masquer le menu

Thomas, vainqueur du Sunday Surprise

- 17 juillet 2011 - Par Reg da Fish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Fin du Day 5 du Main Event des WSOP 2011 : Trois français toujours en course

- 17 juillet 2011 - Par Barbitoudurr


All in ! All in ! Mais non au lit on t'a dit !

Avec les équipes de télé rodant autour des tables prêtes à intervenir au moindre tapis payé, l'action s'est considérablement ralentie sur le dernier niveau de la journée. Car des tapis payés il y en a eu un bon paquet je peux vous le dire, et se frayer un chemin autour des tables concernées entre les perchistes, les assistants réals et les caméramans n'était pas chose aisée.

Mais j'ai tenu bon, et j'ai réussi à ressortir deux trois actions sympathiques.

Avant de vous parler de nos petits français qui se sont accrochés jusqu'au bout, revenons d'abord sur le mélodrame de cette fin de journée. Pour vous remettre dans le contexte mon collègue et ami Tapis_volant avait pris un bet avant de partir sur les éventuels finalistes du Main Event. Chaque participant à ce pari devait préparer une liste de six noms. Or Tapis a vite cru être out de la compétition dès lors que quatre de ses choix ont été éliminés au milieu du Day 1. Heureusement pour lui deux sélectionnés ont survécu jusqu'au Day 5 : Allen Cunningham mais surtout Max Heinzelmann, le favori secret de Tapis_volant.



Mais soutenir l'allemand n'est pas simple tant il aime à mettre tous ses jetons au milieu avec bien souvent pas grand chose. Mais malgré ce facteur risque élevé Max s'est hissé au Day 5 avec une tonne de jetons grâce notamment à un beau suck out sur Shaun Deeb. Mais aujourd'hui tout a été compliqué, trop compliqué...


Allez Victor on y croit ! Mouai sale spewtard va !

Après avoir spew 1 400k sur un coup, Heinzelman est tombé à 500k qu'il a vite engagé avec 7Coeur 7Pique contre QTrèfle QPique. Victor s'est alors rapproché de sa nouvelle idole pour assister à sa sortie, espérant secrètement qu'il allait touché un de ses deux outs.
A première vue sur le flop 6Carreau TPique TCoeur, les chances de l'allemand étaient assez fines. Puis est venu le 9Trèfle au turn. Max jouait alors les 8 en plus de ses deux 7. Enfin comme dans un film c'est le 7Carreau qui est tombé sur la river permettant au double runner-up EPT de doubler et redonnant ainsi le sourire à Tapis.


Oh oui la chatte papa ! Qu'il est fort mon blondinet.

Mais la joie fut de courte durée lorsque quelques coups plus tard, Heinzelmann est de nouveau parti à tapis avec ACoeur APique contre KPique KCarreau. Bien favori Max va tout de même s'incliner suite au board 7Carreau QCarreau 4Carreau 6Coeur 3Carreau. L'allemand a du se résoudre à quitter le tournoi sous le regard perdu de Tapis, qui suite à cette cruelle désillusion n'est pas sur de revenir demain pour continuer le coverage.


Mais pourquoi Max ? Pourquoi tu nous a fait ça ? Qu'est ce que je vais faire maintenant ?

Pour sa 151ème place Max Heinzelmann reçoit un joli chèque de 54 851$.

Fermons la page de cette tragédie pour passer à la bonne nouvelle de la journée : trois français seront présents demain pour disputer le Day 6 du Main Event.



Le chipleader français est Stéphane Albertini. Le corse a eu un peu de mal à se mettre en route en début de journée mais dès qu'il a eu passé la première, il a déroulé jusqu'à finir à 2 789k.
Il aurait même pu terminer mieux s'il n'avait pas fait doubler un short sur la fin avec QCarreau TCarreau contre KCoeur KCarreau.

