masquer le menu

Fin du Day 6 du Main Event des WSOP 2011 : Deux français en course pour l’exploit

- 18 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Même si la fin de journée a été tronquée par notre évacuation de la zone de jeu nous empêchant de voir toute action, elle se termine sur une note positive avec la qualification de nos deux tricolores pour le Day 7.

Guillaume Darcourt et Stéphane Albertini seront bien présents demain pour continuer de représenter la France. Avec cet accession au septième jour du Main Event ils confirment l’état de forme des tricolores sur ces WSOP.



Pour Darcourt la journée aura été forte d’une progression constante avec quelques gros coups joués lui permettant de terminer avec un stack de 5 340k soit 90BB demain. Le calme qui est le sien depuis ce tournoi est assez impressionnant et s’il continue sur cette voie tout devrait bien se passer encore demain.



Stéphane Albertini a traversé un Day 6 assez difficile ne voyant aucun jeu. Mais il aura su se maintenir entre 2 500k et 3 000k en volant régulièrement des coups et en sortant un ou deux shorts. Il aura su rester concentré malgré la frustration de ne pouvoir jouer. Pour compenser ce sont ses supporters qui ont décompressé pour lui à l’image de Kool Shen qui a lancé un cri provenant du plus profond des entrailles quand Stef s’est emparé d’un «petit» pot de 350k. «Ça fait une heure que j’avais pas crié, il fallait que ça sorte» nous explique l’ancien chanteur nous voyant accourir pensant qu’un coup énorme venait de se dérouler.
Stéphane termine sa journée comme il l’avait commencé avec 2 435k.

Nos deux français devront demain parvenir à se hisser parmi les 27 joueurs qui accéderont au Day 8. La tâche ne sera pas aisée car ils seront 57 avec le même objectif.

A l’issue de cette journée où les chipleaders ont joué aux chaises musicales entre David Bach, Ben Lamb ou encore Phil Collins, c’est finalement l’américain Ryan Lenaghan qui finit sur la première marche du podium avec 12 865 000. Il laisse son premier poursuivant Ben Lamb à 3 millions.



Après l’élimination d’Amanda Musumeci en 62ème position, il ne reste plus qu’une seule femme en course dans ce Main Event : Erika Moutinho. Pour la belle histoire son fiancé David Sands est lui aussi toujours en course dans le tournoi. Ils ont même fini ensemble sur la table télé. Voir les deux en finale pourrait donner une belle histoire aux caméras d’ESPN.

Le top 10 à la fin de la journée est constituée de :

1 - Ryan Lenaghan : 12 865 000
2 - Ben Lamb : 9 880 000
3 - Matt Giannetti : 7 940 000
4 - Andrey Pateychuk : 7 255 000
5 - Phil Collins : 7 240 000
6 - Hilton Laborda : 7 160 000
7 - Nelson Robinson : 6 420 000
8 - Tri Huynh : 6 295 000
9 - Aleksandr Mozhnyakov : 6 070 000
10 - Bryan Devonshire : 5 970 000
....

13 - Guillaume Darcourt : 5 340 000
32- Stéphane Albertini : 2 635 000[/b]

La mort des couvreurs

- 18 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Ça y est la Bastille des couvreurs a été prise par ESPN. Les équipes TV ont eu le dessus et ont fini par mettre l'organisation dans sa poche.
Ainsi on vient de demander à l'intégralité de la presse de quitter la zone de jeu et de se parquer dans le rail mis à sa disposition où on nous assure de voir tout ce qui se passe.
Mais oui bien sur. En plus de nous écarter on nous prend pour des imbéciles en nous faisant croire qu'à 5 mètres de la table on pourra voir les montants et les cartes avec les 4 golgoths cameramen dans le champs de vision.



Avant d'être viré de la salle j'ai pu voir Guillaume Darcourt partir en table TV avec ses 5 200k. Il y a retrouvé Jean-Robert Bellande et Sebastian Ruthenberg.
L'allemand a d'ailleurs perdu un énorme pot pour le chiplead avec AK vs QQ vs 44. Le coup pouvait mettre le pro à 10 millions et au final il re-tombe à 2 millions.



