masquer le menu

On veut continuer à vibrer !

- 15 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

Main Event - Place au Day 6

Coverage par Winamax

De 6,598 au départ il y a une semaine, ils ne sont plus que 97 en course dans le plus gros tournoi du monde. Chacun a joué près de 50 heures de poker intenses, remplies d'émotions et de dizaines de décisions cruciales, chacun s'est mis en danger à plusieurs reprises, chacun à flirté avec la mort, et chacun rêve de revenir en octobre pour disputer la table finale et devenir multimillionnaire... Mais le chemin est encore long ! Il nous reste encore deux grosses journées à disputer avant d'en arriver là.

Nous aurons bien sur les yeux rivés sur les cinq derniers français encore en course (dont deux joueurs du Team Winamax !) tout au long de ce dimanche, dont voici le programme :

- 20h (heure française) : le Multiplex Poker, la radio en direct de Vegas avec Benjo, Harper et Jipé : news live depuis les couloirs du Rio, tournoi Multiplex Poker (1€ rebuy) et des tickets de tournois distribués généreusement par les animateurs. Nous suivrons la finale du Challenge Multiplex Poker, un beau freeroll concluant deux semaines de tournois qualificatifs. On y remettra 5,000 euros de prix, dont un séjour pour 2 à Las Vegas. En raison de l'actualité brulante du Main Event, il est probable que nous arrêtions cette émission plus tôt que d'habitude, aux alentours de 23h/minuit, afin de pouvoir foncer suivre le Main Event dans l'Amazon Room. Quoi qu'il en soit, vous saurez TOUT sur les ultimes phases du plus gros tournoi du monde !

- 21h (heure française) : le Day 6 du Main Event des WSOP avec Kinshu, qui sera rejoint par Benjo et Harper dès qu'ils ont terminé l'émission de radio.

Day 6 : Les forces en présence

Top 10
Kyle Keranen (Las Vegas, Nevada) 6,935 millions
Robert Salaburu (San Antonio, Texas) 6,195m.
Taylor Paur (Eldorado Hills, Californie) 5,82m.
Erik Hellman (Suède) 4,715m.
Wilfried Haerig (Allemagne) 4,505m.
Shahriar Assareh (Leesburg, Virginie) 4,395m.
Charles Coultas (Mill Creek, Washington) 4,015m.
Gaëlle Baumann (Team Winamax) 3,98m.
Fabrizio Gonzales (Urugay) 3,935m.
Nicco Maag (Allemagne) 3,895m.

5 français
8. Gaëlle Baumann (Team Winamax) 3,98m.
32. Alban Juen 2,376m.
33. Eric Legoff 2,23m.
74. Gwennael Grandmougin 1,055m.
89. Tristan Clémençon (Team Winamax) 775,000

Reste du field (sélection)
Jean-Yves Malherbe (Belgique) 3,62m.
Jan Heitmann (Allemagne) 3,41m.
Amnon Filippi (New York City, New York) 3,4m.
Elisabeth Hille (Norvège) 3,39m.
David "ODB" Baker (Katy, Texas) 1,91m.
Jason Somerville (Stony Brook, New York) 1,4m.
Erik Cajelais (Canada) 1,205m.
Isaac Baron (Los Gatos, Californie) 1,165m.
Vanessa Selbst (Las Vegas, Nevada) 1,165m.
Leo Wolpert (Fairfax, Virginie) 940,000
Danny Wong (Las Vegas, Nevada) 775,000
Sam Holden (Sussex, Grande-Bretagne) 765,000
Gavin Smith (Canada) 675,000

Tableau de bord
97 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 62,021$
Blindes : 20,000/40,000, ante 5,000
Tapis moyen : 2,04 millions

Benjo, Harper & Kinshu

On retrouvera 5 français au Day 6

- 15 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

Gaëlle et Tristan se qualifient pour une nouvelle journée de poker
Il reste 97 joueurs
Main Event - Fin du Day 5

Malgré des journées qui s'étirent chaque soir bien après minuit, nous ne voyons pas le temps passer dans cette édition 2012 du Main Event des World Series of Poker. Il faut dire que nous assistons à des moments véritablement magiques ici au casino Rio de Las Vegas, et chaque nouvelle journée qui passe font monter la tension, l'excitation et l'émotion d'un cran : à ce stade, on ne sait pas où nos français vont nous emmener, mais on espère les voir aller le plus loin possible, car on se régale !

