masquer le menu

Las Vegas : les stars, les milliardaires, la Mafia et... MIK.22

- 13 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

En attendant le Day 3

- 13 juillet 2011 - Par Barbitoudurr


Youpi c'est Day off !

Demain est le Day Off réservé à la presse, pas de tournoi donc ni de coverage. Enfin si il y a un tournoi celui de la presse. Un bon freeroll des familles avec à la gagne du beef jerky, une casquette Jack Links et accessoirement un Ipad2 mais c'est surtout l'occasion de passer un bon moment entre confrères à jouer et pas à raconter des histoires de bas beat. Et puis si jamais on arrive à faire le Top 5 on remporte une ligne Hendon Mob. Plutôt pas mal comme motivation.

Comme j'en entends déjà râler au fond de leur siège pour l'absence de coverage voici en attendant le chipcount des français au départ du Day 3 ainsi que le Top 10 du tournoi.


46 français au départ du Day 3



6. Guillaume Darcourt : 410 500
9. Stéphane Albertini : 400 100
35. Ilan Boubli : 305 100
62. Marc Le Campion : 279 800
107. Giuseppe Zarbo : 241 900
123. Jean-Jacques Zeitoun 234,200
138. Aurélien Bulteau (qualifié Winamax) : 229 000
145. Arnaud Esquevin : 227 000
147. Romain K. : 226 300
204. Franck Boyer : 203 900

228. Christophe Benzimra : 194 100
239. Paul Pires Trigo (Local Hero Winamax) : 192 200
348. Sascha Walterx : 167,400
368. Mesbah Guerfi : 162 800
411. Guilhem Delaporte : 157 000
453. Olivier Piechaczyk : 150,700
466. Patrick Sacrispeyre : 148 600
530. Gaëtan Balleur : 139 000
546. Steven Maurouard : 136 400

571. Julien Rouxel : 132 900
614. Damien Rony : 126 400
623. Christophe Peuriere : 125,400
716. Roger Hairabedian : 115 500
754. Frédéric Casalta 111,000
780. Emile Petit : 109 600
828. Clément Tripodi : 104 700
878. Anthony Picault : 100 500
899. Klaus Pautrot : 98,400
934. Yohan Zaoui 96,000

949. Marc Zaicik 94,700
997. Marc Pouliquen : 90 200
1175. Antony Lellouche (Team Pro Winamax) : 72 100
1275. Christopher Douence 64,700
1381. Sebastien Bergot (qualifié Winamax) : 56 800
1386. Pierre Canali : 56 300
1544. Sebastien Regue : 44 900
1571. Remy Biechel : 43 000
1618. Franck Calonnec : 40 100
1622. Antonio Guerrero : 40 000

1663. Emeric Marcia : 36 800
1683. Gabriel Nassif : 34 500
1688. David Colin : 34,200
1763. Fabien Perrot : 27 200
1798. Cedric Derivasson : 21 800


Top 10 au Day 3



1. Ben Lamb : 551 600
2. Kevin Saul : 542 200
3. Aleksandr Mozhnyakov : 478 600
4. Ryan D'Angelo : 462 300
5. Tuan Vo - 434 500
6. Guillaume Darcourt - 410 500
7. Narrendra Banwari : 404 800
8. Nicolas Fierro : 403 000
9. Stéphane Albertini - 400 100
10. Dong Yang Van 383 400

Fin du Day 2B du Main Event des WSOP 2011

- 13 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

La première phase de ce Main Event est terminée avec la fin du Day 2. A partir de jeudi 12h tous les joueurs seront réunis. Et ça va faire un sacré paquet de monde. 1 875 personnes seront présentes au Day 3 avec comme seul but prendre l'une des 693 places payées.

En attendant sur les 62 tricolores engagés aujourd'hui nombreux sont ceux qui n'ont pas survécu comme Ronan Monfort, Elie Payan, Gilbert Diaz, Renaud Desferet, Guillaume Cescut, Laurent Leclerc, Clément Thumy, Jean-Paul Pasqualini, Maxime Masquelier, Jean-Jacques Ichaï, Eric Haïk, Sylvain Lanternier, Patrick Bueno, Emmanuel Rodrigues, Mathieu Biague, Germain Gillard, Mikael Oestreicher, Anne Sophie Jaouen, Samuel Monigadon, Teddy Lesquier, Frederic Casalta...



