masquer le menu

Fin du Day 3 du Main Event des WSOP 2011

- 15 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Un peu avant la fin de journée, tout le monde a été réuni dans l’Amazon, salle où seront désignés les 9 chanceux qui atteindront la table finale de ce Main Event 2011.
En attendant ils sont 855 à atteindre le Day 4 et seulement 693 feront partis des joyeux payés.

Nos 4 joueurs portant les couleurs Winamax sont parvenus à se qualifier pour le quatrième jour et reviendront demain avec une approche différente.


Ouf c'est fini...

Pour Antony Lellouche et Sébastien Bergot il faudra trouver une situation pour doubler afin d’espérer rejoindre les places payés. Respectivement avec 150k et 92k, ils ont tous les deux vécus une journée très difficile ne voyant quasiment aucun jeu.



Ils ont tout de même réussi à s’en sortir et reviendront demain avec la bave aux lèvres, prêt à tout faire pour continuer leur aventure.



En ce qui concerne Paul Pires Trigo (321,3k) et Aurélien Bulteau (223k) la situation sera différente. Avec des stacks plus confortables ils pourront aborder le début du Day 4 plus sereinement sans avoir à se mettre la pression quant au fait de trouver rapidement un spot pour doubler.



Leur journée s’est passée tranquillement avec une petite chute au début pour finir sur une note positive. Ils ont eu les jeux au bon moment et ont su les rentabiliser.



Guillaume Darcourt termine chipleader des français en dépit d’un mauvais coup sur la fin qui lui fait perdre 200k. L’UTG relance à 7k. Darcourt en SB 3-bet à 12,5k. Il se fait 4-bet à 32k. Du coup il 5-bet à 100k. Son adversaire 6-bet shove pour 220K. Guillaume paie avec JJ. Il fait face aux rois et perd le coup.
Il termine donc à 705k la journée.



Derrière on retrouve Albertini qui a de nouveau proposé une partition solide. Le tricolore a débuté la journée avec 400k et la termine à 660k. Le corse aura su attendre que le vent tourne et ainsi après être tombé à 300k en milieu de journée il a terminé en fanfare pour finir par doubler ce qu’il avait devant lui.



Giuseppe Zarbo a lui conservé sa stratégie NIT tout au long de la journée et ça a porté ses fruits puisqu’il finit avec un joli 514k.

De manière générale, le chipleader du tournoi à la fin de la journée est Patrick Poirier avec 1 328 000. Et bien que son nom le laisse penser il n’est pas français, ni belge, ni suisse, ni même québecois, c’est un américain de New York. Quoiqu’il en soit il a réalisé une journée parfaite passant de 250k à 1 300k en l’espace de 4 niveaux.

Top 10 de la journée

1- Patrick Poirier : 1 328 000
2- Daryl Jace : 1 282 500
3- Chris Kwon : 944 500
4- David Barter : 917 000
5- Scott Smith : 896 500
6- Sébastian Ruthenberg : 899 000
7- Christopher Bonita : 859 000
8- Daniel Retallick : 850 000
9- Brian Park : 820 000
10- Aleksandr Mozhnyakov : 813 000

Chipcount tricolore

Guillaume Darcourt : 701 500
Stéphane Albertini : 660 500
Giuseppe Zarbo : 514 000
Paul Pires Trigo (local Heroe Winamax) : 321 500
Sascha Walterx 294 500
Julien Rouxel : 245 300
Klaus Pautrot : 244 000
Gaëtan Balleur : 230 500
Aurélien Bulteau (qualifié Winamax) : 223 000
Damien Rony : 214 000
Roger Hairabedian : 195 500
Yohan Zaoui : 191 000
Ilan Boubli : 183 500
Clément Tripodi : 182 500
Frederic Casalta (qualifié Winamax) : 179 000
Steven Maurouard : 166 500
Marc Le Campion : 154 500
Patrick Sacrispeyre : 151 000
Antony Lellouche (Team Pro Winamax) : 150 000
Arnaud Esquevin : 140 000
Jacques Zaïcik : 125 500
Romain K. : 113 500
Gabriel Nassif : 104 000
Christophe Benzimra : 102 000
David Colin : 97 500
Sebastien Bergot (qualifié Winamax) : 92 000
Christophe Peuriere : 86 500
Mesbah Guerfi : 84 500