Ils étaient 13 tricolores parmi 282 joueurs au total à entamer le Day 5 ce matin à midi... 5 d'entre eux figurent parmi les 97 survivants après que dix heures supplémentaires de poker aient été jouées (portant le total à 48 depuis le début du tournoi). Faisons le point !

Coverage par Winamax

Gaelle Baumann (Team Winamax) : 3,98 millions
C'est avec un gout d'inachevé que se termine la journée de Gaelle. Munie d'une paire de Rois, elle a bien cru connaitre l'embellie lorsqu'après avoir relancé à 65,000 première de parole, elle a entendu la petite blinde pousser son tapis pour 1,2 million, en annonçant clairement "All-in". Mais ce dernier n'avait pas vu Gaelle relancer : après que la grosse blinde ait passé sa main, il a jeté ses cartes dans le muck ! Arrêté (presque à temps), il a réussi à sauver une carte, alors que Gaelle a annoncé dans le même temps : "Call !"

Que faire dans ce cas précis ? Donner l'intégralité du tapis du joueur à Gaelle puisque ses cartes sont brulées ? Lui rendre sa deuxième carte sur parole ? Le faire jouer le showdown avec une seule carte ? Après six minutes de réflexion (et un appel vraisemblablement passé à Jack Eiffel, qui, malgré son statut de Tournament Director en chef, quitte le Rio tous les soirs bien avant la pause-dîner, faudra qu'on m'explique un jour), la sentence est la suivante : le joueur peut se contenter de payer les 65,000 à Gaelle et la main se terminera ainsi. Mais rendez-vous compte : le joueur avait deux Valets et les probabilités sont grandes que tout l'argent soit parti avant le flop entre les deux joueurs, créant ainsi un pot de 2,5 millions où Gaelle aurait été à 80% favorite !

Contacté en privé, un directeur de tournoi des plus respectés a confirmé "off the record" que cette décision correspondait à la norme, et respectait l'éthique du jeu, tout en précisant que certaines mesures, comme l'emploi d'un bouton "all-in" géré par le croupier permettrait d'éliminer ce genre de situation.

Certes, éliminer un joueur sur une erreur manifeste (nous n'avions pas affaire à de "l'angle shooting") n'a rien de juste, mais où est la justice pour Gaëlle Baumann, qui se retrouve privée d'un pot qui l'aurait propulsé sur le podium du tournoi ?

La pro Winamax termine néanmoins la journée en très bonne posture avec 3,98 millions de jetons. Quel sentiment domine donc : joie ou frustration ? « Je suis évidemment très déçue de cette main » confie Gaelle, « mais je suis avant tout très heureuse de mon jeu. Je me sens très bien à table et attends impatiemment le Day 6… » Cette affaire étant entérinée, aucune raison donc de la ressasser, place à l'avenir avec un objectif unique : atteindre la table finale du Main Event des World Series of Poker.

Coverage par Winamax

Alban Juen : 2,376 millions
La journée a également été compliquée pour Alban Juen. "Ca été super éprouvant, je pense que j'avais l'une des tables les plus difficiles" explique le lyonnais qui a tout même réussi à doubler son capital de départ afin de finir à 2,376,000. « Wahou, un Day 6, dans le top 100 avec le tapis moyen » glisse, enthousiaste, Alban qui file se reposer quelques heures avant de reprendre ce marathon.

Coverage par Winamax

Eric Legoff : 2,25 millions
Le breton avait débuté la journée en position de chipleader français. Mais à la pause diner, c'est un sentiment de frustration qui dominait : 'Rix29' avait perdu l'ensemble de ses pots importants disputés à une table partagée avec Gaelle Baumann et Timothy Adams. Ce joueur de cash-game hautes limites a ensuite eu un coup de pouce, doublant son tapis avec Valet-Dix contre As-Dix. Derrière, son entreprise de grind s'est remise en action afin de terminer avec la moyenne. « Merci à ma bande de sacocheurs bretons ! » s'est extasié Eric en fin de journée. « Sans eux, je n'aurais jamais touché la carte miracle ! » Soutenu par Germain Gillard, Julien Rouxel, Marc Inizan ou encore Ronan Collet, Eric a promis qu'il y aura le feu demain à chaque fois qu'il engagera son tapis.