Par contre point positif de la journée le seul Pro encore en course dans ce Main Event Antony Lellouche est passé. Il reviendra avec 45bb ou 72k jeudi pour continuer l'aventure.
Après s'être battu toute la journée sans main, il est parvenu à revenir de 28k à 100k avant de laisser quelques plumes sur la dernière main de la journée. Un joueur moyen relance à 4 500 sur 600/1200. Anto défend sa BB avec KCoeur 5Coeur. Sur le flop 2Coeur 8Carreau 9Carreau les deux hommes checkent. Le joueur fait encore parole sur le 4Coeur turn. Anto mise et se fait payer. Puis sur le TCarreau, Lellouche envoie 2/3 du pot et là son adversaire paie avec 7T. Un mauvais coup pour Antony mais qui aura une journée entière pour oublier et revenir en pleine forme jeudi.



L'autre bonne nouvelle du jour est la grosse performance d'Aurélien Bulteau qui finit avec 229k. Le qualifié a vécu une journée pleine de livraisons et de grind. Mais il était temps que ce Day 2 s'achève pour Aurélien qui finit sur les rotules. La journée de repos vient à point nommé demain.



Le chipleader tricolore est Marc Le Campion avec 279k. Il est passé en un niveau de 80k à 280k grâce à une énorme livraison. Il se retrouve dans un coup 4-bet préflop avec A9 face à une nana en tilt. Un flop de rêve tombe : A99. La femme va s'emballer et 3-barrel bluff pour finir par montrer Q high.



En ce qui concerne le chipleader de la journée, et du Main Event, il s'agit de l'in-arrêtable Ben Lamb qui finit avec un stack colossal de 551 600 jetons.

Vous l'aurez compris les joueurs reviendront jeudi à 12h pour jouer le Day 3. Le tournoi s'arrête pour une journée afin d'accorder un Day Off à la presse. Pas de coverage donc demain.

Chipcount tricolore

Marc Le Campion : 279 800
Aurélien Bulteau (qualifié Winamax) : 229 000



Arnaud Esquevin : 227 000
Franck Boyer : 203 900



Christophe Benzimra : 194 100
Mesbah Guerfi : 162 800
Olivier Piechaczyk : 157 700
Julien Rouxel : 132 900



Roger Hairabedian : 115 500
Antony Lellouche (Team Pro Winamax) : 72 100
Remy Biechel : 43 000
Antonio Guerrero : 40 000
David Colin : 35 000



Fabien Perrot : 27 200
Florent Leprovost : 18 800

Top 10 du jour

1. Ben Lamb : 551 600
2. Kevin Saul : 542 200
3. Ryan D'Angelo : 462 300
4. Narrendra Banwari : 404 800
5. Nicolas Fierro : 403 000
6. Martin Torheim : 385 000
7. Patrik Antonius : 361 000
8. Josh Gibson : 355 000
9. Josh Weizeo : 344 000
10. Ryan Rinker : 340 000

Peur bleue sur l'Amazon

- 13 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Alors que le dernier break de la journée se termine, je reçois un texto d'un numéro américain, ressemblant fort à celui d'Antony Lellouche, qui dit simplement : OUT.
Un instant avant mon collègue de MIP Steven m'avait informé que Anto était tombé à 28k contre un full. Mon sang ne fait qu'un tour et je vois déjà tout le Team éliminé avant le Day 3.
C'est déçu que je repars dans l'Amazon à la recherche des français encore présents, et franchement il y en a peu. Cette journée a été une vraie hécatombe pour le clan tricolore.



Alors que je regarde la table d'Aurélien Bulteau, qualifié King Five et rare satisfaction française de la journée, qui possède un solide stack de 215k, j'aperçois dans le rail Jean-Luc et Samuel, ses deux collègues.

