masquer le menu
   

Troisième bracelet WSOP pour Davidi Kitai

- 9 juin 2014 - Par Benjo DiMeo


Photo : Melissa Haereiti - WSOP.com

L’encre des articles consacrés à sa victoire au SISMIX à Marrakech il y a deux semaines est tout juste sèche qu’il remet déjà le couvert : dimanche, Davidi Kitai a remporté l’épreuve numéro 15 des World Series of Poker 2014. Après deux victoires en Pot-Limit Hold’em aux Championnats du Monde en 2008 et 2013, le génie du Team Winamax a varié les plaisirs en décrochant son troisième bracelet dans l’Amazon Room lors d’une épreuve de No-Limit à 3,000 dollars l'entrée jouée en short-handed, face à 809 compétiteurs. Un homme préssé, ce Davidi : c'est seulement cinq jours plus tôt qu'il atterrissait à Las Vegas, annonçant sa première participation WSOP de l'été avec un nouveau slogan prémonitoire : "J'ai des projets".

Même si l’on n'en n’attendait pas moins du boulimique Belge, qui nous a habitués à une victoire majeure par an au minimum depuis son intronisation dans le Team W en 2008, nous n’en jouerons pas pour autant les blasés. Alors que le poker est chaque jour disséqué de plus en plus, expliqué, éclairci et conceptualisé à travers quantité de livres, vidéos et sites Internet, Davidi a le don de redonner a notre jeu favori un peu de sa magie et de sa mystique, avec ses coups de poker sortis de nulle part, une lecture du jeu unique et une stratégie indéchiffrable par le commun des mortels.

Affectueusement surnommé « le génie » par l’ensemble de la communauté des joueurs Francophones, Davidi est plus précisément un prestidigitateur pokérien : moins on comprend ce qu’il fait, plus il nous l’impressionne. On a abandonné l’idée de découvrir un jour le secret caché derrière ses tours de passe-passe : on se contente de les admirer, tournoi après tournoi, en se demandant « Mais comment fait-il ? »

Chaque victoire majeure de Davidi Kitai a ainsi été marquée par quelques coups de poker mémorables, contribuant pierre par pierre à bâtir une mythologie autour du fantasque personnage. A Berlin, lors de l’édition 2012 de l’European Poker Tour Allemand, il y avait eu par exemple cet extraordinaire call avec hauteur As lors de l’ultime duel tournoi contre Andrew Chen. De sa dernière victoire en date, le coup « signature » de Davidi restera probablement celui-ci, joué alors qu’il ne restait plus que trois joueurs en course :

Sans la moindre paire en main, muni simplement d’une malheureuse Dame sur un tableau contenant un As, un Valet et deux 10, Davidi va ainsi payer sans broncher les trois mises successives d’Anthony Ruberto sur le flop, le turn, et la rivière. Sonné, l’Américain ne pourra montrer mieux qu'un 8 et un 4, et réagira en demandant immédiatement à changer de place, persuadé que Davidi avait vu ses cartes durant le coup ! Voilà qui est bien mal connaître notre Belge préféré, plutôt voyant que brigand !

En ce jour de finale aux Internationaux de France de Tennis, les rapprochements avec un autre briseur de records n'ont pas tardé à fuser. Témoin l'ancien pro du Team Winamax Arnaud Mattern sur Facebook : "Nadal remporte à nouveau Roland Garros, Davidi Kitai gagne un troisième bracelet, juste une journée normale au boulot. #GéniesAuTravail."

Avec cette victoire, Davidi ajoute un demi-million de dollars à ses gains de carrière (qui frôle un total 5 millions), remporte son neuvième tournoi live en neuf ans, et devient le troisième joueur non-Américain de l’histoire à remporter plus de deux bracelets, en compagnie de Jeff Lisandro (5 bracelets) et Daniel Negreanu (6 bracelets). Il devient par ailleurs le premier non-Américain à remporter un bracelet cet été, après une première quinzaine WSOP marquée par la domination des joueurs Yankees.

Les World Series se poursuivent en continu jusque mi-juillet : l’ensemble des joueurs du Team Winamax sont sur place, et relatent leurs progrès jour après jour sur Twitter. L’équipe des reporters Winamax arrivera à Vegas le 26 juin prochain pour relater en direct les dernières épreuves du festival, dont l’incontournable Main Event, avec interviews et articles en continu, et une émission de radio quotidienne.

WSOP 2014 - Event #15 : 6-max No-Limit Hold’em 3,000$
810 joueurs - Prize-pool : 2,211,300 $

Vainqueur : Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) 508,640$
2nd : Gordon Vayo (USA) 314,535$
3e : Anthony Ruberto (USA) 200,476$
4e : Mark Darner (USA) 132,169$
5e : John Andress (USA) 89,734$
6e : Zachary Korik (USA) 62,690$

Les précédentes victoires de Davidi aux WSOP :

2013 - Pot-Limit Hold'em 5,000$
2008 - Pot-Limit Hold'em 2,000$