Coverage par Winamax

Gwennael Grandmougin : 1,055 million
En table télévisée durant la majeure partie de ce Day 5, Gwennael Grandmougin a vu un défilé de célébrités se faire éliminer devant ses yeux (Daniel Negreanu, Kevin Pollak, etc.) pendant que lui subsistait avec ses propres armes. Au final, le tricolore savoure : il est qualifié pour le Day 6 du plus beau tournoi au monde avec un tapis tout à fait manœuvrable (1,055,000). « Ca été dur aujourd'hui » avoue Gwennael en savourant une bière bien méritée.

Coverage par Winamax

Tristan Clémençon (Team Winamax) : 725,000
Le benjamin du Team Winamax a vécu une journée parfaite, faisant progresser son tapis avec régularité, utilisant tous les outils de son arsenal pokérien : bluff, 4-bet light, float, agression constante... Jusqu'à ce qu'une désastreuse Dame sur le turn ne lui fasse perdre un pot de 2,8 millions en fin de journée, faisant chuter son tapis à moins de vingt blindes. Tristan avait payé une relance d'Amnon Filipi avec une paire de 7, et trouvé un troisième 7 sur le flop. Les tapis ont volé sur le turn : Filipi a retourné deux Dames pour un miraculeux brelan supérieur. "Je suis dégouté, bien sur", a commenté Tristan après la conclusion de la partie, "mais la zone des 20BB, je la connais par coeur. Aux blindes 1,200/2,400 il y a 3 jours, j'étais tombé à 54,000, et je ne me suis pas laissé mourir. Demain, les blindes seront 20 fois plus élevées, à 20,000/40,000, ante 5,000, et la motivation de Tristan sera intacte.

Les éliminations françaises du Day 5

On pourrait dire que la logistique a été respectée aujourd'hui en ce qui concerne le clan tricolore, puisque les 5 joueurs français encore en course sont ceux qui avaient les 5 plus gros tapis au départ du Day 5. Les autres ont chuté tout au long de la journée, collectant au passage des sommes de plus en plus importantes.

On se souviendra particulièrement de la performance de Rémy Cucak, représentant des Mary-Team, l'équipe gagnante du King5 2012. L'amateur avait décroché sa qualification pour le Main Event sans débourser un centime : son gain de 38,453$ représente donc un rendement... infini !

112ème : Klaus Pautrot (52,718$)
123ème : Mesbah Guerfi (52,718$)
174ème : François Tosques (44,655$)
233ème : Gilbert Diaz (44,655$)
254ème : Sébastien Clot (38,453$)
259ème : Rémy Cukak (vainqueur King5) (38,453$)
261ème : David Debue (38,453$)
280ème : P. K. (38,453$)

Les perfs françaises du Day 4

303ème - Fabrice Humbert (38,453$)

315ème - Fabrice Bachellez (32,871$)
337ème - Johan Guilbert (32,871$)
355ème - Olivier Chubilleau (32,871$)
363ème - Giuseppe Zarbo (32,871$)
374ème - Pacome Chavignon (32,871$)

412ème - Nazim Guillaud (28,530$)
454ème - Marc Bariller (24,808$)
455ème - Maxence Dupont (24,808$)
468ème - Bruno Lopes (24,808$)
495ème - Edouard Mignot-Bonnefous (24,808$)

550ème - Marc Negron (21,707$)
557ème - Stéphane Bénadiba (21,707$)
567ème - Thibaud Guenegou (21,707$)
597ème - Alexis Bouchiouane (19,227$)
605ème - Benjamin Saada (19,227$)

608ème - Joseph Teanotoga (19,227$)
613ème - Antoine Guyetant (19,227$)
615ème - Fabien Perrot (19,227$)
629ème - Youcef Benzerfa (19,227$)
654ème - Jérôme Naye (19,227$)

Parmi les têtes de série encore en course (classement complet à venir)

Jean-Yves Malherbe, Jan Heitman, Amnon Filippi, Elisabeth Hille, Yuval Bronshtein, David "ODB" Baker, Eric Buchman, Jason Somerville, Vanessa Selbst, Erik Cajelais, Gavin Smith...

