masquer le menu
   

Hugo Pingray : monstrueux !

- 1 juillet 2014 - Par Benjo DiMeo

Pour sa première visite à Las Vegas, on peut dire qu’il a placé la barre très, très haut. Hugo Pingray a remporté lundi soir le tournoi Monster Stack des World Series of Poker, devançant 7 861 joueurs au terme de cinq jours de compétition pour remporter 1,327 million de dollars et le trophée le plus convoité du poker.

La performance est colossale : c’est rien de moins que l’une des plus grosses compétitions jamais organisées dans l’histoire du poker qu’à remportée le jeune professionnel de 22 ans. Une compétition au format deep-stack inédit qui a déchaîné les passions dans les couloirs du casino Rio, et bousculé le train train des Championnats du Monde : excepté le Main Event, aucun tournoi n’était aussi attendu par les joueurs du monde entier, pros et amateurs mélangés.

Avec cette victoire, Hugo Pingray fait irruption de manière fracassante sur le devant de la scène internationale qui ignorait tout de lui 24 heures plus tôt. Mais Hugo n’est cependant pas un inconnu pour tous ceux qui suivent de près le petit monde du poker version .fr. Sous le pseudonyme de LaVietF0lle, Hugo est en effet un compétiteur réputé autour des tables de Winamax, dont le talent est depuis longtemps reconnu par les meilleurs joueurs MTT de notre pays. Et c’est sous les yeux d’une ribambelle d’entre eux, les Roroflush, les Gerarmendujeu, les 2balla2lose, les lOrdy et autres Samow, criant et braillant à l’unisson tout au long de la soirée, que Hugo a maîtrisé de bout en bout une table finale très relevée, faisant montre de patience, calme et détermination sans jamais flancher, même lorsque les cartes n’ont pas été de son côté.

Nous avions croisé Hugo pour la première fois il y a un an et demi, lors de l’étape European Poker Tour de Deauville. Son deep-run avait été brutalement stoppé en 21e place par Rémi Castaignon, lorsque ses As n’avaient pas tenu contre les Rois du futur vainqueur de l’épreuve. Nous l’avons retrouvé en avril dernier dans nos locaux, à l’occasion de la finale du Million Event des Winamax Series qu’il avait commenté en notre compagnie en direct : ce fut l’occasion de découvrir un fin stratège du jeu de tournoi, pédagogue et éloquent.

Et aujourd’hui, autour du podium télévisé et en direct sur Internet, Hugo Pingray a joué cette finale comme s’il en avait déjà joué des centaines aux mêmes enjeux : calme, imperturbable, et toujours dangereux. C'est seulement après que la dernière carte soit tombé que le jeune Français a laissé tomber le masque : hébété, heureux et epuisé, il ne se rendait pas encore compte de l'exploit qu'il venait d'accomplir.

C’est un sacré « one time » qu’il vient de s’offrir Hugo Pingray, le genre dont tous les joueurs rêvent en secret (et pas seulement en secret) Nous lui souhaitons de bien en profiter : sa vie ne sera désormais plus tout à fait la même...

Event 51 : No-Limit Hold’em Monster Stack - 1,500$ - 7 862 entrants
Vainqueur : Hugo Pingray (France) 1 327 083 $
Runner-up : Joseph McKeehen (USA) 820 863 $
3e : Sean Drake (USA) 619 521 $
4e : Claas Segebrecht (Allemagne) 468,594 $
5e : Thayer Rasmussen (USA) 356 620 $
6e : Lynne Beaumont (UK) 273 090 $
7e : Bobby Byram (USA) 210 469 $
8e : Zachary Gruneberg (USA) 163 238 $
9e : Joshua Hillock (USA) 127 364 $

A voir aussi :

La victoire d'Huo en photos
Vidéo : réactions à chaud