Stéphane Albertini lui n'a quasiment pas joué un coup et après s'être fait un peu déblindé il pointe à 2 700 000.


Je t'attends Mortensen, à toi de faire mieux !

En attendant la pause Brian Devonshire a prouvé qu'il avait plus de talent que Carlos Mortensen dans la construction de chateaux de jetons. Et le plus fort c'est qu'il a construit ce lego en 1 minutes à peine.



Et pour ceux qui ne sont pas fan du fairplay rappelez vous de cette histoire : deux joueurs partent à tapis pré-flop, le big stack au moment de dévoiler ses KK se lève violemment faisant tomber sa chaise et exulte tandis qu'en face le shortstack montre ACarreau 6Trèfle. Se rendant compte de son excès de joie le détenteur des rois va voir son adversaire et le félicite comme s'il avait perdu.
Mais au poker, et surtout au poker, rien n'est jamais perdu et à l'issue du flop 6Carreau 3Coeur 5Trèfle 9Carreau 6Pique le short double et sa joie est décuplée par le comportement initial de son rival.

Tout se joue à un flip

- 18 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

A part pour les dix premiers du tournoi, tout flip joué maintenant met le tournoi en jeu de tous les autres joueurs.


C'est beau de chatter, ça mérite une vidéo.

C'est à ce moment là que l'on sait si les dieux du poker ont décide ou non de se pencher sur votre épaule. Pour certains c'est une paire de valets qui se fait craquer par AK, et pour d'autres plus chanceux c'est leur KK qui craque les AA grâce à l'apparition d'un "barbu", comme disent nos amis du sud, sur la river.



Pour le moment le petit Jésus des cartes a décidé de laisser nos tricolores tranquille en les laissant favoris du début à la fin des coups.
Ainsi lorsque Darcourt relance au cut off à 90k et qu'il se fait payer par Claudia Crawford ou Cindy Shiffer je ne sais plus au bouton, puis qu'il check/call le tapis de 900k de la joueuse sur le flop TCarreau 4Coeur 9Trèfle, ses 7Pique 7Carreau tiennent bons contre le JTrèfle QCoeur de son adversaire.
Grâce à ce pot d'un million, le Boa dépasse tout juste la barre des 5 millions avec 5 075k.



Avec la sortie de Claudia Crawford, il ne reste plus que deux femmes en course. Mais les trois joueuses ont déjà fait mieux que Breeze Zuckerman qui avait terminé dernière femme du tournoi l'an passé en prenant la 121ème place.



Stéphane Albertini lui continue de jouer les bons spots en évitant de se mettre en danger. Pour le moment cela lui réussit bien puisque son stack n'est jamais descendu. Pour le moment il ne fait que grimper progressivement, espérons que cela continue jusqu'à la fin de journée.



Parmi les éliminés récents on trouve le canadien Marc Maclaughlin en 83ème position. Le jeune homme qui avait déjà deeprun en 2009 sur le Main en finissant en 30ème position et qui s'est adjugé une troisième place cette année sur un 1 500$, vient de quitter le tournoi en deux coups.

Il relance tout d'abord en MP à 90k. Le cutoff annonce alors tapis pour 490k. Marc réfléchit, calcule la cote puis finit par payer avec 8Pique TPique. Son adversaire découvre KCarreau QPique. L'homme est surpris de se retrouver devant dans cette situation.
Le tableau dévoile APique TCarreau 9Carreau 5Pique QCarreau. Marc qui a bien cru remporter le coup tombe à 800k.

Juste après, Rubben Visser ouvre en fin de parole à 85k. De BB le canadien complète.
Les deux hommes découvrent le flop 5Trèfle 7Pique 7Coeur sur lequel MacClaughlin donkbet à 105k. Le hollandais le relance à 240k. Le canadien snap shove pour 500k de plus. Visser paie aussi rapidement avec KCarreau KTrèfle. Marc n'est pas au top avec 5Pique 9Pique. Les deux dames qui tomberont à la river ne l'aident d'ailleurs pas et doit quitter le tournoi plus riche de 76 146$

Ils sont encore là prets à foutre le souk et tout le monde est "cor-da"- NTM

- 18 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

Ça y est la barre fatidique est passée ! Nos deux survivants font donc partie des 100 derniers de ce Main Event 2011. Il leur faut maintenant essayer de faire mieux que Nicolas Babel l’an dernier qui avait terminé 38ème.

