masquer le menu

Level 5, plus qu'une heure à jouer

- 9 juillet 2013 - Par Benjo DiMeo

Level 5 : blindes 200/400, ante 50

Quelle mouche l'a piqué ?



Parmi les célébrités au départ de ce Main Event, Gérard Piqué ! Contrairement à la tonne de footballeurs qui viennent à Las Vegas chaque été avec pour seul but de se pavaner au bord de la piscine et se bourrer la gueule en boite de nuit (je ne parle pas que de toi, cher Samir N.), c'est en passionné de poker que le défenseur du FC Barcelone a pris place dans la Pavilion Room. Et il n'est pas venu faire de la figuration, comme l'atteste son tapis de 85,000 jetons. Le mari de Shakira a déjà été aperçu à quelques reprises sur le circuit européen et, comme c'est les vacances, il s'est même octroyé une petite bière à table. Santé !

Version 11.1



« Tu connais la date précise de la table finale du Main Event ? » La question est signée Giuseppe Zarbo. Qu'est-ce qu'il se passe l'ami, tu as peur de ne pas être disponible en cas de finale ? « Non, ce n'est pas ça, je t'explique. J'ai fait le satellite et j'ai tiré la table 11, siège 1. Je gagne mon ticket. Là, je fais le Main Event et je suis table 11, siège 1… Je me dis que si la finale du Main Event est le 1er novembre (1/11), c'est pour moi ! » Désolé de te l'apprendre Giuseppe, mais la dernière table se jouera le 4 novembre. Allez, gageons que pour le Day 2 tu seras assis en table 4, siège 4, avec un brelan de 4 floppé direct contre le siège 4 (un Texan à qui il ne reste plus que 4 dents).

Benyamine craft



Le Français qui a accumulé le plus de gains aux WSOP cet été se porte bien : David Benyamine est grimpé sans coup férir à 90,000 dans ce Day 1C. Son dernier pot gagné ? David paye une relance en position, puis call un c-bet (1,000) sur le flop TCoeur4CarreauKTrèfle avant de surenchérir (4,800) suite au deuxième tonneau (2,100) lâché par son adversaire qui abandonne illico presto sa main.

L'ami Chappuis

Journée tranquille pour Nicolas Chappuis qui pointe à 55,000 à 90 minutes du gong de fin. Une défense de blindes avec 4 et 7 a été particulièrement rentable pour 'Chawips', qui a trouvé un flop 5-6-8, et un adversaire voulant tout mettre au milieu avec 7 et 8.

A l'insu de son plein gré



Erwann Pécheux ne s'y attendait pas : « On m'avait dit que le niveau n'était pas très relevé sur le Main Event… Tu parles, je me fais rouler dessus ! » Assis à une table en compagnie de jeunes Américains tout droit sortis de l'université du poker en ligne, 'lOrDy' galère, et doit son salut à une main particulièrement folle. Derrière une relance payée une fois, il complète avec KTrèfleTTrèfle de grosse blinde.

6Trèfle7TrèfleTCarreau

Erwann check avec sa paire et son tirage couleur, voit le relanceur miser 925, l'autre payer, et il opte alors pour un check-raise à 3,625. Le premier joueur paie et l'intercalé relance à 8,200. Erwann pousse alors son tapis pour 15,000, provoquant une intense réflexion chez le premier joueur. On le comprend, il possède une paire de Six pour un brelan floppé ! Une main qu'il préfère passer devant tant d'action. C'est le scénario parfait pour Erwann, car le second paie avec ATrèfle4Trèfle pour hauteur As et un tirage couleur supérieur au sien. Une brique au turn, une autre à la rivière, et Erwann revient à 34,000.

Statistiques, anecdotes et citations à la con

Quelques statistiques officielles fournies par les organisateurs :

- Plus jeune joueur en lice : Rayan Chamas du Québec, 21 ans et 8 jours
- Plus vieux joueur en lice : William Wachter de New York, 92 ans
- Moyenne d'âge : 38,1 ans, ce qui est surement supérieur au circuit EPT.

- Nombre de pays représentés : 83. De notre côté nous estimons le nombre de Français en lice à 170.

- Nombre de joueuses en lice : 298 (4,7% du field, stable par rapport aux années précédentes)

- Récentes éliminations Françaises : Alexandre Amiel (brelan de 9 contre brelan de Rois), Ilan Boujenah, et Jeremy "janinono" Gueneau

Benjo, Harper & Kinshu