masquer le menu

Fin du Day 1C du Main Event des WSOP 2011

- 10 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

C’est finalement un total impressionnant de 2 181 joueurs qui aura pris part à ce Day 1C du Main Event. Soit plus que les deux premières journées réunies. Tout le monde s’inquiétait de la faible participation, la raison était simple : tout le monde a en fait décidé de jouer les deux derniers Day1. Si les choses se répètent demain, c’est au moins 6 000 joueurs qui auront pris part au tournoi, pas si mal pour un Main Event touché par le Black Friday.

Comme nous vous l’avions annoncé précédemment, énormément de français s’étaient inscrits aujourd’hui. Du coup la part d’éliminés est plus importante que les jours précédents ( Davidi Kitai, Almira Skripchenko, Anthony Hnatow, Victor Choupeaux, Léo Laslandes, Alexis Bouchiouane...) mais d’autres ont à l’inverse réalisé une très belle journée montant des stacks conséquents.



C’est le cas notamment du chipleader tricolore Giuseppe Zarbo qui finit avec 150 400. De quoi voir venir à la reprise lundi avec une reprise aux blinds 250/500/50.



Seul survivant du Team, Michel Abécassis a accompli une journée solide, respectant son plan de jouer small ball tout en évitant de jouer de trop gros coups. Cette stratégie s’est avérée efficace puisqu’il termine la journée avec un stack confortable de : 59 275.


Mario Cordero


Sebastien Bergot

Il sera accompagné lundi par les deux qualifiés : Sebastien Bergot (55 725) et Mario Cordero (50 900). Les deux joueurs ont monté tranquillement leurs jetons tout au long de la journée. Seb a réussi à se sortir des griffes de Davidi Kitai et a ensuite mené paisiblement sa barque jusqu’à la fin.
Mario a lui profité de deux tables très simple qui ont lui permis de ne jamais se mettre en danger.

Ils sont une bonne trentaine de tricolores à s’être qualifiés pour le Day 2. Une bonne moisson donc pour les français qui seront présents en force lundi pour porter les couleurs aussi loin que possible.

Chipcount français :

Giuseppe Zarbo : 150 400
Anthony Picault : 85 325
Steven Maurouard : 80 000
Bruno "Kool Shen" Lopes : 72 500
Stéphane Albertini : 70 000
Ilan Boujenah : 70 000
Guillaume Darcourt : 67 000
Xavier Arnal : 67 000
Emile Petit : 64 000
Michel Abécassis (Team Pro Winamax) : 59 275
Sarah Herzali : 57 125
Ahmed "Mr.Kast" Debabeche : 56 625
Sebastien Bergot (qualifié Winamax) : 55 725
Antonin Teisseire : 53 000
Philippe Ktorza : 52 600
Mario Cordero (qualifié Winamax) : 50 900
Gabriel Nassif : 50 625
Julien Jolivet : 47 000
Claire Renaut : 45 050
Julien Brécard : 44 000
Leonard Truche : 40 100
Olivier Douce : 39 000
Emeric Marcia : 36 100
Patrick Sacryspeyre : 35 000
Gaëtan « Nateag » Balleur : 29 775
Greg Ravise : 22 000
Alain Roy : 20 200
Damien Rony : 19 000
Brian "lacourneuve" Benhamou : 18 350
Julien "Nori" Labussière : 17 025
Arnaud Mattern : 16 000
Barbara Martinez : 9 050
Valentin Messina : 7 075

Parmi les éliminés étrangers notables on relève : James Akenhead, Pieter de Korver, Martin Jacobson, Chris Moneymaker, Hoyt Corkins, Roberto Romanello, Liz Lieu ou encore Robert Mizrachi.


Bonus du jour



Pas de coup rocambolesque pour conclure la journée aujourd’hui mais une rencontre avec un ami proche de Mik22 : Serge Didisheim. Ce suisse, psychiatre de profession à Lausanne est aussi un passionné de poker qu’il pratique depuis de nombreuses années. « J’ai toujours aimé le jeu mais particulièrement le poker. C’est une discipline que j’ai beaucoup travaillé, en lisant de nombreux ouvrages sur le sujet».