Statistiques et citations à la con

On a perdu Marcel Luske en fin de journée, éliminé en 102ème place. Le Hollandais Volant est loin d'être le meilleur joueur du monde, mais question ambiance à la table, il se pose là. Voilà quelqu'un qui aime s'amuser, et amuser spectateurs et joueurs. Petit hommage avec cette vidéo best-of de son deep run lors du Main Event 2004 :



- Citation : "Putain, si tu fais encore une remarque à ma copine sur le fait qu'elle aime les machines à sous, tu vas te prendre une mandale, c'est garanti" - Signé : un croupier au téléphone durant une pause, qui aparemment passe une soirée sympa.

Tableau de bord
97 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 62,021$
Blindes : 20,000/40,000, ante 5,000
Tapis moyen : 2,04 millions

Benjo, Harper & Kinshu

Il reste 100 joueurs

- 15 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

Gaëlle et Tristan se prennent des coups
Main Event - Day 5

Dur à avaler



Déplacé à une nouvelle table, Tristan Clémençon naviguait tranquillement bien au-dessus de l'average avant de subir un sacré revers.

Investi dans un coup en compagnie d'Amnon Filippi, le joueur du Team Winamax relance à 236,000 le c-bet à 90,000 de son adversaire sur le flop 8Pique5Pique7Coeur. Payé, « SUPEROGER47 » pousse alors l'Américain dans ses derniers retranchements en annonçant « all-in » sur le turn, une QCarreau. Ce bougre de Filippi a trouvé une carte magique pour lui puisqu'il call en dévoilant QTrèfleQCoeur. Tristan est abattu : en possession de 7Carreau7Pique, le tricolore avait flopé son set et en plus réussi à amener son opposant là où il voulait.

Le dernier 7 du paquet ne surgit pas river et oblige le pro Winamax a concéder pas moins d'1,4 million. Une somme considérable qui le fait chuter à 1 million en jetons à une heure de la fin du Day 5...

Comme une lettre à la Poste



Déplacé à la table télévisée moustache (celle où on n'a pas le droit de s'approcher à moins de cinq mètres alors qu'il n'y a qu'une caméra qui se pointe toutes les vingt minutes), Gaelle Baumann a d'emblée perdu un gros pot avec une paire de Valets tombée contre les As (pour trente blindes effectives, du classique). Malgré cela, le tapis de la pro Winamax est resté à flot grâce à un grind de tous les instants. Avec 4 millions de jetons, elle possède le double de la moyenne. A sa table, le Français Eric Le Goff a également relevé la tête : son tapis pointe à 2 millions à quarante minutes de la fin de ce Day 5.

Joker : aide du public



A sa table, Alban Juen semble bien plus serein qu'en début de journée. A quelques mètres de là, un certain Nicolas Cardyn l'observe et nous explique les changements opérés : « Je l'ai regardé joué quelques heures et nous avons pu changer quelques attitudes, dans sa manière de se tenir à table, ses timings et sa façon de jouer avec ses jetons. » A 110 éliminations du titre de champion du monde, on comprend que rien ne soit laissé au hasard. Alban n'a lui qu'une envie : que sa table casse ! Bonne nouvelle pour le Français, ce sera la prochaine à être mise de côté. Il possède actuellement un tapis de 2,7 millions.

It's a Man's Man's Man's World

Elles ne sont plus que cinq compétitrices féminines parmi les 100 et quelques joueurs restants. Au départ du tournoi, elles étaient 235 au milieu d'un field de 6,598 joueurs, soit 3,56% des participants. Nous vous avons bien entendu abondamment parlé de Gaëlle, mais qu'en est-il des quatre autres ?



