masquer le menu

Fin du Day 4 du Main Event des WSOP 2011 : 8 français toujours en course

- 16 juillet 2011 - Par Barbitoudurr



Alors que l'alarme incendie retentit dans l'Amazon Room et qu'une gros nuage de fumée sort du plateau télé, je vais m'efforcer de vous résumer cette journée avant que les pompiers ne nous fassent évacuer la salle.

Cette journée aura été marquée par l'éclatement de la bulle à la fin du second niveau. 23 français ont réussi l'exploit de faire l'argent dans le plus beau tournoi du monde.

A la fin des 4 niveaux signifiant la fin du Day 4, ils ne sont plus que 8 à apparaître dans le chipcount. Et j'ai le regret de vous annoncer qu'aucun joueur Winamax ne sera de retour demain. Les trois à avoir atteint l'argent ont été éliminés lors des trois dernières heures.



Antony Lellouche aura conclu l'aventure W pour ces WSOP 2011 en finissant en 416ème position. Paul Pires Trigo et Sébastien Bergo sont les deux autres Winamax à repartir les poches pleines de ce Main Event.



Stéphane Albertini termine en position de chipleader tricolore avec 1 867 000. Un très beau résultat et pourtant il aurait pu encore mieux finir si lorsqu'il décida de payer un tapis adverse de 105k sur 4Carreau JCoeur 3Coeur avec 8Trèfle 8Pique son adversaire qui détenait KCoeur QCarreau n'avait pas touché une dame à la river.
Mais cela ne l'empêche pas de terminer 4ème du classement général.


Eh oui les mecs je suis toujours là, j'ai pas spew !

Guillaume Darcourt a pour sa part réalisé une très bonne fin de journée qui l'a vu remonter de 250k au moment de la bulle à 1 042 000 au moment de "bagger" les jetons. Il aura su faire le dos rond quand rien ne tournait dans son sens et attendre le momentum pour repartir vers l'avant.


Allez demain je mets un teeshirt avec le drapeau français

Giuseppe Zarbo est lui aussi revenu de l'enfer. Tombé à 95k, celui qui se déclare comme 3/4 français et 1/4 italien a su remonter à 630k. Cela le place juste au dessus de la moyenne. Très motivé il compte bien reprendre sur le même rythme demain et aller le plus loin possible.



Mesbah Guerfi pensait bien ne pas atteindre l'argent quand il est revenu avec 90k ce midi. Mais un double up immédiat avec AK vs AT lui a permis de reprendre espoir et de finalement passer la bulle sans encombre. Il a ensuite grinder tranquillement pour terminer à un joli 511k soit presque l'average de 544k.



Nos deux shortstacks ninja Gabriel Nassif et Roger Hairabedian ont tenu bon. Tombés chacun à 50k ou moins ils parviennent néanmoins à terminer la journée. Roger Hairabedian a doublé sur une des dernières mains avec 66 vs AJ pour finir à 105k.



Gabriel lui est remonté de 51k à 299k. Yellowhat est toujours dans la place pour renouveler son deeprun de l'année dernière.



Ilan Boubli et Gaétan Balleur terminent tous deux avec des petits stacks mais seront bien présents demain pour la reprise à 12h.



Bon le post est fini et je n'ai toujours pas brulé tout va bien, c'était en fait une fausse alerte.

Chipcount tricolore.

Stéphane Albertini : 1 867 000
Guillaume Darcourt : 1 042 000
Giuseppe Zarbo : 630 000
Mesbah Guerfi : 511 000
Gabriel Nassif : 299 000
Ilan Boubli : 159 000
Gaetan Balleur : 147 000
Roger Hairabedian : 105 000

Top 10 fin de journée

1- Manoj Viswanathan : 2 115 000
2- Sam Barnhart : 1 925 000
3- Pius Heinz : 1 887 000
4- Stéphane Albertini : 1 867 000
5- Daryl Jace : 1 849 000
6- Lars Bonding : 1 813 000
7- Kyle Johnson : 1 761 000
8- Matthew Kay : 1 756 000
9- Mazin Khoury : 1 707 000
10. Max Heinzelmann : 1 672 000