Ce petit désagrément n'entame en rien la motivation d'Albertini qui a une nouvelle fois réalisé une prestation solide, agressant continuellement une table assez dure avec l'arrivée tardive d'Alexander Debus. Le runner-up du tournoi The One à Monaco n'a pas réussi à prendre la mesure du tricolore et a du plier sous ses coups de boutoir.



Guillaume Darcourt comme à son habitude à tout d'abord perdu quelques jetons pour ensuite exprimer tout son potentiel. Il a notamment pris la mesure du finlandais Sami Kelopuro. LarsLuzak n'aura jamais trouvé le moyen de contrer le Boa. Guillaume aurait du terminer très près de Stéphane Albertini sans deux gros coups perdus sur la toute fin de sa journée à sa nouvelle table. Il termine tout de même avec un gros tapis de 1 587k.



Mesbah Guerfi aura été pour sa part beaucoup plus discret tendant d'esquiver les balles de ses adversaires tous aussi agro les uns que les autres. Mais avec son expérience des hautes limites, Mesbah aura su faire le dos rond, éviter de se mettre en danger pour finalement terminer avec 672k. Un tapis qu'il faudra rapidement doubler demain pour aller chercher la perf à 6 chiffres.



En ce qui concerne les étrangers, le suédois Per Linde aura été une nouvelle fois impressionnant comme à chaque fois qu'on a pu le croiser sur le circuit européen. Il aura su être agressif au bon moment volant des pots énormes sans showdown et avoir le petit coup de pouce du destin lui permettant de sortir plusieurs adversaires. Tout cela réunit lui permet de terminer avec un tapis conséquent de 2 986k.



Parmi les grandes stars, Eli Elezra, l'une des stars de l'émission High Stakes Poker, s'en est sorti sur la toute fin en doublant son petit tapis avec JCoeur JTrèfle vs 9Trèfle 9Carreau. Mais comme dans ces moments là rien n'est jamais simple et le board KCarreau TCarreau JCarreau TCoeur 7Coeur donnant à son adversaire un tirage quinte flush jusque sur la dernière carte.
Mais Elezra s'en est sorti et fini avec 707k.

Chipcount Tricolore

Stéphane Albertini : 2 789 000
Guillaume Darcourt : 1 587 000
average : 1 450 000
Mesbah Guerfi : 672 000

Top 10


1- David Bach : 4 706 000
2- Pius Heinz : 4 699 000
3- Kyle Johnson : 4 654 000


4- Phil Collins : 4 109 000
5- Ben Lamb : 4 032 000
6- Aleksandr Mozhnyakov : 3 462 000
7- Sebastian Ruthenberg : 3 354 000
8- Lars Bonding : 3 352 000


9- Bryan Devonshire : 3 292 000
10- Thomas Grey : 3 262 000

Autres chipcounts internationaux

Alexander Debus : 535 000
JP Kelly : 2 664 000
Per Linde : 2 986 000
Christian Harder : 1 624 000
Vladimir Geshkenbein : 2 536 000
Sami Kelopuro : 936 000
Marc Mclaughlin : 570 000
Joseph Cheong : 1 988 000
Erik Lindgren : 385 000
David Sands : 1 620 000
Jens Kyllonen : 1 988 000
Eli Elezra : 707 000
Allen Cunningham : 641 000
Sorel Mizzi : 500 000
Jean-Robert Bellande : 1 230 000
Tony Hachem : 2 067 000

Le jeu reprendra demain à 12h aux blinds 12k/24K/3k pour les 142 survivants.

