Las Vegas : et à part le poker ?

- 27 juin 2013 - Par Benjo DiMeo

Le guide touristique Winamax - Edition 2013

C’est un fait entendu : Las Vegas est la capitale mondiale du poker. Mais la Ville du Vice offre quantité d’autres activités que les tables de jeu. En véritable cité qui ne dort jamais, elle saura vous procurer quantité de distractions à toute heure du jour et de la nuit.

Voici donc une sélection (loin d’être exhaustive) de nos adresses préférées à Vegas, actualisée pour l’édition 2013 des WSOP !

Se divertir

S’ennuyer à Las Vegas ? Impossible ! Peu importe l'heure qu'il est, il y a toujours quelque chose à faire, un quelque chose qui n'implique pas automatiquement les mots « roulette » ou « strip-teaseuse ».

Coverage par Winamax

- Les Fontaines du Bellagio : Un incontournable de Las Vegas. Après quinze séjours, on ne s’en lasse toujours pas. Rendez-vous au Bellagio, plantez-vous devant le casino sur le trottoir du Strip, et attendez que la magie opère. De préférence le soir, et impérativement avant minuit.

- Le Vieux Vegas (“Downtown”) : C’est dans le Vieux Vegas, au nord, que subsistent encore des traces de l’époque dorée des années 50 et 60, Dean Martin, Frank Sinatra et compagnie. Des vieux casinos qui n’ont peu ou pas changé depuis leur construction il y a 70 ans. Fremont Street, le croisement principal, est maintenant entièrement réservé aux piétons. Un spectacle « son et lumière » est à voir tous les soirs à raison d’un show toutes les demi-heures. Ne pas manquer la visite au « Binion’s ». C’est là que les World Series of Poker sont nées en 1970. Désormais géré par de nouveaux propriétaires, le casino joue à fond la carte « musée » avec une salle de poker tapissée de portraits vintage des champions d'antan. Un pèlerinage incontournable pour tout fan de poker ! Vous pourrez, peut-être, sentir les fantômes de Johnny Moss, Stu Ungar et Puggy Person regardant par dessus votre épaule tandis que placez un 3-bet avec 8-2 dépareillés...

- Gun Store : Une recommandation que l’on pourra trouver de mauvais goût tant le débat sur le contrôle des armes à feu est passionné aux Etats-Unis. Mais justement, pour un Européen n’ayant jamais vu une arme à feu de sa vie autrement qu’à la ceinture d’un policier, il peut être intéressant de constater de visu le décalage culturel existant entre les deux continents en se rendant dans l’un de ces magasins/stands de tir disséminés un peu partout dans Las Vegas. En échange d’une poignée de dollars et de votre carte d’identité, vous pourrez essayer une multitude d’engins de mort, depuis le Beretta 9mm jusqu’au fusil mitrailleur automatique. N’oubliez pas de porter le casque anti-bruit !

- Atomic Testing Museum : A l'apogée de la Guerre Froide entre l'Amérique et l'URSS, le désert du Nevada fut un site de premier choix pour les essais nucléaires menés par les Yankees. Jamais à court d'idées, les patrons des casinos ouvraient leurs terrasses au sommet des hôtels pour permettre aux touristes d'observer de loin les champignons atomiques provoqués par les explosions ! Le Musée des Essais Atomiques retrace cette période particulièrement instable de l'histoire Américaine.

