masquer le menu

Riess the Beast, Riess the best !

- 6 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

En vous présentant les neuf finalistes de cette édition 2013 des World Series of Poker, nous nous étions livrés à un bref exercice d'astrologie en annonçant que Ryan Riess était le favori pour la victoire. De par son talent ? De par son expérience ? Non : Riess, 23 ans et pro du poker depuis seulement un an, allait gagner simplement parce qu'à l'image des cinq précédents vainqueurs du Main Event, il était le plus jeune joueur de la dernière table, et était presque complètement inconnu auparavant.

Nous nous étions gentiment moqués de l'absolue confiance affichée par Riess durant les trois mois d'intervalle entre les phases préliminaires du Main Event et sa finale : à grand renforts de Tweets et interviews, le gamin annonçait à qui voulait l'entendre qu'il était définitivement certain de sa victoire et qu'aucune autre issue n'était possible. Du coup, le sacre de Ryan Riess aujourd'hui me rappelle une phrase entendue un jour à propos de notre ElkY national : « Il gagne plus de tournois que les autres car il a plus envie de gagner que les autres. »

Bien sur, la confiance est un élément clé pour réussir, dans n'importe quel domaine qui soit, et chacun des neuf finalistes était confiant dans ses chances. Bien sur, Riess a eu beaucoup de belles cartes durant cette finale. Bien sur, les Dieux du Poker ont été conciliants avec lui en lui évitant les foudres du bad-beat.

Mais peut-être qu'en plus de tout cela, Ryan Riess est le nouveau Champion du Monde de poker tout simplement parce que c'est lui qui en avait le plus envie.

On terminera avec un mot à propos de Jay Farber : beaucoup de bonnes choses mériteraient d'être dites à son sujet, tant l'unique amateur pur de cette finale nous a impressionnés tout au long des deux jours de partie. Durant le dernier duel, Farber a réussi à installer durablement le doute dans l'esprit de son adversaire, jouant juste et faisant montre d'un courage remarquable, avec de beaux bluffs et des prises de risques intelligemment calculées. Les deux derniers joueurs du plus gros tournoi du monde avaient chacun leur chances dans ce match, et si Jay Farber avait pu bénéficier d'un peu plus de mains de qualité aujourd'hui, peut-être que l'issue du match eut été tout à fait différente.

Résultats

Finale Main Event WSOP 2013 - 10,000$ - 6352 entrées

Vainqueur : Ryan Riess (USA) 8,359,531 $
Runner-up : Jay Farber (USA) 5,173,170 $
3e : Amir Lehavot (Israël) 3,727,023 $
4e : Sylvain Loosli (Team Winamax / France) 2,791,983 $
5e : JC Tran (USA) 2,106,526 $
6e : Marc-Etienne McLaughlin (Canada) 1,600,792 $
7e : Michiel Brummelhuis (Pays-Bas) 1,225,224 $
8e : David Benefield (USA) 944,593 $
9e : Mark Newhouse (USA) 733,224 $

Les WSOP, c'est fini !

Coverage par Winamax

Je ne sais pas pour vous, mais ce séjour à Vegas – le plus bref de notre carrière de journaleux poker – fut des plus agréables. Certes, on aurait préféré une autre conclusion au parcours de notre Sylvain Loosli national, mais il ne faut pas bouder son plaisir : nous avons eu la chance de pouvoir assister aux premières loges à la partie de poker la plus excitante de la saison. J'espère que notre reportage vous a plu... Personnellement, j'ai déjà hâte de couvrir l'édition 2014 des WSOP ! Merci à tous ceux qui ont vibré tout au long de ces deux jours : on oubliera pas de sitôt cette belle nuit blanche passée à vibrer avec Sylvain Loosli.... A très bientôt les amis !

Benjo

On tient le gagnant !

- 6 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

21h20 : Après avoir eu un moment d'égarement, en laissant Jay Farber remonter jusqu'à 70 millions, Ryan Riess a repris le contrôle des opérations. Beaucoup plus agressif que son adversaire, aussi bien préflop que postflop, le minot du Michigan a remis Jay dans le rouge en une quinzaine de mains. Le dénouement pourrait bel et bien avoir lieu dans les prochaines minutes.