Français dans l'argent

189- Gabriel Nassif - 47 107$
235- Giuseppe Zarbo - 40 654$
316- Ilan Boubli - 35 492$
364- Gaetan Balleur - 30 974$
376- Roger Hairabedian - 30 974$
413- Marc Le Campion - 30 974$
416- Antony Lellouche (Team Pro Winamax) - 27 103$
419- Patrick Sacrispeyre - 27 103$
468- David Colin - 27 103$
482- Steven Maurouard - 23 876$
494- Sébastien Bergot (qualifié Winamax) - 23 876$
512- Yohan Zaoui - 23 876$
534- Paul Pires Trigo (Local Heroe Winamax) - 23 876$
572- Damien Rony - 21 295$
575- Julien Rouxel - 21 295$
583- Romain K. - 21 295$
625- Christophe Benzimra - 19 359$
640- Klaus Pautrot - 19 359$
669- B.R. - 19 359$
687- Arnaud Esquevin - 19 359$

The Heinzelmann Show

- 17 juillet 2011 - Par Barbitoudurr



Après avoir mis un énorme bad beat à Shaun Deeb hier en table télé avec A6 contre les as de l'américain, le double runner/up EPT continue de faire des siennes.

Plus actif encore que Darcourt, l'allemand rentre dans tous les coups et ne laisse jamais ses adversaires respirer. Il les asphyxie à raison de 3-bet par ci, 5-bet par là, le plus souvent en bluff.
Cette stratégie semble payante puisqu'au retour de la pause il faisait partie du Top 5 du tournoi, mais le chouchou de Tapis-volant se fait parfois attraper par la patrouille et là ça fait du bruit, comme il y a à peine 5 minutes.


Pourvu qu'il spew pas, pourvu qu'il spew pas... Arf ça y est il spew je suis foutu.


Un joueur relance tranquillement au cutoff à 47k. La small blind qui ne l'entend pas de cette oreille 3-bet à 125k. Heinzelmann qui a toujours l'impression qu'un bluff ou un arrachage peut passer, 4-bet à 251k. Le premier joueur s'échappe de cette situation devenue périlleuse.
Le second tank un long moment puis annonce raise. Il prend une pile de jetons de 25k et 5-bet à 625k. Heinzelmann passe lui aussi quelques minutes à se triturer les méninges et just call. Bizarre car on a plus souvent l'habitude de le voir placer un sx-bet shove dans ce genre de situation.



Les deux hommes ont donc droit à un flop QTrèfle 8Trèfle 8Carreau après tout ce déballage de testostérone. Le premier joueur envoie alors un petit 300k qui apparaît comme une invitation pour Heinzelmann. Le blond peroxydé ne se fait pas prier et relance à 705k. Son adversaire annonce alors tapis pour 1 million de plus.
Max demande le décompte exact mais finit par folder.



La foule applaudit et demande au vainqueur de monter le bluff. Ce dernier sous l'euphorie s'exécute et retourne QCarreau 9Carreau pour la top paire.
Heinzelman reste stoique tel le roi de la jungle qui s'affiche sur son teeshirt.



Guillaume Darcourt lui par contre ne s'arrête pas de jouer des gros coups et de les remporter. Juste avant de changer de table, Darcourt au bouton relance à 51k. La SB le 3-bet alors à 125k et la BB probablement exaspérée par l'agressivité de Darcourt 4-bet à 340k. La SB passe et Darcourt call.
Les cartes visibles exposées sont 9Trèfle KCarreau JTrèfle. Le premier homme mise 250k. Guilaumme annonce alors tapis couvrant de loin son adversaire. La croupière se trompe et déclare à la table :" All in and call". Darcourt se lève tout heureux et s'apprête à retourner ses cartes quand la dealer se rend compte de son erreur. Devant l'excitation du frenchie l'homme fold sa main. Darcourt ramasse ses jetons et montre 99 à la table pour le brelan floppé.

Dinnner Break

- 17 juillet 2011 - Par Barbitoudurr


Un bon burger après un bon massage il y a rien de tel !

Les 172 joueurs restants viennent de partir en pause repas. Ils ne sont plus que trois français en course qui dans une 110 minutes reviendront pour disputer le dernier niveau de la journée.