Coverage par Winamax

- Pinball Hall of Fame : Attention, endroit culte ! Ouvert par Tim Arnold il y a une dizaine d'années, le Musée du Flipper vous propose rien de moins qu'un voyage à travers les époques des machines qui font TILT. Arnold est le plus gros collectionneur de flippers du monde, ayant acquis sa première machine à l'âge de 7 ans. Aujourd'hui retraité, c'est une opération à but non-lucratif que ce sexagénaire gère avec passion : l'entrée du musée est gratuite, mais il faut insérer des « quarters » (pièces de 25 cents) pour faire claquer la bille sur l'une de ses 150 et quelques machines exposées dans le musée (depuis les antiquités des années 50 jusqu'aux dernières machines de guerre de Stern, le dernier fabricant en activité aujourd'hui). Chaque mois, Arnold reverse l'intégralité de ses bénéfices à l'Armée du Salut du Nevada. Si vous en avez ras le bol du poker après une semaine de bad-beat aux tables de cash-game, je ne saurais que trop vous conseiller de visiter cet endroit magique, histoire de secouer l'Addams Family, le Royal Flush, le Twilight Zone, ou le Haunted House... En plus, le musée n'est pas très loin du Strip, à quelques encablures de l'aéroport.

- Si vous avez les moyens (entre 75 et 150 dollars par personne), il vous faut essayer l’un des spectacles du Cirque du Soleil où des troupes de dizaines d’acrobates mêlent danse et voltige en musique. Il y en a un peu partout sur le Strip, chacun proposant une thématique propre. Pratiquement chaque casino majeur s’en est offert un (Bellagio, New York New York, Aria…), et chaque année voit son nouveau spectacle arriver à grands renforts de publicité. J’ai essayé Love (au Mirage, sur le thème de la musique des Beatles) et Ka ! (au MGM). Une expérience assez intense !

- Impossible de vous faire la liste des spectacles proposés chaque soir sur le Strip, entre les concerts de légendes de passage, les shows de magiciens célèbres, les comédiens vus à la télévision, etc. Google vous aidera dans votre recherche (« Las Vegas concerts », « Las Vegas shows », etc), de même les prospectus que l'on trouve sur la banquette arrière de tous les taxis de la ville.

Coverage par Winamax

- Stratosphere : Cette tour de 350 mètres de hauteur (un poil plus haut que notre tour Eiffel) est le bâtiment le plus haut perché de Las Vegas. Il n'est pas intéressant de payer les 15 balles demandés pour monter au sommet. Là, vous y trouverez une vue imprenable, quelques manèges à sensation où l'on ne m'y reprendra plus après un repas, et la possibilité de sauter à l'élastique.

Manger

Oubliez tous les clichés négatifs lies à la gastronomie Américaine : Las Vegas est une capitale touristique de premier plan, et à ce titre, on on y retrouve toutes les cuisines du monde. Les palais éduqués se délecteront auprès des grands chefs, et les pressés trouveront leur compte dans les nombreuses enseignes fast-food disséminées dans toute la ville.

- L’Atelier de Joël Robuchon : Vous venez de remporter un bracelet WSOP, et le tas de billets qui va avec ? Ne cherchez pas plus loin : c’est dans cet établissement étoilé Michelin (situé à l’intérieur du casino MGM) qu’il faudra fêter la performance ! Les prix sont - très - élevés mais en phase avec la qualité des plats servis : inoubliable ! Ouvert par Joël Robuchon et dirigé par son bras droit Steve Benjamin (un chef Français lui aussi), l’Atelier est sans doute le meilleur restaurant de Las Vegas.

Coverage par Winamax

- Mon Ami Gabi : Nous vous le recommandons chaque année, et ce n’est pas pour rien : ce restaurant à tout l’apparence des enseignes les plus chic, mais propose des tarifs tout à fait abordables. Tenu par des natifs de Chicago, Mon Ami Gabi propose un mix de cuisine Française (soupe à l’oignon, escargots, moules-frites, coq au vin…) et de viandes typiquement Américaines (Ribeye, T-Bone…) dans une ambiance « bistrot » qui vous donnera immanquablement le mal du pays. Particularité qui fait du resto une visite obligatoire : la vue sur le Strip, et les fontaines du Bellagio. Réservez à l’avance afin d’être assis au patio et de profiter du spectacle ! Le restaurant se trouve dans le casino Paris, au pied de la fausse Tour Eiffel.