21h25: Tombé à moins de dix blindes après avoir pourtant fait sérieusement douter son adversaire en remontant un large déficit en jetons, Jay Farber se retrouve à tapis avec QPique5Pique. En face, Ryan Riess est en tête avec ACoeurKCoeur.

Le flop JCarreauTCarreau4Trèfle enlève trois outs à Farber, maintenant en très mauvaise posture. Le turn est un 3Pique qui ne change rien, et la rivière, un 4Coeur, est la toute dernière carte de l'édition 2013 des World Series of Poker.

L'Américain Ryan Riess, 23 ans, est le nouveau Champion du Monde de poker !

Coverage par Winamax

21h27 : En parfaite synchronisation avec l'apparition de la dernière carte, deux explosions se font retentir. Non, je vous rassure, personne n'est en danger, il s'agit juste de deux bombes à confettis géantes qui vont provoquer une jolie pluie dans la salle, sous les hourras du public.

21h32 : Jay Farber n'a pas l'air mécontent. Il n'écrira pas son nom dans l'Histoire du poker, mais son lot de consolation est largement suffisant : plus de 5 millions de dollars !

21h33 : Ryan Riess pleure ! Il a l'air d'avoir pris dix ans. En juillet, on découvrait un jeune homme sur de son talent et un poil arrogant. Le voilà désormais ambassadeur de la planète poker pour les 12 prochains mois, et riche comme il n'aurait jamais pu l'espérer.

Coverage par Winamax

Jay Farber s'en sort bien

- 6 novembre 2013 - Par Kinshu

Coverage par Winamax

20h13 : Complètement asphyxié par Ryan Riess, finissant par n'avoir plus que quinze blindes devant lui, Jay Farber a été tout proche de définitivement céder. Mais le panda a sauvé sa peau in extremis en gagnant un coup joué à tapis sur le flop KTrèfle5CoeurQPique, où avec JTrèfleTPique contre le KPiqueTCoeur de Ryan, il trouve ce qu'il était venu chercher (une quinte donc) dès le turn grâce à l'irruption d'un 9Coeur. Avec 34 millions contre les 157 millions de son adversaire, Jay a toutefois encore bien la tête sous l'eau.

Ryan Riess prend une option

- 6 novembre 2013 - Par Kinshu

19h22 : Ryan Riess a vite repris le dessus sur Jay Farber, en empochant un pot de près de 60 millions ! Préflop, Ryan paye un 4-bet de son rival avant de suivre deux cachous (6,7 millions et 13,6 millions) sur le tableau 8Carreau4Pique3Trèfle2Coeur. Sur la river 7Pique, les deux joueurs décident d'en rester là et Ryan l'emporte en dévoilant deux Valets. Le jeune pro a désormais deux fois plus de jetons que son adversaire.

Jay Farber ne se laisse pas marcher dessus

- 6 novembre 2013 - Par Kinshu

18h53 : Réaction immédiate de Jay Farber qui a réussi à remettre les compteurs à zéro. Jay paye une relance avant le flop (2,5 millions) puis un c-bet (3 millions) sur le flop 3Pique3Coeur7Trèfle. Mais le gros panda décide ensuite d'augmenter les enchères en plaçant un check-raise de derrière les bambous sur un 2Trèfle turn. Ryan, qui a investi 5 millions, est invité à en rajouter 8,5 de plus. Il le fait après une bonne minute de réflexion. Jay remet une couche sur un 9Pique river en lâchant une belle sacoche de 24,5 millions. S'en suit alors un très long tank de Ryan qui choisit finalement de passer.

Coverage par Winamax

Mal de tête pour Ryan Riess qui s'est octroyé plus de cinq minutes de réflexion avant de passer river

Ryan Riess est en contrôle

- 6 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

18h44 : Le plus gros pot ce duel jusqu’à présent a tourné à l’avantage du jeune pro Ryan Riess (de même que la majorité des coups de moindre importance). Bonus pour l’ancien étudiant : il n’a pas eu à montrer ses cartes pour remporter un joli tas de jetons, Farber refusant de payer une mise de 15 millins sur la rivière d’un board ATrèfle8Coeur4Carreau7CarreauAPique. Riess avait 3-bet préflop puis misé sur le flop avant de checker le turn. Là, Farber en a profité pour envoyer une jolie praline de 8 millions, échouant cependant à impressionner Riess, qui a ensuite agressé sur la rivière pour s’adjuger un pot massif lui permettant de prendre franchement la tête du match avec 112 millions contre les 78 de Jay Farber.