Français dans l'argent


413- Marc Le Campion - 30 974$


416- Antony Lellouche (Team Pro Winamax) - 27 103$
419- Patrick Sacrispeyre - 27 103$
468- David Colin - 27 103$
482- Steven Maurouard - 23 876$


494- Sébastien Bergot (qualifié Winamax) - 23 876$
512- Yohan Zaoui - 23 876$


534- Paul Pires Trigo (Local Heroe Winamax) - 23 876$
572- Damien Rony - 21 295$
575- Julien Rouxel - 21 295$
583- Romain K. - 21 295$
625- Christophe Benzimra - 19 359$
640- Klaus Pautrot - 19 359$
669- B.R. - 19 359$
687- Arnaud Esquevin - 19 359$

Fin de l'aventure pour Antony Lellouche

- 16 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

La fin de journée n'est plus très loin. Les 422 joueurs toujours in ont encore une heure à jouer. Les gros stacks commencent à se transformer en pyramide impressionnante tandis que les temps deviennent durs pour les petits tapis.



Et malheureusement Antony Lellouche n'est plus de la fête. En deux coups rapprochés le Team Pro Winamax a vu son tournoi s'arrêter.
Impliqué dans un trois-way pot, il fait face à un flop 2Coeur QTrèfle 3Pique. Le premier relanceur check tout comme Anto qui est au hijack. Le bouton en profite alors pour envoyer 42k. Le MP paie. Lellouche décide lui de relancer et mise 102k au total. Le bouton tank de longues minutes puis finit par payer. Le MP fold.
Sur le TCoeur au turn, Lellouche check. Son rival annonce tapis et Anto snap fold.
Il ne lui reste plus que 140k.



Derrière après un raise d'un adversaire, il envoie son tapis pour 17BB avec AT. Il est payé par QPique TTrèfle.
Le board tombe 9Trèfle 5Trèfle 3Trèfle 2Coeur JTrèfle offrant la couleur à son adversaire.

Antony termine donc son Main Event à la 416ème place pour un gain de 27 103 dollars.

C'est forcément avec des regrets que le Pro quitte le Rio et Vegas mais dans quelques jours il pourra se retourner avec une certaine fierté sur sa session 2011 des WSOP.
Il aura réalisé 5 ITM au total mais surtout deux très belle 9ème place, échouant par deux fois aux portes des finales :

- 10ème du 2 500$ NLH Six-Handed pour 44 390$
- 9ème du 10 000$ Seven Card Stud H/L pour 43 417$
- 9ème du 2 500$ Omaha/Seven Card Stud H/L pour 17 731$
- 82ème du 1 500$ PLO H/L pour 2 873$
- 416ème du Main Event 10 000$ NLH pour 27 103$

Antony va maintenant prendre des vacances bien méritées et reviendra aux alentours de la fin août pour de nouvelles aventures.



Mais même si plus aucun Winamax n'est en course dans le tournoi, les équipes télés ont décidé de prendre le relais afin de porter le rouge du W jusqu'en finale du tournoi.

Du côté des autres frenchies



Giuseppe Zarbo s'est totalement relancé dans la course pour sa part en remportant un très beau coup.
Il relance préflop en début de parole à 20k. Il est payé une seule fois.
Il c-bet à 20k sur le flop 2Trèfle QPique 3Carreau. Son adversaire le paie.
Quand vient la QCoeur au turn il check. Son rival mise alors 20k. Giuseppe le relance à 80k. Le tricolore est payé.
Enfin sur le 5Pique à la river Zarbo annonce 150k. Plus de 5 minutes après il est payé et peut claquer 2Pique 2Coeur sur le tapis et remporter le pot grâce à son full.
Il passe ainsi à 650k.



Stéphane Albertini a pour sa part engrangé un petit 100k supplémentaire en sortant un shortstack. L'homme open shove pour 37k. Payé par le français ainsi que par la BB.
Albertini envoie ensuite 37k sur le flop 5Coeur 8Coeur 8Pique. La blind fold et il peut retourner ACoeur JCoeur. Il est devant le KTrèfle QCarreau de son rival. Le 4Coeur au turn clora l'histoire et offrira le coup à Albertini qui possède désormais 1 930 000 et la deuxième place du classement provisoire.