Si on observe le field restant on se rend compte qu’il n’y a pas d’anciennes gloires du poker mais plutôt la jeunesse émergente de ces deux dernières années comme Sorel Mizzi, Per Linde ou encore Rubben Visser.



Le premier par contre ne sera pas le nouveau champion du monde puisqu’on apprend qu’il a quitté le tournoi sur un beau bad beat. Sur le flop 6Pique 9Pique 9h] Mizzi mise 200k payé par Aleksandr Mozhnyakov en milieu de parole. Le canadien mise ensuite 300k sur l’APique. Son adversaire annonce tapis. Sorel call pour ses 700k restants et retourne 6Trèfle 6Carreau pour le full. Mozhnyakov pour sa part montre JTrèfle 9Trèfle pour le brelan. Mais l’ACoeur river offre un full supérieur à son rival et Mizzi rejoint le rail en 95ème position pour 64 531$.

Juste avant son élimination je l’avais vu perdre des pions sur le coup suivant : en UTG+1 il relance à 66k. La SB le 3-bet à 155k. La parole arrive à la grosse blind qui shortstack va tanker longtemps avant de jeter sa main. Sorel décide lui de payer.
Il voit donc le flop 4Carreau 7Carreau 9Carreau sur lequel il check/call 205k. Puis sur le 7Trèfle il check/fold lorsque son adversaire lui demande 375k.



Per Linde lui compte bien se battre jusqu’au bout. Le jeune scandinave vient d’ailleurs d’être déplacé à la table de Guillaume Darcourt. Cela nous promet de belles étincelles.
Afin d’être paré à affronter le Boa, Per s’est offert un shortstack avec QQ vs KK. Une dame sur le flop lui offre le tapis de son adversaire.
Il a bien fait de prendre des munitions puisque sur la première main qu’il joue contre Darcourt il du se délester un peu. Le français relance à 70k en UTG sur 15k/30k/4k. Linde call au bouton. Puis sur le flop 9Carreau 5Carreau 2Trèfle Darcourt check. Le suédois envoie 75k. Mais Guillaume lui revient dessus pour 200k sur ce flop qui touche largement sa range. Linde l’observe et décide de folder.



Pour nos deux français tout va bien avec 3 400k en ayant notamment éliminé un shortstack avant le break.
Le français relance en UTG à 70k. Il est seulement payé par le HJ qui n’a pas grand chose derrière lui. Les deux hommes font parole sur le flop QCarreau KCarreau TPique. Albertini mise ensuite 60k sur le 9Carreau turn. Son adversaire paie juste avec 120k derrière. Quand vient le 8Coeur river, Stéphane met son rival à tapis. Ce dernier regarde sa famille dans le rail et call avec ACarreau 9Coeur. Pas suffisant face au ACoeur TCoeur adverse.



Quand un des autres joueurs demande au français pourquoi il bet river il dit : «Quand il just call au turn avec son petit tapis il a jamais rien d’autre qu’un carreau en main donc je suis devant et puis il n’a que 120k derrière». Il peut ensuite rejoindre ses potes Kool Shen et Antonin Teisseire venus le supporter.



Guillaume Darcourt lui est, au moment du break , avec 3 600k de tapis. Pour l’instant le boa rose se comporte bien jouant des coups de taille moyenne sans jamais mettre son tournoi en jeu. Il va tout de même lui falloir se méfier de Per Linde maintenant.


Libertad !

Pour la touche glamour du tournoi je suis heureux de vous annoncer qu’Amanda Musumeci a réussi à doubler son tapis. Elle a envoyé ses 575k restants en bataille de blinds avec QPique 9Coeur. La SB qui avait relancé, call avec 8Trèfle 8Pique.
Le board 4Carreau QTrèfle 9Trèfle 3Trèfle QCoeur permet à la belle la côte Est de doubler.