Un petit dernier avant de partir

- 15 juillet 2011 - Par Barbitoudurr



A une heure de la fin de la journée, Aurélien Bulteau se replace bien dans le tournoi en revenant tout près des 300k. Après avoir mangé son pain dur pendant deux niveaux, il se remet doucement à prendre des pions comme sur ce dernier coup. En position UTG il raise. Il est simplement payé par le bouton. Il c-bet ensuite à 12 600 sur le flop 5Coeur 5Trèfle 6Pique. Il est payé dans l'instant. Pareil sur le 6Trèfle au turn mais pour 16k ce coup-ci.
Et encore pareil sur le KPique à la river pour un total de 40k. Aurélien montre alors KCoeur KTrèfle pour le full. Son adversaire n'en revient pas et jette ses as au milieu. Ecœuré l'homme part un instant de la table pour détilter tandis que le qualifié range ses jetons bien content de cette river parfaite.



Le plus italien des français Giuseppe Zarbo est assis tranquillement devant 330k. Quand on lui demande comment s'est déroulé la journée jusqu'ici, il répond : "Je joue comme un gros nit c'est moche". Mais bon au moins cette stratégie est payante pour le moment.



Mesbah Guerfi, comme tous les survivants d'ailleurs, a fait son apparition dans l'Amazon Room pour cette fin de journée. Il est dans le dur pour le moment après avoir pris deux mauvais coups dans la salle précédente. Avec 100k devant lui il va essayer de finir de la meilleure des manières la journée.



A côté Roger Hairabedian n'a pas bougé depuis notre dernier passage, tout comme la masseuse qui s'acharne sur son corps depuis le début du Day 3. A 2$ la minute, Big Roger en est à 840$ pour le massage. A ce prix là j'espère qu'il sortira de là bien relaxé. En attendant il va devoir faire attention à Vanessa Rousso et David Diaz qui partagent sa table.



Patrick Sacrispeyre cale lui aussi autour des 12Ok. L'homme traverse un vrai désert de carte et ne trouve absolument rien pour tenter ne serait ce qu'un moov.



Julien Rouxel a lui perdu des pions puisqu'il n'a "plus" que 220k de tapis. Il a notamment perdu AQ vs AK sur un flop AK4. Il va check/call les trois barrel pour finalement perdre le coup. Il devra aussi lâcher un tirage flush sur un board doublé au turn.

1,2,3 heures et c'est fini

- 15 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Après deux heures de pause repas, les joueurs sont venus terminer le niveau en cours, prendre un petit break puis jouer un dernier niveau.



Le temps du repas, j'ai partagé un fat burger avec Sébastien Bergot le qualifié Winamax. Le toulousain est parvenu à re-grinder jusqu'à 100k. Mais après Proscoo, c'est David Chiu qu'il a retrouvé à sa table. Mais l'homme qui dans le civil est propriétaire d'une librairie spécialisée dans le Manga, ne s'inquiète et vit son rêve à fond. Quoiqu'il arrive il a vécu une très belle aventure. Mais bon rien n'est fini il va jouer sa chance à fond. Et si jamais se terminer il retournera à son métier et à la grind online en cash game PLO 1/2 et sur les MTT.
Mais quelque chose me dit que tout n'est pas fini pour Sébastien.



Le temps de faire une photo de Bergot et j'avance de quelques mètres à la table de Proscoo où un gros coup est en train de se dérouler. Il se lève pour m'expliquer la situation : " La nana relance UTG. Le joueur en SB qui n'a pas vu la relance, annonce raise. Le croupier lui dit qu'il y a déjà une relance et donc il choisit de click back. La BB qui s'aperçoit de l'erreur 4-bet. La joueuse paie, et là la petite blind annonce tapis. Et la BB réfléchit.
Mais c'est bizarre car la SB c'est un joueur avec qui j'ai joué en cash game et qui est très technique. Il pourrait très bien avoir fait exprès de se tromper. D'autant plus qu'il avait juste annoncé raise sans donner de montant donc il pouvait relancer du montant voulu et là il s'est contenté du click back."


