masquer le menu

On a dépassé les 35 heures de jeu

- 14 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

A partir de maintenant on passe en heures supp'
Main Event - Day 4


L'hémorragie, inéluctable, se poursuit dans l'Amazon Room. De nouvelles pertes françaises sont venues s'ajouter à une liste déjà bien fournie (voir ci-dessous) Selon nos estimations, ils ne sont plus que 17 tricolores en course sur un total de 346 joueurs. Combien en restera t-il au départ du Day 5 samedi ?

En outre, l'élimination du dernier champion du monde en course Johnny Chan a confirmé quelque chose dont on se doutait depuis longtemps : nous couronnerons un champion du monde tout neuf en octobre prochain !

Il reste seulement deux heures à jouer ce soir, on va donc sortir plus tôt que d'habitude (vers minuit environ), en ayant joué seulement 4 niveaux. Voici les dernières news :

François toc à la porte



Fidèle lecteur, réponds à notre question bonus : qu'a bien pu voir le voisin de François pour tirer une tronche pareille ?

Seules deux tables trainent encore dans la Tan Zone, située dans le virage nord-ouest de l'Amazon Room. C'est là qu'on retrouve François Tosques, qualifié pour quelques centaines d'euros sur internet. Ce joueur régulier de Winamax ('francisco83', c'est lui !) vient de se donner un bon bol d'air. Derrière une relance à 19,000 sur des blindes 4,000/8,000 ante 1,000, François se contente de payer au bouton. La grosse blinde paie aussi et, comme vous connaissez bien les règles, vous avez compris qu'on va donc voir le turn. Hein ? D'abord le flop ? Bon, comme vous préférez. ATrèfle2PiqueJTrèfle. La BB checke, le relanceur mise 38,000 et François se contente de payer avant que la blinde ne s'esquive. C'est sur le turn (voilà, on y arrive, je savais bien qu'on aurait directement dû commencer par là), un TTrèfle, que tout s'emballe. Le relanceur envoie 95,000 (!) et le Français décide de pousser son tapis, provoquant un fold immédiat chez son adversaire. François est de retour à 500,000, à peu de choses près le tapis moyen.

La fête est finie



Le fantasque Guiseppe Zarbo s'est fait expulser de la compétition par son compatriote Alban Juen.

Guiseppe choisit de défendre avec JTrèfleTCoeur dans les blindes suite à une ouverture à 18 000 de Alban au bouton. L'homme aux lunettes clignotantes décide ensuite de donkshove pour près de 70 000 en découvrant le flop QTrèfle5CoeurTPique. Son adversaire snap avec QCarreau8Pique et met un terme au parcours de Zarbo après l'arrivée d'un ACarreau turn et d'un 6Coeur river.

Guiseppe Zarbo repart du Rio plus riche de 32,871$ tandis que Alban Juen s'envole à 900,000 dans ce Day 4.

Chipcount français de la table de Gaelle

Eric Le Goff 1,5 million
Gaelle Baumann 1,1 million
Johann Guilbert 175,000

Coverage par Winamax

Parmi les présences surprenantes dans ce Main Event, Mads Andersen (ici en photo), vétéran du circuit européen que l'on avait pas croisé depuis un bail. Le genre de mec qui disputait tous les EPT à l'époque des premières saisons, il y a de cela 6/7 ans. Il en a même gagné un, celui de son pays d'origine, c'était à Copenhague en 2006

Coverage par Winamax

Old-school dans ses manières, old-school dans sa stratégie, et souvent redoutable... Freddy Deeb : 1 bracelet WSOP, 1 titre WPT, et surtout une lignée de rejetons tout à fait sympathiques, dont Jeanine, venue encourager le papa ce soir. On va se faire un bowling au Gold Coast avec ses copines ce soir après le boulot (vous vous en foutez hein ?) Daddy Deeb est bien placé avec un stack de 420,000

Coverage par Winamax

On avait mentionné sa présence durant le Day 1 : l'acteur Kevin Pollak (Usual Suspects, Casino) est toujours en course ! Et très content d'avoir atteint les places payées, d'ailleurs : "Je vais bragguer sur cette place payée jusqu'à la fin de mes jours !" s'est t-il exclamé sur Twitter. Il faut dire qu'il a joué la serrure ultime afin de s'assurer un min-cash, et son tapis actuel s'en ressent

Résultats français

355ème - Olivier Chubilleau (32,871$)
363ème - Giuseppe Zarbo (32,871$)
374ème - Pacome Chavignon (32,871$)
412ème - Nazim Guillaud (28,530$)
454ème - Marc Bariller (24,808$)
455ème - Maxence Dupont (24,808$)
468ème - Bruno Lopes (24,808$)
495ème - Edouard Mignot-Bonnefous (24,808$)
550ème - Marc Negron (21,707$)
557ème - Stéphane Bénadiba (21,707$)
567ème - Thibaud Guenegou (21,707$)
597ème - Alexis Bouchiouane (19,227$)
605ème - Benjamin Saada (19,227$)
608ème - Joseph Teanotoga (19,227$)
615ème - Fabien Perrot (19,227$)
654ème - Jérôme Naye (19,227$)

Statistiques et citations à la con

Coverage par Winamax

Nombre de jolies fausses rousses encore en course : 1 seule, ce qui n'est pas assez

- Pourcentage de chances pour que, lorsque vous vous apprêtez à prendre en photo un joueur, celui-ci choisisse ce moment exact pour se mettre à consulter son téléphone portable pour une durée de 27 minutes sans jamais lever la tête une seule fois, sachant qu'une photo d'un joueur en train de consulter son téléphone, c'est quand même bien pourri : 74

- Le saviez-vous ? Les Beatles étaient encore plus en avance sur leur temps que ce qu'on l'on pensait. Témoin cette interprétation musclée, récemment mise à jour par l'archiviste Jon Randomson, du tube "Smack my Bitch Up" (rendu ensuite célèbre par le groupe Prodigy durant les années 1990) lors du mythique concert du Shea Stadium en 1965 :



Tableau de bord
346 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Blindes : 5,000/10,000, ante 1,000
Tapis moyen : 572,000

Benjo, Harper & Kinshu