- N9NE : Nous n’avons pas encore testé cette « steakhouse » située au casino Palms (en face du Rio), mais nous en avons entendu le plus grand bien de par nos contacts sur place.

- makino : Les buffets « All you can eat » sont légion à Las Vegas. Celui-ci, situé à quelques blocs du Rio, propose des plats Asiatiques variés et bien préparés pour un prix ridiculement bas. Idéal pour la pause-dîner du Main Event !

- In'n'Out Burger : Le meilleur hamburger du monde ! Et il n’est servi que dans cette partie là du globe (il s’agit d’une chaîne familiale qui n’est à l’heure actuelle implantée que dans les états de Californie, Nevada, Arizona, Utah, et Texas). Si on avait touché 1 dollar pour chaque joueur Français envoyé là-bas sur nos conseils, on pourrait se payer un One Drop un Deep Stack au Venetian. Nous nous y rendons un minimum de deux fois par semaine durant les WSOP, et il y a toujours du monde. La branche la plus proche du Rio se trouve au croisement de Dean Martin Drive et Tropicana (derrière les hôtels New York New York et Excalibur). Le menu est bref, mais efficace : hamburger simple, cheeseburger, et « Double Double ». C’est ce dernier que je vous conseille, agrémenté de frites « Animal Style » (pour un total dérisoire de 6 dollars). Vous m'en direz des nouvelles !

Coverage par Winamax

- Five Guys : Un sérieux concurrent au In-N-Out, découvert à la fin des WSOP 2012… Nous y retournerons cette année afin de nous faire un avis définitif.

- Ping Pang Pong : L’un des meilleurs restos Chinois de Las Vegas, une cantine sans prétention située à l’intérieur du vétuste (mais accueillant) casino Gold Coast. Après votre repas, profitez-en pour aller faire un bowling à l’étage !

- Pasta Mia : Mon resto italien préféré à Vegas. Ce n’est pas forcément là qu’on y trouve les meilleurs plats, mais l’accueil est formidable et l’on y sert de copieuses assiettes pour un prix raisonnable. Ce restaurant possède une ambiance « Old Vegas » que l’on ne retrouve pas dans les casinos du Strip. Ce restaurant se trouve sur Flamingo Road au numéro 4455 (derrière les tours du Palms). Idéal pour y passer un dinner-break de 90 minutes.

- Roma Deli : Chut, cette adresse est secrète ! Dans ce combo restaurant-épicerie fine Italo-Américain, vous ne trouverez que des « locals », des habitants de Las Vegas, et pas de touristes : normal, l’établissement est un peu à l’écart de l’agitation, sur Spring Mountain Road, pas très loin du Rio. Raison de plus pour aller s’y enquiller d’un plat de pâtes. On en profitera pour faire ses courses de fromages et charcuteries, directement importés d’Italie !

- Buffets : Les cantines “Tout-à-volonté“ sont une bonne option. Celles du Bellagio et du Wynn sont les plus réputés (et aussi les plus chers, environ 30$). Si vous avez vraiment faim, c’est un must. Tuyau : si vous êtes seul, passez la file d’attente au Bellagio et demandez à être installé au bar. Vous n’aurez ainsi pas à attendre.

- Ellis Island : Envie d’un steak à 5$ à six heures du matin ? Trouvez le casino Ellis Island et son resto ouvert 24/24. Cet établissement est minuscule et un peu vétuste, mais on peut s’y amuser pour pas cher : craps et blackjack à 1 dollar la mise, karaoké, et donc un restaurant où l’on peut donc manger un steak tout ce qu'il y a de plus correct pour un tout petit billet de 5. Attention, le plat n’est pas indiqué sur le menu, c'est une affaire d'initiés : il faut en faire la demande à la serveuse. Pour ce prix, n’hésitez pas à donner un généreux pourboire. Adresse : 4178 Koval Lane, sur une rue parallèle au Strip derrière le Bally’s et le Paris.