Ryan Riess débute bien son match

- 6 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

18h00 : Le speaker de l’UFC Bruce Banner introduit les finalistes. Ryan Riess se pointe, toujours vétu du jersey de football de son université du Michigan chérie, tandis que Jay Farber est précédé par, on n’est pas surpris, un mec déguisé en panda.

18h01 : La partie est lancée sans plus attendre. Ryan Riess est au bouton. Il relance et empoche blindes et antes.

18h02 : Au tour de Jay Farber d’empocher les blindes avec une relance au bouton.

18h03 : Ryan relance à 2,6 millions (au fait : les blindes resteront à 500,000/1 million durant presque deux heures). Jay 3-bet à plus de 5 millions. C’est payé par Ryan. Le premier flop du duel est :

KPiqueQCarreau8Trèfle. Jay Farber c-bet à hauteur de 3,4 millions. Ryan fait monter les enchères à 9 millions ! Farber passe, et Ryan empoche un joli pot qui lui fait presque rattrapper l’intégralité de son retard face à Farber : 93,7 millions contre 97 millions.

18h10 : Farber min-raise, c’est payé. Flop QPique9Pique2Coeur. Check/check. Turn 3Trèfle. Check/check. Rivière 8Coeur. “All-in”, crie quelqu’un dans le public, ce qui fait glousser quelques idiots. Check/check. Farber montre une main qu’on aime bien chez Winamax, King-five, ce qui est suffisant pour remporter le pot.

18h11 : Ryan relance, ça gagne.

18h12 : Jay relance, c’est payé. Flop 8Coeur4Trèfle4Coeur. Ryan checke, Farber c-bet et Ryan abandonne.

18h13 : Ryan relance et Jay 3-bet. Jusqu’ici rien d’original mais Ryan va placer le premier 4-bet préflop de ce duel, mettant plus de 9 millions au milieu. Farber abandonne sans faire de cinéma. Les deux joueurs sont à égalité parfaite.

18h16 : “Jay je veux faire des bébés-pandas avec toi, whoooooooo” - Signé : une des strip-teaseuses dans le public. On peut supposer qu’elle n’est pas la seule, vu le tas d’argent liquide posé sur la table où est assis Jay Farber.

18h18 : Jay relance au bouton, il empoche le pot.

18h19 : Ryan relance, c’est payé. Flop 7Carreau6Coeur5Trèfle. Check/check. Turn 6Pique. Jay mise 2,1 millions. Payé. Rivière TPique. Farber mise encore, et cette fois Riess abandonne.

Les points après dix mains...

Farber : 101 millions
Riess : 89 millions

Un dernier petit truc à finir

- 6 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

17h39 : Nous sommes de retour au théâtre Penn & Teller du casino Rio pour la der des der : l’ultime match du tournoi principal des World Series of Poker, le duel final entre un amateur de Las Vegas, Jay Farber, et un jeu pro du Michigan, Ryan Riess.

17h40 : Les gradins du théâtre sont clairsemés mais la salle a tout de même assez de voix pour célebrer les deux derniers intronisés du “Poker Hall of Fame”, Tom McEvoy (Champion du Monde 1983) et Scotty N’Guyen (Champion du Monde 1998, entre autres titres prestigieux).

17h41 : Pronostic de Kinshu pour ce dernier duel : victoire de Ryan Riess au cours d’un match long de plus de deux heures. La dernière main selon mon collègue ? Paire de 10 pour Riess, contre As-Roi chez Farber, à tapis avant le flop. De mon côté, je prédis une victoire de Jay Farber en deux minutes chrono : le fétârd de Vegas va trouver les As contre les Rois dès la troisième main du duel. “Si ça se passe comme ça, je te roule une pelle”, me dit Kinshu, préssé d’aller rejoindre le clan Français qui a prévu de célébrer ce soir la performance de Sylvain Loosli.