La BB hésite un long moment puis fold. La joueuse elle prend deux minutes et paie à hauteur de son tapis pour 120k environ. Elle retourne alors ACarreau QCarreau. Le SB retourne KCoeur KTrèfle, comme Proscoo l'avait senti il était lourd et a certainement tenté de sous jouer ses cartes.
Malheureusement le sort ne lui donnera pas de raison puisque le board 7Coeur ATrèfle TTrèfle 8Trèfle JCoeur lui fait perdre le coup.



Dans la zone "bronzée" de l'Amazon, oui c'est comme ça qu'il l'appelle ici, deux français se comportent très bien. Il y a tout d'abord Julien Rouxel qui hasard du tirage au sort se retrouve à la même table que lors de son Day 2. Cela lui a porté chance puisqu'il pointe à 415 après être tombé à 80k dès le début de journée. Il aura ensuite la chance de toucher plusieurs fois les as et le prendre le maximum à chaque fois.



Stéphane Albertini qui n'avait rien vu pendant les deux premiers niveaux de la journée et qui était retombé à 300k vient de remettre la marche avant et est grimpé rapidement à 610k. D'abord en remportant plusieurs petits pots il a atteint les 500k puis a remporté 50k en rentabilisant parfaitement une paire d'as. Fidèle à la mentalité corse, Stéphane ne s'affole et attend tranquillement la fin me confiant : " Si je peux terminer la journée avec ce stack ça me va très bien, on n'est qu'au début du tournoi là c'est encore long."

Entre temps Pedro Canali, auteur d'un deep run l'an passé, a quitté le tournoi.

Tous au mess !

- 15 juillet 2011 - Par Barbitoudurr


Allez tous à la bouffe !

Tels de bons petits soldats les 1216 joueurs toujours en course dans le tournoi sont partis rejoindre les différentes cantines du Rio bien alignés en rang d'oignons.
Le temps que tout ce petit monde soit servi, j'ai bien le temps de faire une news avant d'aller à mon tour me sustenter . J'hésite encore entre la salade aux hormones, le burger à la semelle ou le chinois écœurant. Ah la bouffe américaine !



Par contre j'en connais un qui va avoir du mal à trouver l'appétit pendant le break. Anthony Lellouche a en effet perdu près de 100k sur la dernière main avant le break.
Il relance en UTG+1 à 5 600. Il est pay par le cutoff ainsi que par Ted Forrest de la BB.
Tombe le flop TPique 3Trèfle 2Coeur sur lequel la blind check. Anto c-bet à 9 200. Il est seulement payé par le cutoff.
Lellouche décide faire parole sur le 8Pique au turn. Son adversaire mise alord 17 200. Le tricolore réfléchit, joue avec ses jetons puis effectue une grosse relance à 59 600. Son rival s'informe sur ce qu'il reste au français, 150k environ, et paie rapidement.Sur le 5Carreau river les deux joueurs checkent. Antony annonce as high, tandis que le second joueur montre 9Trèfle TTrèfle.
Lellouche retombe ainsi à 150k.



Paul Pires Trigo était parvenu à grinder jusqu'à 330k sur sa toute première table très facile mais depuis son arrivée dans l'Amazon à une table où il retrouve à sa droite David Vamplew il n'a quasiment pas joué et est tombé à 280k.

Sebastien Bergot qui était assis avec PPT, a lui aussi du coup rejoint la deuxième poker room du Rio. Il est parvenu à revenir à 100K et continue de se battre.



Aurélien Bulteau connaît lui une passe difficile. Il a perdu la moitié de son tapis lors des deux derniers niveaux. Il n'a plus que 150k à une table désormais compliquée où est venu s'installer Rupert Elder, le vainqueur de l'EPT San Remo.





Toujours assis dans le Pavillon, Gabriel Nassif connait un début de journée féérique. Arrivé avec 30k il a sextuplé son tapis et affiche 180k au compteur désormais. Il a d'abord doublé avec Ak vs A8 préflop. Puis il a perdu des jetons contre un short avec AT vs AK.