Vanessa Selbst est reconnue depuis maintenant un an ou deux comme l'une des meilleures joueuses du monde, après avoir notamment remporté la finale du Partouche Poker Tour en 2010. Cet été, l'étudiante américaine (Droit) a remporté son second bracelet WSOP, portant son total de gains de carrière en tournois à plus de 5,5 millions de dollars. Assise autour de l'une des tables télévisées, Selbst est bien placée pour un nouveau deep-run avec presque 3 millions de tapis.



Aucune trace d'Elisabeth Hille (ici de dos, assise à sa table, mais j'ai publié une photo de face un peu plus tôt dans la journée) dans les bases de données habituelles ! La norvégienne de 26 ans joue au poker depuis seulement 4 ans, c'est Poker Listings qui nous l'apprend dans un article publié aujourd'hui, mais n'a jamais inscrit son nom au palmarès d'un tournoi live. C'est son petit ami qui lui a appris à jouer, et apparemment il lui a plutôt bien appris. Hille dit avoir été inspirée par sa compatriote Annette Obrestad. Comme Gaëlle, Hille a un temps occupé le fauteuil de chip-lead. Alors que le Day 5 se termine, Hille figure toujours dans le Top 10 des chip-counts.



Susie Zhao est une joueuse pro basée à Los Angeles. Seulement deux ITM à son palmarès en tournoi : elle réalisera la meilleure perf' (en termes de gains, au moins) de sa carrière dans ce tournoi quoi qu'il arrive. Son tapis actuel : moins de 1 million

Et il y a aussi la joueuse canadienne (mais installée en Californie) Marcia Topp, dont je n'ai pas de photo. Là aussi, seulement deux ITM à son palmarès, deux petites places payées qui ne nous apprennent rien sur son bagage technique. Son tapis de presque 3 millions la place actuellement dans le Top 20.

Le Top 10 actuel selon WSOP.com

L'américain Taylor Paur a fait irruption dans le Top durant la dernière heure...

Robert Salaburu (USA) 6 m.
Taylor Paur (USA) 5,5 m.
Kyle Keranen (USA) 5,473 m.
Erik Hellman (Suède) 4,4 m.
Paul Volpe (USA) 3,9 m.
Robert Corcione (USA) 3,9 m.
Gaëlle Baumann (Team Winamax) 3,86 m.
Jesse Sylvia (USA) 3,8 m.
Charles Coultas (USA) 3,62 m.
Elisabeth Hille (Norvège) 3,36 m.

Statistiques et citations à la con

- Les meilleures performances féminines au Main Event depuis 2005, année de l'installation des WSOP au Rio :
* 2005 : Tiffany Williamson, 15ème
* 2006 : Sabyl Cohen-Landrum, 56ème
* 2007 : Maria Ho, 38ème
* 2008 : Tiffany Michelle, 17ème
* 2009 : Léo Margets, 27ème
* 2010 : Breeze Suckerman, 121ème
* 2011 : Erika Moutinho, 32ème

- Couleur des jetons de 100,000 qui viennent d'être mis en jeu aux tables par le staff : lavande. Ca me fait penser à la lessive que l'on a faite y'a deux soirs, et donc à mes shorts, et donc aux vacances que l'on va prendre après les WSOP. En trois mots : vive la lavande !

- Citation : "C'est ESPN là hein, c'est pas Kawa Prod !" - Signé : un membre du public français à un autre émerveillé par les moyens mis en place par la chaine américaine.

- Citation : "Les caméras d'ESPN, elles te collent au cul, c'est pire que les meufs du Rhino" - Signé : le même membre du public français.

Tableau de bord
100 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 52,718$
Blindes : 15,000/30,000, ante 4,000
Tapis moyen : 1,979 millions

Benjo, Harper & Kinshu

Encore 5 français en course

- 15 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

On approche de la barre des 100 joueurs restants
Main Event - Day 5

Il est très exactement 23 heures à Las Vegas, et le dernier niveau de la journée vient de commencer. Dans deux heures, le Day 5 sera terminé, et l'on sera probablement passé sous la barre des 100 joueurs. Espérons que les 5 derniers français du tournoi soient encore là pour continuer à nous faire vibrer ! En attendant, on vient de perdre l'un de nos compétiteurs, un excellent joueur de cash-games venu de la Réunion :

Pautrot dégouté ?