Sa profession prenante l’a amené à jouer essentiellement sur internet où il pratique sa spécialité le cash game en Limit Hold’em. Humble l’homme ne s’étend pas sur les limites jouées, mais Michel m’assure que c’est un gros joueur gagnant.
En dépit de son emploi du temps chargé, Serge s’octroie tout de même aussi quelques sorties en live : «Je joue entre 3 et 4 tournois chaque année pas plus». Ce faible nombre de compétitions jouées, ne l’empêche pas de signer de gros résultats notamment l’année dernière où il a remporté le FPS de Divonne-les-bains pour plus de 100 000 euros de gains.



Il avait également terminé dans l’argent sur le Main Event des WSOP en finissant en 224ème position. Un beau résultat d’autant plus qu’il avait gagné son ticket online. D’ailleurs son ITM lui avait permis de bénéficier de la promotion de la room offrant l’entrée pour le Main 2011 pour tous ses qualifiés atteignant l’argent. Serge est donc de retour en freeroll cette année et espère faire au moins aussi bien que l’année dernière.

Quand on lui demande si sa profession n’est pas incompatible avec le poker, il répond simplement : « Non c’est même très intéressant d’observer tous ses joueurs qui ont développé chacun à leur niveau développé une psychologie du jeu. Mais à la différence de la majorité des gens qui aborde le jeu de manière générale, moi j’essai de voir ça de manière individuelle. J’observe chaque personne et non pas le groupe. C’est la différence entre le sociologue et le psychologue.»

Michel intervient alors pour appuyer sur la grande force de Serge : sa lecture des tells adverses. Serge enchaîne : « Je ne sais pas si je suis vraiment très bon dans ce domaine mais c’est vrai que j’arrive souvent à comprendre mes adversaires. Mais c’est du à mon métier qui fait que je suis plus sensible à l’individu. J’observe beaucoup les adversaires. Et surtout je ne tombe pas dans le panneau de l’interprétation sauvage ni dans celui de la sur-interprétation».

Serge sera de retour lundi tout comme Michel avec un stack de 41 500. Il compte bien tout faire pour réaliser une grosse performance pour son seul tournoi de l’été à Vegas.

Dernière ligne droite

- 10 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Les joueurs encore en course dans ce Day1C entament le dernier niveau de la journée. Plus que deux heures à jouer et tout le monde pourra aller se reposer.

En attenant ce dernier niveau va permettre aux shorts de doubler ou bien de rentrer chez eux. Les gros stacks vont quant à eux pouvoir attendre tranquillement la fin de journée sans prendre trop de risques.

aussi un très beau tournoi pour le moment avec plus de 80k devant lui.



Almira, n’aura malheureusement pas la chance de tenter sa chance dans son dernier niveau. Chessbaby a du se résoudre à quitter le tournoi juste avant la pause.
Gavin Smith ouvre à 700. Almira le relance à 2 025 avec 16k au total. Le canadien lui demande combien elle joue derrière et 4-bet à 6 250. La Pro 5-bet shove avec AK. Smith la paie avec QQ.
Cinq briques plus tard, Almira Skripchenko doit rejoindre le rail.

Anthony Hnatow accompagne Almira dans le rail après avoir perdu full over full sur le flop ATT88 avec QT vs AA.



Mik22 est donc le seul Team Pro encore en course dans ce dernier niveau. Avec 50k devant lui, il ne devrait pas y avoir trop de soucis à se faire à moins d’un gros set up.
Il est accompagné dans cette dernière ligne droite par les deux qualifiés Sébastien et Mario qui ont chacun autour des 50k. Mario vient d’ailleurs de changer de table, et a trouvé un trio de papys parfaitement à son gout.