- Black Bear Diner : Une autre adresse que vous ne trouverez pas dans les guides touristiques. Ce « diner » typiquement Américain sert du matin au soir de la bonne cuisine de grand-mère dans une ambiance familiale. Vous le trouverez au croisement de l'avenue Tropicana et du boulevard Jones, à l'ouest du Strip.

Shopping

Vegas est le paradis du shopping, vous vous en rendrez rapidement compte. Je me contenterai de quatre conseils :

Coverage par Winamax

- Premium Outlets : à visiter absolument ! Les plus grandes marques au prix d’usine : Levis, Nike, Adidas, Ralph Lauren, Quiksilver, parfums… Vous êtes garantis d’y passer des heures et d’en revenir avec des montagnes de fringues sans pour autant vous ruiner. Le centre commercial se trouve près de Charleston Road, un peu plus au Nord. Pas de panique : des tas de taxis attendent à la sortie pour vous ramener en ville.

- Fashion Show and Shopping Mall : juste en face du Wynn, plein de boutiques diverses. Une des nombreuses adresses où vous pourrez choper une puce de téléphone portable Américaine, afin de ne pas vous ruiner dans ces nombreux coups de fils de quelques secondes que l’on est obligé de passer trente fois par soirée à Vegas (« Allo ? T’es où ? Je suis près des enceintes j’t’entends pas ! JE T’ENTENDS PAS !! Bon, j’te rappelle »)

- Fry's : Énorme magasin d’électronique grand comme quatre supermarchés. DVDs, musique, ordinateurs, baladeurs MP3, TV, et compagnie. Le dollar est faible : profitez-en ! Le magasin se trouve au sud du Strip, tout au sud, loin des casinos, à un environ 2 km du Mandalay Bay. Un gros bâtiment rouge difficile à rater.

- Urban Outfitters : Tous les hipsters qui se respectent connaissent ces boutiques de fringues implantées un peu partout dans le monde (mais pas en France, bizarrement). Le magasin idéal pour réactualiser votre stock de chemises à carreaux (à un prix assez élevé cependant). Vous y trouverez aussi nombre de gadgets débiles, ainsi qu’une sélection de livres et disques à la mode du moment. Deux enseignes existent à Las Vegas : dans le couloir reliant les casinos Luxor et Mandalay Bay, et au Planet Hollywood, en face du Bellagio.

En outre, les casinos les plus prestigieux (Bellagio, Caesar's...) possèdent tous une galerie marchande orientée « luxe ». Bon à savoir si vous vous rendez compte en arrivant que vous avez oublié à la maison votre sac Hermès ou votre montre Patek.

Le monde de la nuit

Coverage par Winamax

On pourrait consacrer un guide entier aux établissements nocturnes de Las Vegas, mais on a pas le temps. Sachez de manière générale que pour sortir en boîte à Las Vegas, il faut impérativement être 1/ très bien sapé (chemise et chaussures de ville de rigueur pour tout le monde) et 2/ riche (le moindre cocktail creusera un trou de 20 dollars dans votre poche, quant à la bouteille, comptez un strict minimum de 300 balles – et je n’ai pas encore parlé de la réservation de la table, bref, mieux vaut gagner un bracelet avant de préparer la moindre soirée) Aussi, n’arrivez pas trop tard à la porte, sous peine de devoir faire la queue des heures, surtout le week-end (cependant, il s’agit là encore d’une question d’argent – un gros billet lâché au videur peut accomplir des miracles).