L'accalmie aura été de courte durée pour Klaus Pautrot. Le Français pensait pourtant à nouveau doubler quand tous ses jetons se sont retrouvés au milieu avec deux beaux barbus face à un adversaire titulaire de A-K. Mais un As sur le tableau est venu annihiler les espoirs de Klaus dans ce tournoi, brutalement éliminé avant l'entame du dernier niveau de la journée.

Docteur Alban



Dans la foulée de l'élimination de Pautrot, Alban Juen 3-bet à 126,000 en petite blinde suite à une relance à 48,000 de son voisin au bouton. Celui-ci n'abdique pas et renvoie une salve à hauteur de 283,000. Mais le tricolore ne l'entend pas de cette oreille : Alban place un 5-bet à la sauce clic-back pour un montant de 430,000. Son adversaire se contente alors de payer la somme demandée.

Sur le flop 9Trèfle8CoeurQTrèfle, Alban glisse une mise de continuation calibrée à 430,000. Agacé, son adversaire se saisit de ses cartes et les fourre directement dans le muck qu'il mélange vite afin que les cadreurs d'ESPN postés derrière lui ne puissent pas filmer son jeu. Estomaqué par la scène, le staff de la chaine de télévision ne savait plus quoi filmer durant les secondes qui ont suivi.

De son côté, Alban Juen part en pause avec de précieux pions engrangés à la force du poignet. Le Français pointe maintenant à 2,4 millions.

Le Top 10 actuel selon WSOP.com

Kyle Keranen (USA) 6,2 millions
Robert Salaburu (USA) 5,4 m.
Erik Hellman (Suède) 5,05 m.
Gaëlle Baumann (Team Winamax) 4,7 m.
Charles Coultas (USA) 4,4 m.
Paul Volpe (USA) 4,25 m.
Jacob Balsiger (USA) 3,65 m.
Robert Corcione (USA) 3,6 m.
Elisabeth Hille (Norvège) 3,36 m.
Nicco Maag (Allemagne) 3,3 m.

Statistiques et citations à la con

- Plus mauvais résultat de Joseph Cheong au Main Event ces trois dernières années : 116ème pour 52,718 dollars. Pas mal hein ? L'américain avait terminé 3ème en 2010 et 114ème en 2011 ! Solide, le bonhomme.

- Nombre de français présents dans le Top 100 du Main Event depuis 2005, année d'installation des WSOP au Rio, avec entre parenthèse le mieux classé d'entre eux :
* 2005 : zéro
* 2006 : zéro
* 2007 : 1 (Nicolas Atlan, 47ème)
* 2008 : zéro
* 2009 : 6 (Antoine Saout, 3ème)
* 2010 : 6 (Nicolas Babel, 38ème)
* 2011 : 2 (Guillaume Darcourt, 35ème)

- Nombre de joueurs français encore en course dans le Main Event 2012 alors qu'il reste 111 joueurs au total : 5

- Citation : "YEAAAAAAAH ! YEAH ! THAT'S THE ONE TIME HERE ! THAT'S THE ONE TIME ! WHOOOOOOOO !" - Signé : un type qui n'est même pas en train de jouer le tournoi, mais qui soutient un pote depuis la barrière. Nous vivons au rythme de ses émotions particulièrement expressives depuis le début de la journée.

Les perfs françaises du jour

112ème : Klaus Pautrot (52,718$)
123ème : Mesbah Guerfi (52,718$)
174ème : François Tosques (44,655$)
233ème : Gilbert Diaz (44,655$)
254ème : Sébastien Clot (38,453$)
259ème : Rémy Cukak (vainqueur King5) (38,453$)
261ème : David Debue (38,453$)
280ème : P. K. (38,453$)

Têtes de série sorties récemment

115ème : Joseph Cheong (52,718$)
116ème : François Saffiedine (52,718$)
127ème : Nico Behling (52,718$)

Tableau de bord
111 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 52,718$
Blindes : 15,000/30,000, ante 4,000
Tapis moyen : 1,78 millions

Benjo, Harper & Kinshu

Gaëlle sur le podium !

