avec full. Après cette main, Colman a continué de décocher les uppercuts, poussant Negreanu dans les cordes jusqu’à la dernière main du tournoi, jouée peu avant 21 heures : un limp-reraise all-in au bouton pour 13 blindes avec As-4, payé par Colman avec Roi-Dame.

Le croupier a déroulé un board taillé spécialement pour la télévision :

As-Valet-4 d’abord, donnant l’avantage à Negreanu.

Puis un 10 sur le turn, offrant la quinte à Colman.

Negreanu manque ses deux outs sur la rivière : le tournoi le plus cher du monde s’achève sur la victoire d’un - qui d’autre - jeune grinder Internet, multi-millionnaire rien qu’en victoires en SNG high-stakes en ligne, et récent vainqueur du tournoi Super High Roller de l’EPT Monte Carlo pour 1,5 millions d’euros.



Photo : Joe Giron

Et c’est sans fanfare ni trompettes que Colman a reçu son trophée, refusant de poser pour la traditionnelle photo avec jetons et bracelets, et ne donnant en guise d’interview post-victoire qu’une brève déclaration à propos des 4,6 millions de dollars collectés lors du tournoi pour la fondation One Drop de Guy Laliberté.

De son côté, Daniel Negreanu termine en seconde position pour la deuxième fois de l’été, sans doute frustrant mais les 8,288 millions de dollars qu’il encaisse (de loin le plus gros gain de sa carrière, bien entendu) lui permettent de gagner une place au classement des gains de toute l’histoire du poker de tournoi - Negreanu pointe désormais à 30 (trente !!!) millions, et ne pourra pas monter plus haut au classement : il vient de dépasser son pote Antonio Esfandiari, vainqueur du précédent One Drop.

Toutes ces sommes sont bien entendu à relativiser : la quasi-totalité des participants au One Drop ne jouaient pas pour 100% de leur action, ayant vendu des parts à nombre de leurs collègues. Negreanu ne fait pas exception : à l’issue du tournoi, il admettait avoir vendu 50% de son tournoi, et échangé 6% supplémentaires avec d’autres participants.

Event #57 : Big One For One Drop - 1,000,000$ - 42 entrants
Vainqueur : Daniel Colman (USA) 15,306,668$
Runner-up : Daniel Negreanu (Canada) 8,288,001$
3e : Christoph Vogelsang (Allemagne) 4,480,001$
4e : Rick Salomon (USA) 2,800,000
5e : Tobias Reinkemeier (Allemagne) 2,053,334$
6e : Scott Seiver (USA) 1,680,000$
7e : Paul Newey (UK) 1,418,667$
8e : Cary Katz (USA) 1,306,607$