masquer le menu

Gaëlle Baumann aux portes du paradis

- 16 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

La joueuse du Team Winamax accède aux demi-finales du plus gros tournoi du monde
Main Event - Fin du Day 6



Il est presque trois heures du matin ici à Las Vegas : la sixième journée du tournoi final des championnats du monde vient de s'achever sur l'élimination du joueur suédois Erik Hellman, dont le As-Valet n'a pas réussi à s'améliorer contre le As-Dame de Robert Salaburu.

Restent en course 27 joueurs, ayant survécu à presque 60 heures de poker dans la plus grosse compétition poker de l'année. Vos reporters favoris ont les yeux écarquillés devant leur écran, en grande partie à cause de la fatigue, mais surtout parce qu'ils ont peine à croire ce qu'il est en train de se passer à l'intérieur du casino Rio : la joueuse du Team Winamax Gaëlle Baumann a franchi une haie supplémentaire dans l'épreuve, et sera sur la ligne de départ des demi-finales lundi à 13 heures, heure locale. Au bout du chemin, il y aura plus de 8 millions de dollars à décrocher, un bracelet doré convoité par tout joueur de poker qui se respecte, qu'il soit amateur ou pro, et l'accès à l'immortalité pokerienne que confère le titre de champion du monde.

Ils étaient 6,598 au départ du Main Event des World Series of Poker il y a plus d'une semaine. Jour après jour, nous avons observé les têtes de série tomber, et les français, qui étaient presque 200 au départ, sortir les uns après les autres.

Jusqu'à arriver à aujourd'hui, au sixième jour de compétition, avec 5 tricolores encore debout, dont deux joueurs du Team. Une bonne quinzaine d'heures de coups de cartes plus tard, Gaëlle est la dernière compétitrice tricolore encore debout. Et il lui reste encore quelques beaux chapitres à écrire dans cette belle histoire, à commencer par l'accession à la table finale : seulement neuf places seront disponibles... Mais en attendant de pouvoir être témoins de ce qui pourrait être une performance à jamais historique, revenons à ce qui s'est passé au Rio en ce dimanche.

Une journée mémorable de plus

La journée d'O RLY ne fut pas un long grind tranquille… Ayant été amenée sur la table télévisée secondaire dès le début de ce Day 6, la joueuse du Team Winamax a immédiatement senti que la facilité ne serait pas à l'ordre du jour : « Je me sens moins à l'aise aujourd'hui… » Et cela s'est ressenti dans son jeu : moins posée que lors des premières joutes du tournoi, Gaelle a accumulé les petites erreurs jusqu'à parfois mettre son tapis en danger.

C'est grâce au soutien de bon nombre de joueurs que 'O RLY' a maintenu le cap : les pros du Team Winamax Davidi Kitai, Manuel Bevand, Ludovic Riehl et Marc Inizan lui auront distillé de précieux conseils avant que le champion WSOP Aubin Cazals mais aussi MoNteiRoZor. et YoH_Viral ne prennent le relais pour soutenir la Française, dernière représentante tricolore en course.

Tour à tour, Gaelle aura gagné un coin-flip, vu sa paire d'As se faire craquer, slowplayé à merveille une paire de Dames, capturé l'attention des caméras, signé des autographes, partagé un pot à 10 millions avec As-Roi contre As-Roi puis gagné un pot décisif avec une couleur contre un brelan. Monté au mieux à 9 millions de jetons, Gaelle aura connu une fin de journée compliquée. La fatigue s'accumulant, 'O RLY' a laissé filer quelques jetons à la suite de quelques calls malheureux.

Quand on est joueur de poker professionnel, le rêve de toute une carrière est évidemment de gagner le Main Event. Tombée dans les 0,4% du field restant de ce tournoi, on comprend aisément que la pression rattrape la féminine de l'équipe. Pourtant, il lui reste une longue journée de poker pour mettre à profit ses 5,53 millions de jetons et réaliser un exploit unique. Et avant cela, une nuit de sommeil pour extraire cette petite boule de son ventre et mettre son immense talent au service d'un unique objectif : atteindre la table finale du Main Event des World Series of Poker.

Les 27 derniers joueurs

Parmi les 27 joueurs qualifiés pour le Day 4 du tournoi figurent une petite poignée de joueurs connus noyés au milieu d'anonymes que nous apprendrons toutefois à connaitre au fur et à mesure de l'approche du dénouement. Et attention : il ne faut pas confondre "anonyme" avec "amateur", et encore moins avec "pigeon" !

Comme chaque année, les européens sont minoritaires au sein du groupe de demi-finalistes principalement composé de locaux. On peut tout même reconnaitre dans cette liste Jan Heitmann - un pro Allemand sympa mais qui n'a jamais vraiment percé en live à ce jour, Greg Merson - l'Américain vainqueur de l'event #57 cette année (l'épreuve de 6-Max à 10,000$), Yuval Bronshtein - un spécialiste online des variantes exotiques ou encore Marc Ladouceur - le Canadien de la bande à Sam Chartier qui s'emparé du chiplead en toute fin de journée.