Oui seulement trois car comme je l'ai précisé dans le dernier post, Gabriel Nassif a arrêté son aventure en 189ème position pour 47 107 dollars. Après un raise adverse Nassif a shove pour 320k avec les 44. Son adversaire a snap avec les AA. Gabriel réussit de nouveau une belle performance sur ce tournoi.

Au moment de manger le chipleader est Pius Heinz avec juste au dessus des 4 millions.

Chipcount tricolore

Stéphane Albertini : 2 300k
Guillaume Darcourt : 1 900k
Mesbah Guerfi : 770k.

Top 10 tricolore

1 - Heinz Pius : 4 040 000
2 - David Bach : 3 935 000
3 - Ben Lamb : 3 931 000
4 - Lars Bonding : 3 400 000
5 - Alex Moore : 3 150 000
6 - David Barter : 2 950 000
7 - Max Heinzelmann : 2 900 000
8 - Sam Barnhart : 2 800 000
9 - Phil Collins : 2 750 000
10 - Bryan Devonshire : 2 620 000

Le jeu reprendra à 20h15, heure de Vegas, aux blinds 10k/20k/2k pour une moyenne à 1 176k.

Against all odds

- 17 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Le chipleader a de nouveau changé et contre toute attente le nouveau propriétaire du fauteuil n'est autre que Phil Collins. J'ai cru pendant un temps être passé à côté d'une star internationale dans ce tournoi mais j'ai très vite déchanté quand j'ai appris qu'il s'agissait seulement d'un homonyme. Laissons donc cette pâle copie de côté et retournons à la genèse de notre tournoi.



Au détour des quelques tables encore présentes, je me rends compte qu'Hachem peut être champion du monde. Il ne s'agira pas d'un doublé mais d'une première puisqu'il s'agit de Tony Hachem le frère de Joe. Mais avec 400k environ devant lui, la route risque d'être encore très longue.



Mesbah Guerfi est assis devant 800k et observe attentivement jouer l'anglais JP Kelly. Et pour l'instant le bilan n'est pas très positif : "Il est très bon préflop mais après sur le flop il s'emballe et n'arrive pas à lâcher ses mains. Du coup à chaque fois il se fait attraper".



C'est d'ailleurs encore le cas contre Pablo Ubierna. Après avoir relancé préflop puis c-bet au flop sur le board 2Coeur 5Pique QTrèfle KTrèfle le britannique envoie un second barrel à 102k. L'ibérique réfléchit un petit moment puis paie.
Enfin sur le TCoeur river, Kelly annonce tapis couvrant largement l'espagnol. Ce dernier vérifie ses cartes et snap call avec APique JPique. Kelly fait la grimace et montre penaud son ATrèfle 3Trèfle. Une fois les caméras parties, l'anglais reverse les 500k correspondant au tapis de son adversaire.



Du côté de nos amis canadiens Phillippe D'Auteuil est sorti du tournoi sur une belle petite horreur. Avec une tonne au milieu je retrouve le québécois sur le flop TPique KTrèfle QCarreau. Il est opposé à un joueur russe qui check en premier de parole. D'Auteuil annonce alors tapis pour 400k. Son rival réfléchit et paie. Le canadien montre QPique QCoeur pour le brelan et son adversaire retourne KPique JPique.
Et poom tout de suite au turn tombe l'ACarreau pour la quinte du russe. Fair play D'Auteil se lève sans whiner et salue tous les joueurs de sa table.

Fait du jour :


Comment ça je suis un chattard ?

Giuseppe Zarbo désormais dans le rail pour soutenir Stéphane Albertini, m'appelle pour me raconter une histoire : "Tu vois le gars en bleu à la table de Stéphane, il aurait du être bubble boy. Il avait 13 500 au moment de la bulle . Il allait prendre les blinds puis ça a pété et il a doublé et maintenant il est encore là avec presque deux millions de jetons.

Edit : Un confrère de PokerNews vient nous apprendre que Gabriel Nassif a été éliminé du tournoi. Nous allons essayer d'en savoir plus.