Les 70 joueurs restants viennent de partir en pause repas pour 2 heures. Il est donc temps pour nous d’aller dévorer un burger au In&Out.

Top 10

1-Phil Collins : 8 655 000
2-Ben Lamb : 7 440 000
3-Ryan Lenaghan : 6 240 000
4-Bryan Follain : 5 875 000
5- Bryan Devonshire : 5 875 000
6-Alexandr Mozhnyakov : 5 400 000
7-Sebastian Ruthenberg : 4 660 000
8-Kyle Johnson : 4 400 000
9-JP Kelly : 4 340 000
10-Hilton Labprda : 4 290 000

Deux pour un exploit

- 17 juillet 2011 - Par Barbitoudurr



Il n'y a désormais plus que deux français en course dans ce Main Event. L'aventure de Mesbah Guerfi s'est en effet terminé juste avant le break.
Shortstack le parisien envoie son tapis de 320k du cutoff après une relance à 49k d'un joueur en milieu de parole.
Les blinds hésitent puis fold tandis que le relanceur initial snap call avev ACarreau APique.
Mesbah lui pour sa part dévoile ATrèfle QTrèfle.


Va falloir sérieusement chatter là...

Le tableau 2Coeur ACoeur 9Carreau TTrèfle JPique n'aide pas le tricolore qui voit ainsi son tournoi s'arrêter en 119ème position pour 54 851$. Mesbah est satisfait de son tournoi et ne regrette en rien cette dernière journée où il a envoyé avec la seule main décente qu'il ait vu. En bon joueur de cash game cette session est déjà terminée et il pense à la prochaine. D'ailleurs la première chose qu'il a faite au moment où la river est tombée a été d'appeler son agence de voyage : "Ne décaler pas mon billet finalement je pars ce soir". Il s'est ensuite dirigé vers le cashier et a salué la presse d'un sourire.



Pendant ce temps là un joueur a eu le temps de flopper une quinte flush royale et n'a malheureusement ramasser qu'un tout petit pot avec mais cela lui fera un souvenir impérissable et il pourra raconter dans quelques dizaines d'années à ses petits enfants qu'il a joué le Day 6 des WSOP et qu'il avait floppé une royal straight flush comme dans James Bond.



Si ce joueur n'a rien pris ce n'est pas le cas du hollandais Rubben Visser qui continue d'avancer tranquillement dans son tournoi. RubbenRtv possède désormais près de deux millions après s'être emparé d'un joli coup.
Sur le turn d'un board 7Coeur 3Coeur 2Carreau 8Coeur avec un petit paquet au milieu, le hollandais envoie 112k après que son adversaire ait checké. Ce dernier paie rapidement.
Puis sur le 6Trèfle river, le premier homme fait encore parole et paie immédiatement les 183k demandé par Rubben. Le néerlandais montre JCoeur JTrèfle et remporte ce joli pot.

Enfin un coup marrant s'est joué sur l'une des tables du fond. Deux joueurs partent à tapis avec ATrèfle KTrèfle et ACoeur KCoeur.
Le flop vient 4Trèfle 4Coeur 6Trèfle, le short stack qui possède les trèfles se lève et se met à implorer : " Un trèfle, un trèfle, s'il vous plaît. Je suis un mec bien je le mérite !". Au turn arrive le QCoeur et là le short lance : "Ok ok bon je prends le spit maintenant pas de bêtises..."
A la river vient le 4Carreau et c'est un split mais la couleur rouge aura bien fait frissonner le bonhomme.



Sinon depuis 30 minutes maintenant, Nolan Dalla intervient régulièrement pour nous annoncer l'évolution du stack du chipleader : Phil Collins. Le jeune homme vient à l'instant de dépasser les 10 millions et marche tout simplement sur sa table où il vient d'ailleurs d'éliminer le dernier November Nine en lice Joseph Cheong.