masquer le menu

On retrouvera 5 français au Day 6

- 15 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

Gaëlle et Tristan se qualifient pour une nouvelle journée de poker
Il reste 97 joueurs
Main Event - Fin du Day 5

Malgré des journées qui s'étirent chaque soir bien après minuit, nous ne voyons pas le temps passer dans cette édition 2012 du Main Event des World Series of Poker. Il faut dire que nous assistons à des moments véritablement magiques ici au casino Rio de Las Vegas, et chaque nouvelle journée qui passe font monter la tension, l'excitation et l'émotion d'un cran : à ce stade, on ne sait pas où nos français vont nous emmener, mais on espère les voir aller le plus loin possible, car on se régale !

Ils étaient 13 tricolores parmi 282 joueurs au total à entamer le Day 5 ce matin à midi... 5 d'entre eux figurent parmi les 97 survivants après que dix heures supplémentaires de poker aient été jouées (portant le total à 48 depuis le début du tournoi). Faisons le point !

Coverage par Winamax

Gaelle Baumann (Team Winamax) : 3,98 millions
C'est avec un gout d'inachevé que se termine la journée de Gaelle. Munie d'une paire de Rois, elle a bien cru connaitre l'embellie lorsqu'après avoir relancé à 65,000 première de parole, elle a entendu la petite blinde pousser son tapis pour 1,2 million, en annonçant clairement "All-in". Mais ce dernier n'avait pas vu Gaelle relancer : après que la grosse blinde ait passé sa main, il a jeté ses cartes dans le muck ! Arrêté (presque à temps), il a réussi à sauver une carte, alors que Gaelle a annoncé dans le même temps : "Call !"

Que faire dans ce cas précis ? Donner l'intégralité du tapis du joueur à Gaelle puisque ses cartes sont brulées ? Lui rendre sa deuxième carte sur parole ? Le faire jouer le showdown avec une seule carte ? Après six minutes de réflexion (et un appel vraisemblablement passé à Jack Eiffel, qui, malgré son statut de Tournament Director en chef, quitte le Rio tous les soirs bien avant la pause-dîner, faudra qu'on m'explique un jour), la sentence est la suivante : le joueur peut se contenter de payer les 65,000 à Gaelle et la main se terminera ainsi. Mais rendez-vous compte : le joueur avait deux Valets et les probabilités sont grandes que tout l'argent soit parti avant le flop entre les deux joueurs, créant ainsi un pot de 2,5 millions où Gaelle aurait été à 80% favorite !

Contacté en privé, un directeur de tournoi des plus respectés a confirmé "off the record" que cette décision correspondait à la norme, et respectait l'éthique du jeu, tout en précisant que certaines mesures, comme l'emploi d'un bouton "all-in" géré par le croupier permettrait d'éliminer ce genre de situation.

Certes, éliminer un joueur sur une erreur manifeste (nous n'avions pas affaire à de "l'angle shooting") n'a rien de juste, mais où est la justice pour Gaëlle Baumann, qui se retrouve privée d'un pot qui l'aurait propulsé sur le podium du tournoi ?

La pro Winamax termine néanmoins la journée en très bonne posture avec 3,98 millions de jetons. Quel sentiment domine donc : joie ou frustration ? « Je suis évidemment très déçue de cette main » confie Gaelle, « mais je suis avant tout très heureuse de mon jeu. Je me sens très bien à table et attends impatiemment le Day 6… » Cette affaire étant entérinée, aucune raison donc de la ressasser, place à l'avenir avec un objectif unique : atteindre la table finale du Main Event des World Series of Poker.

Coverage par Winamax

Alban Juen : 2,376 millions
La journée a également été compliquée pour Alban Juen. "Ca été super éprouvant, je pense que j'avais l'une des tables les plus difficiles" explique le lyonnais qui a tout même réussi à doubler son capital de départ afin de finir à 2,376,000. « Wahou, un Day 6, dans le top 100 avec le tapis moyen » glisse, enthousiaste, Alban qui file se reposer quelques heures avant de reprendre ce marathon.

Coverage par Winamax

Eric Legoff : 2,25 millions
Le breton avait débuté la journée en position de chipleader français. Mais à la pause diner, c'est un sentiment de frustration qui dominait : 'Rix29' avait perdu l'ensemble de ses pots importants disputés à une table partagée avec Gaelle Baumann et Timothy Adams. Ce joueur de cash-game hautes limites a ensuite eu un coup de pouce, doublant son tapis avec Valet-Dix contre As-Dix. Derrière, son entreprise de grind s'est remise en action afin de terminer avec la moyenne. « Merci à ma bande de sacocheurs bretons ! » s'est extasié Eric en fin de journée. « Sans eux, je n'aurais jamais touché la carte miracle ! » Soutenu par Germain Gillard, Julien Rouxel, Marc Inizan ou encore Ronan Collet, Eric a promis qu'il y aura le feu demain à chaque fois qu'il engagera son tapis.