- 15 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

Qu'est-ce qu'on vibre, nom d'un chien
Main Event - Day 5



« C'est indécent ! » sourit Gaelle Baumann, ayant l'impression de gagner un peu plus de pots que la normale. Mais, hé, c'est le Main Event, c'est surement pas le moment de s'excuser. Le seul objectif est de rafler les 197 millions de jetons de ce tournoi ! Après avoir défendu une paire de Six en grosse blinde (la BB a également payé), 'O RLY' a décidé de miser à trois reprises : 57,000 sur un flop 7Pique5Pique2Carreau, 85,000 sur un turn 9Pique et 160,000 sur un 8Trèfle (hop, quinte) à la rivière. Payé par le relanceur initial, elle montre la meilleure main et grimpe à… tenez vous bien… 4 millions de jetons, intégrant par la même occasion le Top 3 du tournoi !

À table !



De fil en aiguille, au gré des éliminations, les tables cassent dans l'Amazon Room. La gigantesque salle du Rio contient d'ailleurs désormais plus de railbirds que de joueurs.

Au cours du troisième niveau de la journée, la table initiale de Tristan Clémençon a volé en éclats. Aléa du tirage, le pro du Team Winamax a été déplacé à une table composée en grande partie d'illustres inconnus : un vieux texan au chapeau de cow-boy, une septuagénaire portant une casquette ou encore un gambleur mexicain bien enrobé (l'effet burritos sans doute).

« Je pense que c'est la plus belle table qui reste ! » s'enthousiasme Tristan qui possède maintenant près de 2,2 millions. « J'ai 5-bet shove mon voisin de droite avec A-6 en ayant un tell sur lui. Il a passé » confie également le benjamin du Team Winamax qui devrait poursuivre sa marche en avant dans les heures qui suivent.

Le mini Goff



Ayant débuté la journée dans le Top 10 avec un tapis de 1,947 millions, Eric Le Goff vit un Day 5 particulièrement difficile, voyant notamment Gaelle Baumann rafler tous les jetons de sa table. Encouragé dans le rail par Germain Gillard et Julien Rouxel, le breton a commencé par perdre une confrontation entre sa paire de Dix et Roi-Dame, avant de devoir passer Valet-Dix après un check-raise de son adversaire sur un turn J-T-7-K. Son tapis n'excède désormais plus les 750,000.

Mesbah a flippé



Se plaignant de ne pas toucher le moindre jeu durant la pause, Mesbah Guerfi vient de se donner de l'air. A tapis avec ACarreauKPique contre QTrèfleQPique avant le flop, le Français s'apprêtait à ranger ses affaires lorsque le croupier a affiché un turn 3PiqueTPique5Coeur2Trèfle. Mais c'était sans compter sur la rivière, un KCarreau qui le remet dans la moyenne avec un tapis de 1,3 million.

Fin de règne

Le centre de convention du Rio est en train de se vider à toute vitesse de son âme et de son ambiance si particulière. Après 61 tournois et 50 jours de festival en continu, l'espace dédié aux WSOP ressemble désormais à une ville fantôme. D'ici trois jours, toutes les tables de poker et tous les joueurs auront plié bagage... Jusqu'à l'année prochaine. Petit tour d'horizon de ce qu'on pourrait appeler la "WSOP Ghost Town" :



Si vous regardez bien la photo, vous pourrez voir un bout de buisson poussé par le vent à travers ce couloir déserté, comme dans les westerns. Les quelques stands encore opérationnels ont bien du mal à attirer le gogo pour promouvoir leur camelote.



La Pavilion Room, la plus spacieuse des trois salles dédiées aux tables de poker est désormais presque entièrement vide, à l'exception de deux random tournois à petit buy-in. Les cash-games ont officiellement cessé de tourner aujourd'hui.



Dans la Brasilia, les hommes de maintenance s'affairent pour évacuer tables et chaises



Comme la journée doit être longue pour ce barman esseulé...



