masquer le menu

Main Event : la fin du début

- 9 juillet 2013 - Par Benjo DiMeo

Les trois Day 1 sont derrière nous



Il est une heure du matin à Las Vegas et la troisième journée de départ du Main Event des WSOP s'est achevée il y a peu. A ce stade nous n'avons qu'une envie, foncer vers l'hôtel et retrouver notre lit, afin de mettre quelques heures de sommeil au compteur avant d'être debout dès neuf heures demain matin pour recommencer le processus. Nous venons d'observer trente heures de poker en trois jours, trente heures durant lesquelles 6352 joueurs se sont affrontés autour des tables du centre de convention du casino Rio.

Soyons honnêtes : nous ne sommes pas mécontents que cette phase du tournoi soit terminée. Les Day 1 d'un tournoi ne sont qu'une introduction, le premier chapitre d'un roman, et servent principalement à introduire les personnages de l'histoire. L'introduction de ce tournoi unique au monde qu'est le Main Event est particulièrement frustrante car nous avons affaire à un roman fleuve tellement dense qu'il est bien difficile de le raconter avec autant de détails que l'on voudrait. Et, pour poursuivre la métaphore, nous avons aussi affaire à un roman particulièrement violent, un thriller où 40% des personnages se font tuer dès le chapitre introductif. Ainsi, ils ne sont que 3,500 environ a avoir survécu aux dix heures de jeu du premier tour. Le second tour se jouera lui aussi en plusieurs parties, avec un Day 2A et 2B programmé mardi, et le Day 2C programmé mercredi.



L'angle journalistique principal de ces trois Day 1 ? Une participation en baisse de presque 4% par rapport à 2012, ce qui ne représente pas grand chose et reste en phase avec les tendances observées depuis 2007. On retiendra aussi les honneurs reçus par Doyle Brunson (dernier représentant du groupe de joueurs ayant participé à la première édition des WSOP en 1970) et Chris Moneymaker (dont on célèbre cette année le dixième anniversaire de la victoire, une victoire qui a changé à jamais la face du poker). Côté Français, la participation reste importante. Nous estimons à 170 le nombre de Français ayant pris le départ de cette édition 2013 du Main Event, contre 200 environ l'an passé. Pas mal de qualifiés online, le groupe de sponsorisés habituels, une ribambelle de grinders, pas mal de représentants de la vieille école, et même un ou deux people, comme la journaliste Estelle Denis.

L'hécatombe Française

Forcément, la liste des victimes Tricolores est plus fournie aujourd'hui que pour les Day 1A et 1B, puisqu'ils étaient beaucoup plus nombreux au départ. Parmi les combattants morts au champ d'honneur aujourd'hui, on compte Yann Brosolo (KK contre QQ, ouch), Ilan Boujenah, Hugo Lemaire, Victor Choupeaux, Bruno Benveniste, Fabrice Soulier, Claire Renaut, Aurélien Guiglini, Alexandre Amiel avec brelan contre brelan, Paul Tedeschi, Antonio Guerrero, Thomas Petit, Alexandre Réard... La liste est longue, Guillaume Darcourt venant s'y ajouter en toute fin de journée.

Ceux qui sont passés entre les gouttes

Beaucoup d'histoires différentes mais une finalité identique pour une bonne partie des joueurs tricolores engagés aujourd'hui : Gabriel Nassif, Benjamin Pollak, Christophe Benzimra, Bertrand Grospellier, Erwann Pecheux ou encore Arnaud Mattern, se sont qualifiés pour le Day 2 avec un tapis avoisinant la cave initiale de 30,000 jetons. Pas de panique cependant : le Main Event est un long marathon qui ne se gagne pas au premier jour, et tous disposeront d'une soixantaine de blindes pour entamer la deuxième journée.

Julien Brécard a lui connu une journée quasi parfaite. Le bro du Team PokerStars a démarré en trombe en doublant d'entrée de jeu son tapis, grâce à un full over full à son avantage. Il a ensuite tranquillement géré son capital, avant d'accentuer un peu plus encore son avance, en rentabilisant parfaitement une paire d'As. 'Yuestud' attaquera le Day 2 avec plus de 200 blindes, une fortune à ce niveau-là de la compétition.

9/9 pour le Team Winamax

100% de réussite ! Le Team Winamax a placé neuf représentants dans ce Main Event, et tous seront au départ du Day 2 ! A commencer par celui qui a déjà gagné un bracelet cet été, notre belge préféré Davidi Kitai. Assis à une table qu'il a rapidement jugé à sa portée, 'Kitbul' a sagement attendu un spot toute la journée, et celui-ci est venu durant le dernier niveau, lorsqu'il a pu doubler son tapis avec deux As contre As-Dame afin de revenir en seconde journée avec un tapis de plus de cent blindes.

Yann Del Rey a connu un départ tonitruant en grimpant rapidement à 50,000. Il s'est part la suite contenté de maintenir son tapis à cette hauteur. Un pot perdu en fin de journée avec un tirage quinte et couleur lui a fait perdre quelques plumes, mais 'DaProd' conclut le Day1 du premier Main Event de sa carrière avec un tapis proche de la moyenne.

Troisième joueur du Team engagé aujourd'hui, Manuel Bevand a connu un début de journée compliquée, voyant son tapis fondre régulièrement. Puis un coin flip remporté avec une paire de Dix contre As-Roi est venu le remettre à niveau. Il débutera le Day 2 avec un tapis proche de la cave qu'on lui avait confié au départ.

Quid des autres français ? Qualifié pour 5€ via l'opération Trip to Vegas, Marcel Vicaud a bien entamé sa journée puis a été stoppé dans son élan lorsque sa paire d'As servie s'est heurtée à une couleur. La suite de sa journée, c'est quelques pots perdus, l'attente de toucher quelques belles mains sans succès, et l'emballage d'un tapis d'une trentaine de blindes qui lui permet de conserver de l'espoir pour la seconde journée.

L'ami du Team Winamax Nicolas Chappuis a fait une journée dans son style caractéristique : de la patience, des petits pots grattés par-ci par-là, puis un pot important gagné avec une quinte contre deux paires. Résultat : un tapis supérieur à la moyenne. Français comptant le plus de gains sur ces WSOP 2013, David Benyamine poursuit sa lancée sur le Main Event, où un grind intensif lui a permis de tripler sa cave de départ.

Rendez-vous à 20 heures pour le Day 2A et 2B



Après trois journées d'introduction, les choses sérieuses commencent sur le Main Event avec le lancement des Days 2. Dès mardi soir, les Days 2A et B débutent avec la présence de six joueurs du Team Winamax (Bruno Lopes, Michel Abécassis, Ludovic Lacay, Nicolas Levi, Ludovic Riehl et Gaëlle Baumann) et des cinq représentants du KING5 ! Au total, plus de 60 Français seront à suivre, dont le chip-leader Clément Tripodi, Adrien Allain, Alban Juen, Estelle Denis, Flavien Guenan, Damien Lhommeau...

Cette journée sera bien sûr à vivre grâce au dispositif mis en place par Winamax : le Multiplex poker, votre radio en direct, dès 20h (heure française), et le reportage écrit à partir de 21h.



En direct de Vegas, vos couvreurs préférés vous souhaitent une bonne journée

Benjo, Harper & Kinshu