De l’autre côté du Rio dans le Pavillon les bonnes nouvelles s’enchainent. Tout d’abord Giuseppe Zarbo continue sa marche en avant avec plus de 150k en face de lui. Il doit cela à un carré d’as floppé contre un full.
Pour faire vite, il 4-bet préflop avec les AA. Il trouve un client. Le flop vient AA3. Il bet, le joueur le raise et Giuseppe just call. Puis sur la Q turn, Zarbo mise petit et là son rival envoie tapis pour 30k. C’est payé : carré d’as contre full aux QQ par les AA.



Arnaud Mattern qui était tombé à 12k est parvenu à trouver un spot pour doubler. Il relance à 725 avec AK. Il est payé deux fois. La BB squeeze à 2 500. Arnaud annonce tapis pour 11k. Il est payé par AQ. Le flop tombe avec trois petits carreaux, et le rival du tricolore détient l’ ACarreau. Heureusement pour Frenckkiss aucun carreau ne viendra par la suite et il repasse ainsi à 24k.



Dans la même salle, Xavier Arnal réussit aussi un très beau tournoi pour le moment avec plus de 80k devant lui.

Pause digestive

- 10 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

C’est bien pour cette reprise ce sont réglés sur le même rythme que moi, c’est à dire en vitesse de croisière avec régulateur enclenché, on navigue au radar, on est bien quoi.

Les joueurs eux n’ont pas à se déplacer mais ont décidé que leurs jetons allaient suivre le même immobilisme qu’eux. De ce fait très peu de coups intéressants se sont déroulés sous mes yeux. L’absence de coup entraine une stagnation des stacks avec une légère tendance à la baisse.



A la baisse voir à la disparition pour Davidi Kitai. Le belge n’a pas réussi à inverser la situation. Tombé rapidement à 3k au retour du break, il a tout engagé avec AQ. Payé par KK, il a du se résoudre à quitter ce Main Event dès le Day1.



Almira elle est toujours à 26k. Ce qui est pas si mal quand on apprend qu’elle était tombé à 12k après avoir raté un 3-barrel bluff avec QQ sur un flop A high. Mais heureusement elle a tout récupéré derrière avec un AK bien rentabilisé.

Michel lui n’a pas bougé non plus et pointe toujours au dessus des 50k.

Pareil pour nos deux qualifiés Mario Cordero qui navigue entre 36 et 42k depuis deux niveaux. Sébastien Bergot qui culmine à 50k.



Après Giuseppe Zarbo, Stéphane Albertini est le second français à dépasser les 90k avec un tapis de 95k environ. Il doit tout cela à une accumulation de pleins de petits coups. Il n’a pas connu de double up ou de coup spectaculaire.



Sarah Herzali continue elle aussi de grinder sa table. Elle affiche désormais un stack de 55k et continue d’en imposer à sa table.



Enfin, demande spéciale, j’ai retrouvé Steeven Douat qui est assis juste derrière Sarah avec un tapis de 40k.



Pendant que je cherchais Steeven, j’ai mis la main sur un autre français présent aujourd’hui : Nicolas Cardyn. Le tricolore est aux alentours des 22k.

Enfin pour vous consoler de ce peu d’informations, voici un petit cadeau :



Ah non pardon c'est pas ça, voilà le vrai cadeau :

Qui a volé la guitare de Tristan ?

- 10 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Regis

Le repas approche

- 10 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Alors que dans moins de 30 minutes la cohorte de joueurs sera lâchée dans les couloirs du Rio pendant 90 minutes pour aller manger, les choses continuent d’avancer pour les tricolores.

Princesse Sarah



Sarah Herzali assise à une table difficile n’a pas manqué de montrer à ses adversaires qu’elle n’était pas là pour son joli minois mais pour ses talents de joueuse. Le dernier coup qu’elle a joué a imposé le respect. Sur un flop 6Pique 4Coeur 9Trèfle, la BB mise 2 500. Sarah paie depuis le cutoff. Puis sur le 7Carreau au turn la blind envoie un second barrel à 3 500. Herzali observe longuement son rival avant de payer. Pour finir lorsque vient le KPique river l’homme check et Sarah check back. Le joueur la félicite en disant n’avoir rien et il muck son jeu. La croupière demande à la marseillaise de retourner son jeu et là Sarah montre 3Carreau 3Pique. Plusieurs «Wow» d’étonnement émanent de la table, et plusieurs joueurs la félicite pour ce coup. Sarah avoisine désormais autour des 50k.