Leur présence derrière le cordon de sécurité ne laisse rien présager de bon et effectivement les deux amis ont tout deux quitté la compétition. En me voyant arrivé, Sam me lance : "T'as reçu mon texto ?" " Ton texto, non ? Ah si ! C'était ton numéro. Ah je comprends tout."
Antony n'est pas out en fait, Samuel me pointe même sa table du doigt.



Avant d'aller m'enquérir de la situation du Pro W, je demande aux deux compères comment s'est fini leur tournoi.
Jean-Luc entame le premier la conversation et m'explique : " J'avais réussi à remonter à 35k après que tu sois passé me voir puis j'ai perdu quelques petits coups pour redescendre à 23k. Là un homme relance fort en début de parole. Il avait déjà fait pareil un niveau avant et avait montré les as. Je me méfie donc de sa relance et regarde mes cartes. Là j'ouvre KK. J'envoie ma boîte et il snap avec les...AA encore. J'ai vraiment pas eu de chance avec mes premiums aujourd'hui, je me suis fait craqué les AA et j'ai perdu deux fois les KK. Mais je suis vraiment ravi de l'expérience, la structure est magnifique c'est pas le plus beau tournoi du monde pour rien. Et puis c'était la première fois que je venais aux USA et ça a été une très belle rencontre avec le peuple américain. Les gens sont très loin des stéréotypes qu'on entend sur eux. J'ai été très agréablement surpris. "



Pour Sam tout s'est déroulé en deux mains : " Tout d'abord l'UTG relance à 2 500. La SB paie et moi de BB je suis aussi avec APique JPique. Le flop amène A84 avec un pique. Les deux premiers check et je sors à 3 500. Je suis juste payé par la petite blind. Au turn arrive le 5Pique. Il check encore, j'hésite à faire de même, j'aurais du d'ailleurs, mais je bet 5 500. Là il me fait 13k. Je paie. Un autre 5 vient sur la river et là il attaque à 21k. Je tank un moment puis je call et il montre 88 pour le brelan.
Derrière, je suis de SB avec AT et je call une relance à 2 500 du cutoff payé par le bouton. Là arrive un flop T55. Je fais parole, le cutoff mise 3 500 et le bouton le relance à 10 500. J'ai 30k de tapis à ce moment là. Je réfléchis puis je me rappelle qu'en 2007 j'ai été éliminé du Main Event sur ce même flop. Mais je me dis pas deux fois de suite et je fais tapis. Le cut off fold mais le bouton me snap avec A5.
10 mains avant la pause j'avais 75k et dix mains après je suis out. That's poker."


Ils me confient aussi que la partie est également fini pour Anne Sophie et Teddy.



Après avoir salué les deux amis nantais, je me dirige vers Anto pour prendre de ses nouvelles. Il rit d'abord après que je lui ai expliqué la situation burlesque qui m'a fait croire à son élimination puis m'explique comment il est remonté de 28k à 92k : "Une des deux femmes à mon ancienne table raise à 2 500. Je suis de BB avec QTrèfle TTrèfle et je complète. Le flop vient TT9 avec deux cœurs. Je check et elle mise 3 600. Je paie juste. Sur le 9 au turn, je check encore et juste après qu'elle ait posé 4k sur le tapis je la relance à 9k. Elle call aussi vite. Puis sur la QCoeur river, je check. Elle fait 4 000 encore. Je la relance à 12k. Elle tank me regarde, et à ce moment je lui fais un clin d'oeil et lui envoie un smack. Elle me paie immédiatement puis muck quand elle voit mon full.
Ensuite sur cette nouvelle table, je laisse passer deux, trois mains et après que l'UTG+1 ait misé, je call avec AQ au bouton. Le flop est 589 avec deux piques. Il c-bet et je paie. Un as vient au turn, et il check. Je sors à 5 300 et il call. Il fait encore parole sur le 5 river. J'envoie 16k et il call/muck.
J'ai ensuite pris quelques petits coups et me voilà à presque 100k."

