masquer le menu

Level 10, qu'on en finisse

- 11 juillet 2013 - Par Benjo DiMeo

Blindes : 600/1,200, ante 200

Plus qu'une heure à jouer en ce Day 2C : c'est le moment pour nous autres reporters de faire un grand tour de salle afin de repérer qui est encore là, et avec combien de jetons. On regarde la liste des partants du jour, on biffe ceux dont a eu la confirmation de l'élimination, ceux qu'on ne connaît pas (tout du moins pas encore - désolés les mecs de vous ignorer de la sorte ! Mais promis, on va s'intéresser à vous dès que le contingent Français sera suffisamment clairsemé pour que nous puissions suivre tout le monde), et l'on se met en route.

Dans la Brasilia, il m'est facile de trouver ElkY, la faute à la coupe de cheveux, et au positionnement central du Français. Notre vainqueur Triple Crown se porte toujours bien avec 200,000 environ, bien au dessus de la moyenne. En revanche, Julie Monsacré est introuvable. On peut se tromper, mais la finaliste du Ladies était revenue du dîner avec peu de jetons, alors...

Tout au fond de la salle, Giuseppe Zarbo navique tranquillement avec 115,000, après une journée en forme de montagnes russes. Le Franco-Italien a vu Fabrice Touil sortir un peu plus tôt. Apparemment, le finaliste du PPT était en mode "gamble", jouant de nombreuses mains pas toujours premium. Gabriel Nassif est à la peine avec quelques jetons devant lui seulement.

De retour dans l'Amazon Room, je constate que David Benyamine est toujours bien en place, mais pas Nicolas Chappuis, qui était assis à la table d'à côté. Chawips se traînait depuis un moment avec peu de jetons. Mon confrère de PMU m'indique que Philippe Ktorza survit tant bien que mal, et que son qualitié Maxence Dupont (ITM en 2012) vient de doubler à 65,000. Au fond, je constate que Nesrine Kourdourli est confortablement installée derrière un tas valant 200,000.

Vicaud a des chips !

Refait, notre qualifié Winamax Marcel Vicaud ! Le vainqueur de l'opération Trip to Vegas a remporté deux pots majeurs pour sortir de la zone rouge, d'abord avec 97 sur un flop 976 qu'il a check-raise à tapis, puis en partant à tapis avant le flop avec une paire de Rois contre As-Dame. Ca tient, et voilà Marcel assis derrière un tapis de 85,000, à peu de choses près la moyenne.

He can dodge Kings



Patrick Sacrispeyre a un grand sourire : « Je viens de passer les Rois avant le flop ! » Hein ? Qui ? Quoi ? Les Rois ?!? Il y avait les As en face ? « Non, mais je suis content, parce que j'aurais perdu. » Ah. En début de parole, Patrick a relancé et vu un joueur le 3-bet depuis le cut-off. Derrière un 4-bet de la grosse blinde, le Français a préféré directement jeter ses rois. Le cut-off a lui payé et l'ensemble des jetons a volé sur un flop AJ4 : la grosse blinde avait As-Roi, le bouton paire de Quatre pour un brelan floppé ! La décision n'était pas forcément juste avant le flop, mais elle permet à Patrick d'économiser de précieux jetons. Il possède 160,000 de tapis.

Statistiques, anecdotes et citations à la con

- Nombre de paquets de chips (non-entamés) de la marque "Ruffles" traînant par terre dans les salles Amazon, Pavilion et Brasilia, ils étaient donnés gratuitement à chaque joueur en début de journée : plusieurs centaines.

- Pourcentage de pomme de terre contenu dans un sachet de "Ruffles", qui pour info sont des chips en forme de frite : pas plus de 20% à vue de nez, c'est dégueulasse cette merde.

- Nombre de champions du monde encore en course à une heure de la fin du Day 2C selon Andrew Feldman d'ESPN : 4 (McEvoy, Chan, Hellmuth, Mortensen)

Benjo, Harper & Kinshu