Un petit dernier pour la route

- 16 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Les quelques 486 joueurs restants viennent de partir prendre leur dernière pause de la journée. Tout ça me laisse très peu de temps pour vous raconter tout ce qu’il s’est passé pendant cette dernière heure.



Alors par où commencer... Ah oui, Sébastien Burgot, notre heureux qualifié continue sa marche en avant et dépasse désormais les 300k après avoir remporté plusieurs petits pots qui n’ont jamais été plus loin que le flop.
Update : Sébastien est malheureusement out du tournoi en 494ème place pour 23 876$.
Un joueur en MP relance à 13k. Seb paie au bouton avec KJ. La BB tank un moment puis paie. Le croupier retourne 7Trèfle 9Coeur TCoeur. Tout le monde check. Au turn vient la QTrèfle. La BB sort à 35k. Payé par le second joueur. Le français relance à 120k avec 160k derrière. La blind fait tapis et le second fold. Seb snap call pour voir son adversaire retourner TT. Une cruelle Q tombera à la river pour donner un full à son rival et surtout mettre fin à l'aventure de Sébastien. Le qualifié n'aura vraiment pas démérité et ce sera battu comme un diable pour en arriver jusqu'ici démontrant de très grandes qualités.



A sa table Patrick Sacrispeyre a bien cru que son tournoi était terminé lorsqu’il est parti à tapis avec A5 sur un turn AA48 contre AJ. Mais un 4 à la river lui a permis de partager le pot. Il a toujours 160k.



Antony Lellouche lui n’a pas trop bougé et tourne toujours autour de 370k. Par contre à ses côtés Ilan Boubli est parvenu à doubler deux fois de suite. Dans un premier temps il envoie tout pour 80k avec A8. Il est payé par QQ. Il va trouver un 8 au flop puis un 8 river pour doubler. Juste derrière il relance avec KTrèfle JTrèfle. Il est payé par le bouton. Sur le flop 6QT, le parisien check/call les 18k de son adversaire. Puis sur l’ACarreau, Boubli check encore. Son rival fait tapis. Ilan snap et remporte le pot face à AQ.
Ilan Boubli se retrouve à 245k.



Paul Pires pour sa part n’a pas réussi à remonter la pente et a du quitter le tournoi en 534ème position pour 23 876$.



Guillaume Darcourt continue sa remontée fantastique. Tombé à 250k au moment de la bulle, il est désormais juste au dessus du million. Il a notamment sur son dernier coup éliminé son compatriote Yohan Zaoui.
L’américain Poirier relance à 17k, Zaoui call tout comme Darcourt du bouton. Le flop tombe 5Trèfle ATrèfle 2Coeur. Poirier c-bet à 23k. Yohan annonce alors tapis pour 138k. Guillaume tank deux minutes (pour essayer d’attirer Poirier) puis paie. L’américain fold. Zaoui retourne ACarreau 9Pique et le Boa 5Carreau 5Trèfle pour le brelan. Plus rien ne changera et Darcourt remporte le coup.
Zaoui est lui éliminé en 512ème position pour 23 876$.



Pour Albertini tout se passe comme dans un rêve. Il est désormais troisième au classement général après avoir éliminé Sam Simons l’un des créateurs des Simpsons. En bataille de blinds, le tricolore attaque à 18k. Il se fait 3-bet par Simons à 40k. Albertini paie.
Le croupier retourne un flop KPique 6Trèfle 8Pique. Stéphane check laissant l’américain c-bet à 40k. Albertini le relance alors à 105k. Là Simons annonce tapis pour 500k. Le français snap call avec 88 pour le brelan. Simons retourne les 77 et peut quitter la salle. On s’attendait presque à ce qu’il lâche un : «Ooops je crois que j’ai fait une livraison» avec la voix d’Homer.
En attendant Albertini ramasse les jetons et monte à 1 700 000.

Sinon juste pour vous donner une idée beaucoup de stars internationales sont toujours présentes comme : Jens Kylonen, Jon Turner, Todd Brunson, Rupert Elder, Sandra Naujoks, Daniel Negreanu, Freddy Deeb, Jean-Robert Bellande, Sorel Mizzi, JP Kelly, Ruben Visser, Erik Lindgren, Sebastian Rothenberg, Ben Lamb, Joseph Cheong, David Diaz, Sami Kelopuro ou encore Eli Elezra.