Coverage par Winamax

Gwennael Grandmougin : 1,055 million
En table télévisée durant la majeure partie de ce Day 5, Gwennael Grandmougin a vu un défilé de célébrités se faire éliminer devant ses yeux (Daniel Negreanu, Kevin Pollak, etc.) pendant que lui subsistait avec ses propres armes. Au final, le tricolore savoure : il est qualifié pour le Day 6 du plus beau tournoi au monde avec un tapis tout à fait manœuvrable (1,055,000). « Ca été dur aujourd'hui » avoue Gwennael en savourant une bière bien méritée.

Coverage par Winamax

Tristan Clémençon (Team Winamax) : 725,000
Le benjamin du Team Winamax a vécu une journée parfaite, faisant progresser son tapis avec régularité, utilisant tous les outils de son arsenal pokérien : bluff, 4-bet light, float, agression constante... Jusqu'à ce qu'une désastreuse Dame sur le turn ne lui fasse perdre un pot de 2,8 millions en fin de journée, faisant chuter son tapis à moins de vingt blindes. Tristan avait payé une relance d'Amnon Filipi avec une paire de 7, et trouvé un troisième 7 sur le flop. Les tapis ont volé sur le turn : Filipi a retourné deux Dames pour un miraculeux brelan supérieur. "Je suis dégouté, bien sur", a commenté Tristan après la conclusion de la partie, "mais la zone des 20BB, je la connais par coeur. Aux blindes 1,200/2,400 il y a 3 jours, j'étais tombé à 54,000, et je ne me suis pas laissé mourir. Demain, les blindes seront 20 fois plus élevées, à 20,000/40,000, ante 5,000, et la motivation de Tristan sera intacte.

Les éliminations françaises du Day 5

On pourrait dire que la logistique a été respectée aujourd'hui en ce qui concerne le clan tricolore, puisque les 5 joueurs français encore en course sont ceux qui avaient les 5 plus gros tapis au départ du Day 5. Les autres ont chuté tout au long de la journée, collectant au passage des sommes de plus en plus importantes.

On se souviendra particulièrement de la performance de Rémy Cucak, représentant des Mary-Team, l'équipe gagnante du King5 2012. L'amateur avait décroché sa qualification pour le Main Event sans débourser un centime : son gain de 38,453$ représente donc un rendement... infini !

112ème : Klaus Pautrot (52,718$)
123ème : Mesbah Guerfi (52,718$)
174ème : François Tosques (44,655$)
233ème : Gilbert Diaz (44,655$)
254ème : Sébastien Clot (38,453$)
259ème : Rémy Cukak (vainqueur King5) (38,453$)
261ème : David Debue (38,453$)
280ème : P. K. (38,453$)

Les perfs françaises du Day 4

303ème - Fabrice Humbert (38,453$)

315ème - Fabrice Bachellez (32,871$)
337ème - Johan Guilbert (32,871$)
355ème - Olivier Chubilleau (32,871$)
363ème - Giuseppe Zarbo (32,871$)
374ème - Pacome Chavignon (32,871$)

412ème - Nazim Guillaud (28,530$)
454ème - Marc Bariller (24,808$)
455ème - Maxence Dupont (24,808$)
468ème - Bruno Lopes (24,808$)
495ème - Edouard Mignot-Bonnefous (24,808$)

550ème - Marc Negron (21,707$)
557ème - Stéphane Bénadiba (21,707$)
567ème - Thibaud Guenegou (21,707$)
597ème - Alexis Bouchiouane (19,227$)
605ème - Benjamin Saada (19,227$)

608ème - Joseph Teanotoga (19,227$)
613ème - Antoine Guyetant (19,227$)
615ème - Fabien Perrot (19,227$)
629ème - Youcef Benzerfa (19,227$)
654ème - Jérôme Naye (19,227$)

Parmi les têtes de série encore en course (classement complet à venir)

Jean-Yves Malherbe, Jan Heitman, Amnon Filippi, Elisabeth Hille, Yuval Bronshtein, David "ODB" Baker, Eric Buchman, Jason Somerville, Vanessa Selbst, Erik Cajelais, Gavin Smith...

Statistiques et citations à la con

On a perdu Marcel Luske en fin de journée, éliminé en 102ème place. Le Hollandais Volant est loin d'être le meilleur joueur du monde, mais question ambiance à la table, il se pose là. Voilà quelqu'un qui aime s'amuser, et amuser spectateurs et joueurs. Petit hommage avec cette vidéo best-of de son deep run lors du Main Event 2004 :



- Citation : "Putain, si tu fais encore une remarque à ma copine sur le fait qu'elle aime les machines à sous, tu vas te prendre une mandale, c'est garanti" - Signé : un croupier au téléphone durant une pause, qui aparemment passe une soirée sympa.

Tableau de bord
97 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 62,021$
Blindes : 20,000/40,000, ante 5,000
Tapis moyen : 2,04 millions

Benjo, Harper & Kinshu