Il remonte derrière avec 99 sur un flop 755 sur lequel il mise 5k. Il se fait relancer à 15k. Il annonce tapis pour 30k et se retrouve payé par A6.

Il reperd un peu puis redouble avec AQ vs AJ. Le temps passe il se fait déblinder quand Madsen relance du cutoff. Nassif le 3-bet du bouton avec KK. L'américain annonce alors tapis. Il est payé par Nassif. Madsen retourne ACarreau 4Carreau. 9a tient et voilà Gab tranquillement assis devant 180k.

Au Paradiso



Darcourt est actuellement à 949k et est toujours chipleader. Mais il est talonné de près par Darryl Jace et ses 927k.



Le jeune homme a effectivement gagné un énorme coup à la table d'Arnaud Esquevin. Il relance à 6 000 du hijack. Il est 3-bet par Billy Parasiso à 20k. Don Nguyen qui est au bouton 4-bet à 47k. La parole revient à Jace qui 5-bet à 130k. Paradiso annonce tapis pour 300k environ. N'Guyen fold et Jace snap call avec 2Trèfle 2Coeur. Paradiso montre KCarreau KPique. Mais dès la première carte montrée par le croupier, Paradiso sait que c'est fini... Le dealer retourne un flop 7Coeur 4Trèfle 2Pique qui ruine tous les espoirs de Paradiso de prendre le chiplead ou de tout simplement continuer le tournoi.
Grâce à ce coup de chance, Darryl Jace monte à 927k.

Chipcount tricolore

Guillaume Darcourt : 950k
Julien « FrenchFish » Rouxel : 350k
Stéphane Albertini : 300k
Paul Pirès-Trigo : 265k
Giuseppe Zarbo : 250k
Marc le Campion : 240k
Klaus Pautrot : 200k
Roger Hairabedian : 190k
Arnaud Esquevin : 190k
Gabriel Nassif : 180k
Damien Rony : 170k
Aurélien Bulteau (qualifié Winamax) : 150k
Antony Lellouche (Team Pro Winamax) : 150k
Christophe Benzimra : 140k
Gaëtan Balleur : 135k
Patrick Sacrispeyre : 125k
David Colin : 102k
Sébastien Bergot : 100k
Emile Petit : 75k
Pedro Canali : 50k

Toujours vers l'avant !

- 15 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Alors qu'en prévision du dinner break dans un une heure les joueurs ont eu un tout petit break de 10 minutes.



J'en profite pour vous informer qu'Antony Lellouche continue d'amasser tranquillement des jetons. Aucun gros coup mais beaucoup de relances préflop ou post-flop qui passe pour le Team Pro. Cela lui permet d'aborder sereinement chaque instant qui passe.



Pas très loin du W est assis Arnaud Esquevin à la même place que Tobias Wagner. Le tricolore qui fait partie du peloton de tête de la confrérie française a connu un début de journée très compliquée qui l'a vu chuter à 100K. Mais il s'est depuis repris et est remonté à 170k. Un stack plus intéressant pour jouer sur les blinds 1200/2400/300.



Roger Hairabedian qui séjourne dans le même espace grimpe tout doucement en profitant d'un massage depuis plus d'une heure maintenant. Il se rapproche tout doucement des 200k avec un tapis de 182k.



Sinon Guillaume Darcourt continue de monter du pion et ne semple pas prêt de s'arrêter. Il possède désormais 880 900 jetons soit 200k de plus que son premier poursuivant. Les caméras passent leur temps à tourner autour de lui et vous devriez bientôt voir les images sur le streaming : http://www.atdhenet.tv/34578/watch-espn-2



En parlant de streaming, deux tables télévisées ont été constituées : une première où vous pouvez regarder Ben Lamb et sur la grande Daniel Negreanu, Max Heinzelman, Shaun Deeb (qui est désormais out), Kirsty Gaze ou encore Sami Kelopuro.



Phil Hellmuth de son côté se bat comme un beau diable. Après avoir bet/fold paire de valets avec 25BB left, il est parvenu à remonter à 100K grâce à une quinte.