Ces jours-ci, le Marquee (localisé à l'intérieur du Cosmopolitain) semble être le spot à la mode des clubbeurs et clubbeuses de passage à Vegas. Le Surrender (dans le Encore) reste une valeur sure avec son large espace à l'air libre et ses DJ de qualité. Je garde de bons souvenirs de soirées passées au LAX (Luxor) et au Tao (Venetian). Le Pure (Caesar's Palace) est un grand classique, de même que le Rain du Palm's. Pour des vues imprenables sur Vegas, optez pour le Voodoo Lounge (Rio) ou le Ghost Bar (Palms), situées sur les toits de leurs hôtels respectifs. Malheureusement pour les couche-tard, la fermeture du Bill's Gambling Hall en février dernier a entraîné la disparition du Drais, l'after préférée des Vegassiens.

A noter que la plupart des casinos proposent aussi des « pool party », autrement dit des teufs se déroulant la journée, au bord de la piscine. Le dress code est inversé : impossible de rentrer sans maillot de bain. La musique est tout aussi forte, et les filles portent encore moins de vêtements que le soir, bref, cela peut-être un bon plan, si vous avez (là encore) des dollars en trop qui vous brûlent les mains.

Si vous n'avez pas envie de danser

- Un de mes endroits favoris pour aller se détendre après le boulot : la salle de bowling du Gold Coast (juste derrière le Rio, en face du Palms). C’est ouvert 24/24 et les prix sont ridicules la nuit (du genre, 1$ la partie certains soirs). Il y a une cinquantaine de pistes et un bar qui sert la bière dans des pichets. J’adore !

- Insert Coins : Ouvert en 2011, ce bar est rapidement devenu un « hot spot » du Vieux Vegas grâce à son idée de génie : proposer en libre accès des dizaines de machines d'arcade d'époque. A vous les Street Fighter, Bubble Bobble et autres Arkanoid. Et si vous préférez jouer en collectif, pas de problème : les tables sont toutes équipées de consoles connectées à des TV géantes qui vous permettront de vous défouler en bande sur NBA Jam, FIFA et compagnie. Un concept inédit qui marche : ce bar est blindé en permanence.

- Peppermill : LE bar lounge de Las Vegas. Situé sur le Strip, au nord du Wynn, cet établissement vous fera oublier l'agitation des machines à sous et des joueurs de craps. Ambiance cosy et cocktails délirants : vous ne serez pas déçu de l’accueil. Il est aussi possible d'y manger sur le pouce.

- Spearmint Rhino : La Rolls des boîtes de strip-tease. Je vous laisse découvrir par vous-même. N'y allez pas les poches vides, mais ne prenez pas tout votre cash non plus : on peut s'y ruiner plus rapidement qu'à une table de craps !

Autour de Vegas

Coverage par Winamax

- Un voyage à Vegas n’est pas complet sans une visite au Red Rock Canyon et ses fameuses pierres rouges ! Bon, on est loin du Grand Canyon, mais tout de même, question grands espaces, à 20 minutes du Strip, il n'y a pas mieux ! Le chemin : prendre l’autoroute 215 vers l’ouest et sortir à Charleston (vous verrez le Red Rock Casino sur votre droite droite). Au croisement, tourner à gauche, et continuer tout droit pendant 3 kilomètres, l’entrée sera sur la droite, attention il est facile de la louper. L’entrée est de 5$ par voiture, et la "scenic drive" s'étale sur vingt majestueux kilomètres. Relaxation garantie... N'hésitez pas à vous garer pour explorer les chemins à pied (n'oubliez pas la bouteille d'eau !)

- Après, il y a le Grand Canyon que l’on peut visiter par hélicoptère, mais c’est assez cher… Environ 200$ par personne, je vous laisse vous renseigner. Et le Lac Mead se trouve à une heure de Vegas. On peut y louer un bateau pour la journée, et pêcher, se baigner, ou juste se laisser porter par la brise.

- Et si vous avez quelques jours devant vous, pourquoi ne pas sortir du Nevada, et travers l'enfer sur terre qu'est la Vallée de la Mort, avant de rejoindre le paradis, le Parc Yosemite ? Et les étoiles d'Hollywood ne sont qu'à quatre heures de route...

Benjo