Comme à la maison



Guillaume Darcout a pris ses aises sur la table, installant son ipad en mode cinéma. Peut-être un bon moyen de ralentir la cadence et de ne pas jouer trop de coups. En attendant cela semble marcher puisqu’il a 60K devant lui. Il le doit notamment à l’élimination de son ancien collègue Pascal Perrault. Un peu énervé après avoir perdu un coup PPTheBandit, 3-bet à 2 500 avec un tapis de 10k la mise de Darcourt préflop. Guillaume qui veut jouer le coup maintenant pousse PP à tapis avec AK. Ce dernier snap call. La première carte du board sera un A, et Perrault quitte le tournoi.

Diamonds forever



Giuseppe Zarbo débute au mieux sa journée avec déjà 83k. La raison : les carreaux.

Tout d’abord un joueur bet, payé par deux joueurs dont Zerbo. Akenhead relance à 1 300. Un homme call, et Giuseppe également avec KCarreau 5Carreau.

Le flop vient QCarreau 7Carreau 5Coeur. Les deux premiers bet et l’ancien november nine envoie 2 200. Le premier homme fait tapis pour 15k. Giuseppe réfléchit et se dit : s’il a les carreaux j’ai mon 5 et s’il a la dame j’ai les carreaux, il paie donc le tapis et l’anglais se retire. Son adversaire montre ACarreau 2Carreau. Deux briques tombent au turn et à la river et Giuseppe passe à 60k.

Puis derrière, un joueur ouvre à 700, le français paie avec QCarreau TCarreau. Akenhead suit aussi.
Sur le flop 8Carreau 3Carreau 6Carreau, le premier homme fait 1 400 et est payé deux fois. Puis sur la QCoeur au turn, il mise 2 400. Zarbo le relance à 6 300. Akenhead fold et le premier call.
Puis sur l’APique river, le relanceur initial check/call les 10k du tricolore avec 4Carreau 7Carreau.

Davidi/Sébastien : le retour



Décidément ces deux-là n’ont pas fini de se jouer. Remonté à 15k, Davidi se retrouve impliqué dans un coup contre Seb sur le flop 3Trèfle 6Pique QTrèfle. Le belge bet 800 payé par le qualifié. Puis sur le 5Carreau, Davidi envoie 2 200. Une nouvelle fois payée. Enfin sur le 6Carreau à la river, Kitbul check laissant Sébastien miser 3 000. Davidi rentre alors dans une longue séance d’observation de son adversaire. Il le scrute sous tous les angles. Ne voit rien et finit par demander : «Would you show me if i fold ?». Sébastien répond rapidement que non. Surpris par cette réponse rapide qui généralement, selon Dav, représente de la faiblesse, il décide de payer mais doit mucker quand Sébastien retourne QPique TCarreau.



Retombé à 8k après ce coup, Kitai va parvenir à grinder jusqu’à 24k avant de redescendre à 12k juste avant le diner break sur un sick coup. Il perd un pot de 30k avec 66 sur un flop 644. Son adversaire a 77 et touche un 7 au turn.

Toujours en tête des W, Michel Abécassis est parti manger avec 52k. Mario Cordero lui est à 42k. Sébastien presque à 50k. Almira est autour de 23k.

Juste avant le break d’autres français ont été détectés dans la salle :



Ilan Boujenah



Damien Luis qui avait terminé 41ème du Main Event l’an passé.



Sinon deux tricolores ont rejoint le rail des bustos : Fabrice Soulier et Victor Choupeaux.

Le brag du jour



Petit plaisir personnel, j’ai retrouvé dans le field un joueur que j’ai éliminé du 350k Venetian l’autre jour. L’homme est trader et n’avait pas eu le temps de vraiment me montrer de quoi il était capable car rapidement mes QQ ont battu son AQ.