Le suédois Per Linde est encore en course et a monté un stack impressionnant notamment grâce à un gros bluff il y a peu de temps.
Sur un board QCarreau 3Pique KCoeur TCarreau 5Trèfle et dans un pot de 275k, Linde envoie 250k. Son adversaire tank un long moment puis finit par folder face up : K5 pour la double paire. Linde ramasse sous ses jetons et sous l’insistance de la table il finit par montrer 9Coeur TCoeur. Tous les gens autour restent assez médusés par le coup du jeune homme qui dépasse ainsi le million.



Enfin juste un petit mot pour vous informer que notre amie Belge Coralie Nauder est toujours en course avec 160k et continue de se battre tandis que les services de nettoyage ont déjà commencé à démonter les tables du Rio.

Quoi de mieux qu’un repas après la bulle

- 16 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Un demi-niveau seulement a été joué après l’explosion de la balle et pourtant les effets secondaires de cet événement se font déjà sentir avec plus de 130 joueurs éliminés. Soulagés d’être dans l’argent les shortstacks n’ont pas hésité bien longtemps à tout pousser au milieu. Du coup si la salle se vide petit à petit, la queue au cashier elle s’allonge de plus en plus.

Malheureusement à l’intérieur de cette ligne d’attente on retrouve plusieurs tricolores comme Klaus Pautro, Christophe Benzimra, Romain K., B.R., Julien Rouxel et Arnaud Esquevin.



Mais aussi Damien Rony qui malgré un tapis conséquent a pris la sortie juste avant le dinner break. Il perd d’abord un flip contre un short pour 80k avec TT vs AQ. Puis il shove après une relance du cut off avec 99. Il est payé par A6. L’homme trouve un as, et Lynch ne possède plus que 90k.
Il les engagera derrière contre le même adversaire avec 66. Payé par AT il perdra de nouveau le flip. Il remporte 21 925$ pour sa performance.

Son ami, et notre Local Heroe, Paul Pires Trigo n’est pas beaucoup mieux avec seulement 90k devant lui. Proscoo a perdu deux coups de suite. Il raise tout d’abord avec 89. Il se fait 3-bet shove par un short. Il paie et perd face à AQ. Puis juste aprè au cutoff il relance 88. Un short part à tapis pour 80k. Paul paie et perd le flip face à KJ.



Antony Lellouche a pour sa part perdu un peu de pions. Il pointe à 360k. Rien d’inquiétant pour le moment même s’il se pose des questions sur un coup. Le bon joueur de la table, un allemand régulier du circuit européen, relance comme 80% des coups. Anto dans les blinds ouvre les valets. Il décide de 3-bet avec comme objectif de go-broke. Mais quand son adversaire le 4-bet à 95k, Lellouche a un mauvais pressentiment et décide de jeter sa main. Au moment de partir manger il réfléchissait encore à savoir si sa décision était la bonne ou pas.



Sébastien Bergot a également bien remonté la barre puisque des 90k de départ il en est désormais à 260k. Maintenant que la pression de la bulle est retombé il va pouvoir se lâcher et se remettre à jouer son A-game et tenter d’aller le plus loin possible.



Nos deux chipleaders du début de journée sont toujours à leur place. Après être tombé à 250k, Guillaume Darcourt, certainement libéré de la pression de la bulle, s’est remis dans le droit chemin et est parti manger avec 650k. De quoi passer un bon dinner break.



Stéphane Albertini lui s’est envolé dans ce dernier niveau en remportant un pot énorme.
Le bouton ouvre à 14k. Stéphane qui est de SB 3-bet à 31k. Son adversaire le paie.
Le tricolore c-bet ensuite à 32k sur le flop QPique 6Trèfle 7Trèfle. Il est de nouveau payé. Puis sur le KPique, le corse place un second barrel à 72K. Son rival just call.
Enfin sur le 5Coeur à la river, il envoie un troisième barrel à 76k. Le bouton choisit de le sur-relancer à 250k. Stéphane paie avec QQ pour le brelan. Son adversaire retourne APique 9Pique pour rien du tout.
Albertini se place désormais en 10ème position du classement général avec 1 100 000.

