masquer le menu

Leaving Las Vegas

- 17 juillet 2012 - Par Benjo DiMeo

Générique de fin

Coverage par Winamax

Les WSOP 2012, c'est terminé pour tout le monde (sauf pour neuf chattards) Inutile de vous préciser que nous avons pris un pied monumental à couvrir ce Main Event complètement fou pour les français, malgré l'immense déception qu'à représenté l'élimination de Gaëlle sur la dernière marche.

Avant de partir, il nous faut remercier tous les gens sans qui ce reportage en direct des World Series of Poker n'aurait pas été possible :

- Seth Palansky et toutes les équipes de communication des WSOP, qui ont permis au Multiplex Poker d'installer son antenne au beau milieu des couloirs du Rio, donnant une émission quotidienne des plus vivantes. J'avais envoyé un mail aux organisateurs il y a quelques mois pour présenter le projet, un peu au hasard, m'attendant à un refus poli, et ce fut tout le contraire. Merci donc aux organisateurs du plus gros festival de poker du monde d'avoir accueilli des rigolos comme nous dans leur antre.

- La société Live Vegas Live fondée par Fabrice Matheu, dont l'aide fut indispensable pour louer et acheminer une bonne partie de notre matériel au Rio. Pareil pour les chambres d'hôtel au Palms Place : je ne recommanderais pas cet hôtel bien trop éloigné de ce qu'il prétend être sur le papier, mais les tarifs que nous ont négocié Live Vegas Live sont imbattables. N'hésitez donc pas à faire appel à eux (mais en demandant un autre hôtel, vous l'avez compris)

- Tous les joueurs qui sont passés au micro du Multiplex Poker, tous les joueurs qui ont souri pour la photo, tous les joueurs qui nous ont raconté des coups et des anecdotes, tous les joueurs qui ont subi nos blagues pourries, tous les joueurs qui ont perfé, toutes les Gaëlle Baumann qui nous ont fait vibrer comme jamais dans l'Amazon Room.

- Tous les employés du Rio, et pas seulement les Mexicains, pour leur gentillesse et leur serviabilité.

- Le café au lait sucré et les bols de guacamole qui nous ont aidé à tenir pour les longues journées de 18 heures au Rio.

- Tous les confrères sur le banc de presse, sauf ceux qu'on aime pas, mais y'en a pas beaucoup, et on aime bien qu'ils soient là quand même, parce qu'on peut se moquer d'eux et comme ça on rit beaucoup.

- Et vous, amis lecteurs et auditeurs, qui avez été bien motivés tout au long de ces deux semaines, restant souvent jusqu'au petit matin pour suivre et commenter nos articles écrits à la va-vite et remplis d'informations complètement inventées. Tant de ferveur nous effraie parfois, mais continuez, ça fait plaisir.

Statistique 100% vérifiée

- Sur une échelle de 1 à 10, degré de plaisir pris par les couvreurs Winamax à suivre ces WSOP : 11

A très bientôt pour de nouvelles aventures sur Winamax et le circuit live !

MOUSTACHE GRACIAS



Harper, Kinshu et Benjo