masquer le menu

Plus que 5 tables

- 15 juillet 2013 - Par Benjo DiMeo

Level 28 - Blindes 40,000/80,000 ante 10,000

Cher lecteur, nous arrivons au moment du tournoi où ta soif d'infos n'est jamais rassasiée, et on vous comprend, nous vivons des instants cruciaux ! Cela n'est pas sans nous causer des problèmes, car c'est aussi le moment où notre accès aux tables est le plus limité. Pour vous résumer la situation, le détenteur d'un badge média avec marqué dessus autre chose que "Poker News" à les mêmes droits qu'un simple spectateur débarquant dans l'Amazon Room avec sa bière à la main. Il nous faut jouer des coudes pour apercevoir un flop, plisser les yeux pour compter une mise, et bousculer nombre de touristes pour prendre une photo correcte.

Bref, c'est pas Byzance, mais nous avons l'habitude, chaque année c'est pareil, et nous serons quand même au poste jusqu'au bout pour tenter de vous donner des nouvelles fraîches et soutenir nos Français en même temps que vous. Voici les dernières infos avant la pause-dîner, qui durera jusque 20h20 (5h20 du matin en France) :

C'est Josh ma gueule



Apprécié par vos reporters préférés, Josh Prager a quitté le tournoi en 41e place. C'est pas de bol, puisque l'homme qui tombe 20 bières par jour (on a compté) a vu ses Rois se heurter aux As de Chris Lindh. Le dernier mec marrant du tournoi nous quitte et ça, ça nous rend triste. Du coup, on va être obligé de se moquer de Steve Gee et de sa veste d'entraineur de foot. Pour sa performance, Josh Prager empoche 185,694$.



Chris Lindh : « Je n'arrive pas à compter mes jetons ! ». On lui dit qu'il a 15 millions ?

Comment va Clément Tripodi ?



En permanence sur son iPad, debout en train de parler avec ses potes, se renseignant sur l'état de la moyenne, un brin moite, Clément Tripodi est en apparence stressé par l'enjeu. Et ne s'en cache pas. Pourtant, dès qu'il parle des mains qu'il vient de disputer, son discours est tout autre, et son jeu semble parfaitement roder. Avec trente-cinq blindes, il figurera néanmoins parmi les plus petits tapis après la pause diner. Le coup dernier coup remporté par le Français avant d'aller manger :

Clément paie une relance en position, et voit le flop KTrèfle7Carreau5Pique. Il paie le c-bet de son adversaire, avant de lui-même miser sur le turn, un 9Coeur. Check/call en face.

Rivière : un autre 9Trèfle. Check/check rapide. Clément montre une paire de 10, elle est gagnante contre le tirage manqué QCoeurJCoeur de son adversaire.

Le point sur nos 4 Français

Nicolas Le Floch a perdu des jetons après avoir manqué un 2-barrel sur 3-8-7-Dame (deux trèfles, deux coeurs), son adversaire relance au turn, le Français passe. A ce stade de la partie, le moindre coup relancé et perdu coute cher.

Sylvain Loosli 6,5 millions.
Nicolas Le Floch 4 m.
Clément Tripodi 3,3 m.
Benjamin Pollak 1,3 m.

Un mec prudent

Fabio Ortiz est ce qu'on pourrait appeler un weak-nit. L'Argentin en a fait la démonstration, après avoir check-snapcall sur le tableau ATrèfle2Trèfle8PiqueTPique6Trèfle les trois pépites (200,000, 450,000 et 600,000) de Sergio Castelluccio, qui pensait être en value avec 8Coeur8Carreau. Mais non, puisque Ortiz a révélé QTrèfleTTrèfle pour le deuxième meilleur jeu possible !

Rustom des cavernes

Chipleader au début de la journée, Sami Rustom a pourtant mordu la poussière au cours du dernier niveau. Surprenant ? Pas vraiment. L'Américain avait prouvé hier qu'il était capable de tout, du meilleur comme du pire, surtout du pire en fait. « Il va exploser en plein vol durant le Day 6 » annonçait-on hier dans nos colonnes, au moment de faire les comptes. Rien d'étonnant donc à voir Rustom quitter la partie en 39e position, même si sa dernière main jouée fut tout à fait standard : un squeeze à tapis avec As-Dame payée par le relanceur initial en possession des Rois.

Statistiques, anecdotes et citations à la con

- "C'était ma toute dernière main des World Series of Poker, à moi l'alcool et la drogue." Signé : un croupier visiblement heureux d'être en vacances. Vivement qu'on le rejoigne !

- C'est la première fois en 44 ans de WSOP que le Top 40 est composé de 4 joueurs Français. En 2009, nous en avions 3.

Eliminations récentes

38. Somar Al-Darwich (Allemagne) 185,694$
39. Sami Rustom (USA) 185,694$
40. Christopher Kiane (USA) 185,694$
41. Josh Prager (USA) 185,694$

Tableau de bord
37 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 5,15 millions
Blindes : 50,000/10,000, ante 15,000 après la pause
Prix assuré : 185,694$

Benjo, Harper & Kinshu