Après le repas, la sieste

- 13 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

De retour du repas, la fatigue se fait sentir sur les organismes alors que la digestion commence son lent travail de macération. Ceux qui ont choisi de manger un fat burger sont en train d’en payer les conséquences alors que les fans de salade commencent à recevoir les fruits de leur sacrifice.

Ce doux sentiment d’apesanteur qui vous envie quand la fatigue s’empare de vous sans crier gare n’empêche pas certains de continuer de jouer.



Ainsi au retour de break, Antony Lellouche a perdu un très coup au pot de 140k. Il relance UTG à 2 200 avec 8Trèfle 9Trèfle. Il est payé par l’UTG+1 qui est un joueur solide et qui aime bien contrôler les pots en général. La BB complète également.

Le croupier dévoile un flop 4Carreau 7Carreau 8Trèfle. La BB check, Anto c-bet à 3 900. Là l’UTG+1 qui pourtant aime maintenir la taille des pots relance à 12k. La blind fold et Antony décide de compléter.
Sur le 9Trèfle au turn, Lellouche check et son adversaire envoie 15 000. Le W paie de nouveau.
Pour terminer sur la QCoeur river, le tricolore fait encore parole laissant son adversaire miser 11k. Anto voit alors le joueur sur une main comme KCarreau QCarreau qui est en train de value sa dame et paie avec sa double paire. Malheureusement le joueur montre 88 pour le brelan et Lellouche retombe à 70k.



Si le Pro a perdu des pions, le qualifié King Five Aurélien Bulteau est lui en forme avec 150k.Cette performance est à relevé car il est assis à une table compliquée avec Samuel Chartier et Eric Mizrachi.



Samuel Monigadon pensait être sur la bonne voie après avoir réussi à monter 85k de tapis mais il a perdu un gros coup avec les QQ en se faisant bluffer par Vanessa Rousso qui venait d’arriver à la table. Il se retrouve donc à 59k avec le tout le travail à refaire.



Un gros coup a eu lieu sur la table de la mort entre Marvin Rettenmaier et Patrick Antonius. L’UTG mise 2 200. Marvin paie au HJ tout comme Patrick au cutoff.
Tombe un flop ACoeur 7Coeur 3Trèfle sur lequel l’UTG et Marvin check. Le finlandais en profite pour miser 5 200. Le premier joueur passe et Marvin peut tranquillement relancer à 12 600. Patrick paie.
Marvin attaque de nouveau sur le 3Pique au turn en poussant 16 600 en face de lui. Antonius tank un long moment puis paie.
Re-belote sur le 5Trèfle river l’allemand envoie un bon 37 200. Très très très longue réflexion du scandinave qui finit par folder sa main. Marvin remonte ainsi à 140k.


Cette fois j'ai vraiment bust...

Au rayon des mauvaises nouvelles, nous avons à déploré les sorties de Alexandre Sapia (qualifié Winamax), Teddy Lesquier (qualifié Winamax King Five)... mais aussi Marine Gessat que nous avons oublié dans le chipcount. Cette fois la joueuse a bel et bien rejoint le rail.
Elle relance en MP et se fait payer deux fois par le cutoff et le bouton. Puis sur le flop 384 avec un carreau, elle c-bet 8 000 et est encore payées à deux reprises.
Puis sur le 8Carreau turn elle envoie son tapis pour un total de 28 200. Le cutoff snap call et là le bouton shove également. Le cutoff tank puis fold. Marine montre TT mais est derrière le brelan de 4 de son adversaire.



Elie Payan a également quitté le tournoi. Pourtant assez gros, il s’est retrouvé à jouer sa partie face à Jean-Robert Bellande. En bataille de blinds Bellande check. Elie mise alors 5k. Bellande le 3-bet alors à 16k. Payan le min-4-bet. Bellande tank quelques instants puis call.



Les deux joueurs découvrent le flop JTrèfle ACoeur 5Coeur sur lequel l’américain mise 5k. Elie fait alors tapis pour 40k. Jean-Robert paie avec APique QTrèfle tandis qu’Elie montre KPique KCoeur. Rien viendra aider le tricolore qui doit quitter le tournoi.