Chipcount tricolore à la pause

Stéphane Albertini : 1 100 000
Mesbah Guerfi : 430 000
Guillaume Darcourt : 620 000
Antony Lellouche (Team Pro Winamax) : 360 000
Yohan Zaoui : 280 000
Sebastien Bergot (qualifié Winamax): 260 000
Marc le Campion : 257 000
Gaëtan Balleur : 240 000
Giuseppe Zarbo : 220 000
Steven Maurouard : 129 000
Paul Pires-Trigo (Loca Heroe Winamax): 100 000
Gabriel Nassif : 72 500
Ilan Boubli : 75 000
Roger Hairabedian : 55 000

Top 10 du tournoi

1 - Sam Barnhart (USA) : 1 997 000
2 - Daryl Jace (USA) : 1 516 000
3 - Ben Lamb (USA) : 1 491 000
4 - Daniel Retallick (USA) : 1 290 000
5 - John Hewitt (USA) : 1 200 000
6 - Marc-Andre Ladouceur (Canada) : 1 200 000
7 - David Barter (Canada) : 1 150 000


8 - Amanda Musumeci (USA) : 1 130 000
9 - Sebastiean Ruthenberg (Allemagne) : 1 124 000
10 - Stéphane Albertini (France) : 1 103 000

Et la bulle explosa...

- 16 juillet 2011 - Par Barbitoudurr



C’est debout sur l’estrade de la presse que j’essaie de deviner à quelle table la bulle éclatera. Ne pouvant accéder à l’aire de jeu, je me fie aux migrations des équipes de télé pour savoir où regarder.
Tout ceci est bien frustrant je dois vous l’avouer. Etre là depuis un mois à raison de 14h par jour, pour ne pas avoir le droit d’assister à l’un des moments les plus importants du tournoi seulement parce qu’ESPN a lâché des millions pour avoir le droit de se balader librement dans la salle est particulièrement énervant pour rester poli.



Mais ce sont les règles des WSOP et on doit faire avec malheureusement. J’ai bien tenté de me dissimuler derrière un gros caméraman américain mais je suis vite fait rattraper par la patrouille et on m’a gentiment poussé vers le rail tel un vulgaire touriste venu assister à l’événement.



Alors que j’écris ces lignes, Jack Eiffel prend la parole du haut de son monticule et annonce fièrement : «Congratulations players you are all in the money !». La foule se lève, applaudit et crie tandis qu’aux côtés d’Eiffel un homme lâche un petit sourire gêné.



Il s’agit du malheureux bubble boy : Reza Kashani. L’homme aimerait être partout à ce moment là que sous les projecteurs observé par tous ces vautours ravis de sa petite mort. Seule maigre consolation, il se voit offrir son entrée pour le Main Event de l’année prochaine. Fait marrant, Kashani a été éliminé par Joseph Cheong le november nine de l’année dernière. Les deux joueurs sont partis à tapis sur le flop KCoeur QTrèfle 9Trèfle. Rashani montre KPique JPique tandis que Cheong retourne QPique QCarreau. L’ancien finaliste terminera même avec un carré de dames et permet aux 693 joueurs de rentrer dans l’argent.


Chacun vit la bulle....


...à sa manière.


22 français sont parvenus à rentrer dans l’argent et sont ainsi assurés de repartir avec 19 359 euros : Guillaume Darcourt, Christophe Benzimra, Klaus Pautrot, Gaëtan Balleur, Giuseppe Zarbo, Stéphane Albertini, Antony Lellouche, Damien Rony, Paul Pires-Trigo, Ilan Boubli, Steven Maurouard, Julien Rouxel, Arnaud Esquevin, Patrick Sacryspeyre, Sébastien Bergot, Gabriel Nassif, B.R., Gabriel Nassif, Mesbah Guerfi, David Colin, Romain K., Yohan Zaoui et Marc le Campion .

Comme vous pouvez le voir trois Winamax font partie de la liste : le Team Pro Antony Lellouche, le Local Heroe Paul Pires Trigo et le qualifié Sébastien Bergot.



Ce dernier affichait d’ailleurs un large sourire au moment de l’annonce d’Eiffel et me confiait : « Je suis heureux tu peux pas savoir. C’est incroyable. C’est un moment dont je vais me souvenir toute ma vie.»