Marc Ladouceur (Canada, photo) 15,875,000
Daniel Strelitz (USA) 12,790,000
Robert Salaburu (USA) 10,915,000
Russell Thomas (USA) 9,985,000
Elisabeth Hille (Norvège) 9,770,000
Yuval Bronshtein (USA) 9,735,000
Jamie Robbins (USA) 8,750,000
Robert Corcione (USA) 8,745,000
Cylus Watson (USA) 8,500,000

Jeremy Ausmus (USA) 8,300,000
Scott Abrams (USA) 8,080,000
Greg Merson (USA) 7,435,000
Jesse Sylvia (USA) 7,385,000
Jacob Balsiger (USA) 7,330,000
Michael Esposito (USA) 7,045,000
Percy Mahatan (USA) 6,750,000
Jan Heitmann (Allemagne) 6,390,000
Danny Wong (USA) 6,360,000

David Balkin (Australie) 6,330,000
Gaëlle Baumann (France / Team Winamax) 5,530,000
Roland Israelashvili (USA) 5,525,000
Steven Gee (USA) 4,830,000
Robert Buckenmayer (USA) 4,410,000
Andras Koroknai (Hongrie) 3,125,000
Wilfried Haerig (Allemagne) 2,665,000
Paul Volpe (USA) 2,650,000
Nicco Maag (Allemagne) 1,300,000

Tableau de bord
27 joueurs restants (sur 6,598 entrants)
Prix assuré : 236,921$
Blindes : 60,000/120,000, ante 20,000
Tapis moyen : 7,33 millions

Statistiques et citations à la con

- Nombre de tournois disputés par Gaëlle durant les WSOP 2012 : 3
- Nombre de tournois des WSOP 2012 où Gaëlle a terminé dans l'argent : 3 (123ème dans l'Event #46, 15ème dans le Ladies Event, encore IN dans le Main Event)
- Pourcentage de places payées atteintes par Gaëlle durant les WSOP 2012 : 100

Récentes éliminations

29ème : Erik Hellman (Suède) 236,921$
30ème : Jordan Batt (USA) 236,921$

Les perfs françaises du jour

Cinq joueurs français étaient de retour au Rio pour le Day 6, mais seule un (ou plutôt une) a pu s'extirper de ce véritable marathon aussi long que difficile : Gaëlle Baumann. Pour les autres l'aventure a pris fin au cours de la journée :

- Eric Le Goff a ouvert le bal après avoir pourtant tutoyé le chiplead. Le breton a perdu gros sur un setup défavorable avant de définitivement céder à la suite d'un resteal où sa paire de 5 n'a pas fait le poids face à une paire de 8.

- Alban Juen est rapidement tombé à 20 blindes dans ce Day 6 puis a tout perdu sur un coup all-in préflop avec A-J contre A-Q.

- Tristan Clémençon est revenu de nulle part mais a fini par exploser en plein vol. Shortstack en début de journée, le pro du Team Winamax est progressivement remonté avant de se faire éliminer dans un guêpier où avec une paire de 10 il s'est retrouvé à tapis préflop contre deux joueurs dont un ayant les As.

- Gwennael Grandmougin a lui doublé à plusieurs reprises avant de jouer le coin flip de trop : paire de 5 face à A-K qui hérite d'un K river.

Voir ci-dessous pour le récapitulatif complet des perfs françaises de la semaine.

L'ensemble des places payées françaises dans le Main Event 2012

42ème : Gwennaël Grandmougin
46ème : Tristan Clémençon (Team Winamax) 156,293$
59ème : Alban Juen (128,384$)

60ème : Eric Le Goff (128,384$)
112ème : Klaus Pautrot (52,718$)
123ème : Mesbah Guerfi (52,718$)
174ème : François Tosques (44,655$)
233ème : Gilbert Diaz (44,655$)

254ème : Sébastien Clot (38,453$)
259ème : Rémy Cukak (vainqueur King5) (38,453$)
261ème : David Debue (38,453$)
280ème : P.K. (38,453$)
303ème - Fabrice Humbert (38,453$)

315ème - Fabrice Bachellez (32,871$)
337ème - Johan Guilbert (32,871$)
355ème - Olivier Chubilleau (32,871$)
363ème - Giuseppe Zarbo (32,871$)
374ème - Pacome Chavignon (32,871$)

412ème - Nazim Guillaud (28,530$)
454ème - Marc Bariller (24,808$)
455ème - Maxence Dupont (24,808$)
468ème - Bruno Lopes (24,808$)
495ème - Edouard Mignot-Bonnefous (24,808$)

550ème - Marc Negron (21,707$)
557ème - Stéphane Bénadiba (21,707$)
567ème - Thibaud Guenegou (21,707$)
597ème - Alexis Bouchiouane (19,227$)
605ème - Benjamin Saada (19,227$)

608ème - Joseph Teanotoga (19,227$)
613ème - Antoine Guyetant (19,227$)
615ème - Fabien Perrot (19,227$)
629ème - Youcef Benzerfa (19,227$)
654ème - Jérôme Naye (19,227$)

Les prix à distribuer

Vainqueur : 8,527,982$
Runner-up : 5,292,889$
3e : 3,797,558$
4e : 2,850,494$
5e : 2,154,616$
6e : 1,640,461$
7e : 1,257,790$
8e : 971,252$
9e : 754,798$

10e-12e : 590,442$
13e-15e : 465,159$
16e-18e : 369,026$
19e-27e: 294,601$

Consultez nos archives

Pour revivre 9 jours de Main Event complètement fous, rien de mieux que de se replonger dans notre reportage... Attention : les pages présentées ci-dessous contiennent une quantité non raisonnable de guacamole. En cas de doute, consultez votre médecin avant consommation du produit.

Day 1A + B + C + D
Day 2A + B + C
Day 3
Day 4
Day 5
Day 6

Benjo, Harper et Kinshu