Coverage par Winamax

17h45 : Les écrans diffusent une vidéo présentant les deux derniers combattants. Musique genre “sortez les mouchoirs”, tandis qu’apparaissent sur la scène des danseuses style “carnaval”, ben oui, nous sommes au casino Rio après tout. Puis le générique des diffusions TV des WSOP se fait entendre, avec ses paroles simples mais évocatrices : “It’s gonna be the best day of my life…”

17h52 : Les communicants des WSOP ont titré sur leur site officiel : “The Beast vs The Panda”. Qui va gagner ? Impossible à prédire à ce stade. Farber est derrière techniquement, mais très courageux avec l’avantage en jetons. Riess joue juste, et saura rester patient, cherchant le spot parfait pour maximiser ses chances de gagner. Bref, j’ai envie de dire que c’est peut-etre avant tout autre chose la chance qui va départager les deux joueurs.

17h55 : Prédiction de Norman Chad : victoire de Ryan Riess… en une seule main ! Applaudissements chez les supporters du jeune pro.

17h56 : Coupure pub ! Vous pensez qu’on va rester tard ce soir ?

Le dernier duel des World Series of Poker

- 5 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo



Jay Farber (USA) 105 millions

VS

Ryan Riess (USA) 85,675 millions


Coverage par Winamax

D’ici plus ou moins 24 heures, l’un de ces deux joueurs sera sacré Champion du Monde de poker. Ce n’est pas forcément le duel auquel on s’attendait. D’un côté, l’amateur Farber, en large déficit technique face à des pros expérimentés. De l’autre côté, un jeune hyperactif n’ayant plongé dans le bain du poker pro que depuis un an à peine. Mais au final, Jay Farber et Ryan Riess n’ont pas volé leur sièges autour de la table du dernier duel des World Series of Poker 2013. Ils ont touché des beaux jeux qu’ils ont réussi à rentabiliser. Farber a réussi à ne pas se démonter contre des adversaires plus affutés que lui, et Riess a rassuré ceux qui craignaient le voir exploser en vol en finale en pratiquant un poker agressif mais somme toute contrôlé.

L'un d'entre eux écrira bientôt son nom en lettres d'or dans le grand livre d'histoire du poker...

Blindes : 500,000/1,000,000, ante 150,000

Finale Main Event WSOP 2013 - 10,300$ - 6352 entrées
Vainqueur : Ryan Riess (USA) ou Jay Farber (USA) 8,359,531 $
Runner-up : Ryan Riess (USA) ou Jay Farber (USA) 5,173,170 $
3e : Amir Lehavot (Israël) 3,727,023 $
4e : Sylvain Loosli (Team Winamax / France) 2,791,983 $
5e : JC Tran (USA) 2,106,526 $
6e : Marc-Etienne McLaughlin (Canada) 1,600,792 $
7e : Michiel Brummelhuis (Pays-Bas) 1,225,224 $
8e : David Benefield (USA) 944,593 $
9e : Mark Newhouse (USA) 733,224 $

Un grand MERCI à tous ceux qui ont passé la nuit rivé sur leur écran d’ordinateur pour suivre la finale : vous êtes aussi des champions !

On se retrouve aux alentours de trois heures du mat (nuit de mardi à mercredi) pour l’épilogue de ce très beau Main Event !

Benjo & Kinshu

Amir Lehavot, dernier éliminé de la journée

- 5 novembre 2013 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

01h09 : Quelques minutes après la sortie de Sylvain, l’autre short-stack Amir Lehavot trouvait une main plus que suffisante pour envoyer ses vingt blindes : une paire de 7. Mais une fois de plus, les gros stacks de la table l’attendaient avec un meilleur jeu, en l’occurence la paire de 10 de Ryan Riess. Le board n’a rien changé à l’affaire : Amir Lehavot était éliminé en troisième place, pour un prix massif de 3,7 millions de dollars, et pas mécontent d’avoir pu se glisser aussi haut malgré une écrasante infériorité numérique face à ses derniers adversaires. Il aura en tout cas livré une très belle prestation aujourd'hui.

On tient le dernier duel des Championnats du Monde 2013 : il sera joué mardi à partir de 18h, heure de Vegas - donc 3 heures du matin en France dans la nuit de mardi à mercredi. On vous en parle dans le prochain article.