Dans l'Amazon Room, on vibre encore : nous avons atteint le stade du tournoi où il a plus de spectateurs pour regarder les tables qu'il n'y a de joueurs encore en course dans le tournoi : les amis et membres de la famille des joueurs sont là en masse pour soutenir leurs proches



Le gigantesque plateau télévisé occupe un tiers de l'espace disponible dans l'Amazon Room. Les fauteuils sont très confortables mais les spectateurs peu nombreux. Normalement, il y est très difficile de suivre l'action à la table



Désormais, quand on dit qu'une table casse, on peut prendre l'expression au sens littéral : les hommes de maintenance se précipitent pour démonter l'engin, et mettre de côté les chaises



Les équipes d'ESPN quadrillent la zone tel un platoon embourbé dans la jungle vietnamienne : leur objectif est simple, ne louper aucune élimination

Le Top 10 actuel selon WSOP.com

Gaëlle tutoie à nouveau les cimes du classement !

Kyle Keranen (USA) 5,04 millions
Gaëlle Baumann (Team Winamax) 4 m.
Paul Volpé (USA) 3,9 m.
Erik Hellman (Suède) 3,75 m.
Charles Coultas (USA) 3,4 m.
Elisabeth Hille (Norvège) 3,4 m.
Robert Salaburu (USA) 3,35 m.
Jesse Sylvia (USA) 3,2 m.
WIlfried Haerig (Allemagne) 3,16 m.
Joseph Cheong (USA) 3,1 m.

Les têtes de série éliminées aujourd'hui



Assurément le joueur le plus populaire et médiatique encore en course au départ du Day 5, Daniel Negreanu a tiré sa révérence en milieu d'après-midi, sorti en 160ème place pour un prix de 52,718 dollars. Sa meilleure perf' lors du Main Event reste sa 11ème place lors de l'édition 2001 (pour un gain équivalent, d'ailleurs : "seulement" 63,940 dollars !)

151ème : Sorel Mizzi (52,718$)
152ème : Perry Green (52,718$) (runner-up en 1981)
154ème : Matt Marafioti (52,718$)
160ème : Daniel Negreanu (52,718$)
167ème : Dan Shak (44,655$)
201ème : Mads Andersen (44,655$)
203ème : JP Kelly (44,655$)
211ème : Freddy Deeb (44,655$)
237ème : John Juanda (38,453$)

Les gens avec des patronymes rigolos éliminés aujourd'hui

205ème : Svyatoslav Belyaev (562 points au Scrabble)
222ème : Hye Park (c'est à Londres il me semble)
230ème : Anthony Thambynayagam
239ème : Gjorgji Chuchuk (susu !)
250ème : Blake Barousse (un pote à Crocodile Dundee assurément)

Résultats français

Pas d'éliminations françaises à déplorer durant la dernière heure...

Aujourd'hui (Day 5)

174ème : Francçois Tosques (44,655$)
233ème : Gilbert Diaz (44,655$)
254ème : Sébastien Clot (38,453$)
259ème : Rémy Cukak (vainqueur King5) (38,453$)
261ème : David Debue (38,453$)
280ème : P. K. (38,453$)

Hier (Day 4)

303ème - Fabrice Humbert (38,453$)

315ème - Fabrice Bachellez (32,871$)
337ème - Johan Guilbert (32,871$)
355ème - Olivier Chubilleau (32,871$)
363ème - Giuseppe Zarbo (32,871$)
374ème - Pacome Chavignon (32,871$)

412ème - Nazim Guillaud (28,530$)
454ème - Marc Bariller (24,808$)
455ème - Maxence Dupont (24,808$)
468ème - Bruno Lopes (24,808$)
495ème - Edouard Mignot-Bonnefous (24,808$)

550ème - Marc Negron (21,707$)
557ème - Stéphane Bénadiba (21,707$)
567ème - Thibaud Guenegou (21,707$)
597ème - Alexis Bouchiouane (19,227$)
605ème - Benjamin Saada (19,227$)

608ème - Joseph Teanotoga (19,227$)
613ème - Antoine Guyetant (19,227$)
615ème - Fabien Perrot (19,227$)
629ème - Youcef Benzerfa (19,227$)
654ème - Jérôme Naye (19,227$)

Tableau de bord
140 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 52,718$
Blindes : 12,000/24,000, ante 3,000
Tapis moyen : 1,45 millions

Benjo, Harper & Kinshu