Le jour où l’on saute du Main Event, est le pire jour de l’année pour un joueur de poker

- 12 juillet 2011 - Par Barbitoudurr

- Doyle Brunson



C’est sur cette dernière phrase que philosophe Michel Abécassis quitte l’Amazon Room après son élimination.
Après sa quinte perdue contre overquinte Mik22 avait eu un peu de mal à digérer la situation mais il s’est battu pour parvenir à maintenir son tapis aux alentours des 60k. Jusqu’ici il y parvenait jusqu’à ce qu’en trois coups tout s’arrête.

Michel ouvre en UTG+2 à 2 400. Il est seulement payé au bouton par un joueur asiatique au profil gambleur.
Le croupier délivre un flop 4Carreau 4Coeur 8Pique. Le Pro réalise un continuation bet pour 3 700. Son adversaire le relance à 8 500. Michel n’en reste pas là et fait monter les enchères à 18 700 après quelques minutes. Le bouton paie et s’offre le droit de voir le 8Carreau à la river. Abécassis check. Son rival pousse vite 20k au milieu. Michel rentre alors dans une très longue de réflexion et essaie de comprendre ce que peut bien avoir son adversaire. La tâche n’est pas aisée puisqu’à la table le reste des joueurs discutent et rigolent à gorges déployées alors qu’un gros coup se joue.
Au bout de plusieurs minutes supplémentaires, la clock est finalement demandée. Mik22 tankera jusqu’à la dernière seconde et laissera ses cartes être brûlées par le croupier. Michel me confiera ensuite avoir les dames dans ce spot.

Juste après il relance de nouveau à 2 400 en UTG+1. Il est payé une seule fois par le bouton. Après avoir observé le flop 9Pique 4Pique TCoeur, il mise 3 100. Son rival du moment le paie. Les deux hommes checkeront ensuite sur le 6Carreau turn et le 3Pique river. Mik22 remportera finalement le pot avec 8Trèfle TTrèfle.

Enfin encore derrière, en UTG cette fois il ouvre une nouvelle fois à 2 400. L’UTG+1 décide de 3-bet à 5 900. Tout le monde fold jusqu’à Michel qui 4-bet à 13 300. Son adversaire call
Ils se voient offrir le flop 8Coeur 5Carreau 8Trèfle. Le Winamax décide d’attaquer et mise 17 300, se gardant 30k. Son rival pousse alors son tapis. Il couvre Michel. Mais la décision d’Abécassis est rapide. Comit il pousse tout également. Son rival, fait la grimace et demande : «You have Kings ?». Abécassis répond par la négative et retourne ACoeur KCoeur. Il est derrière les dames de son rival.

Rien ne vient aider Mik22 qui part assommé de la salle. Le pro Winamax est très déçu de sa journée où il aura perdu toutes ses premiums mais surtout il est abattu par cette élimination qui laisse l’impression d’une petite mort...

Félicitations tout de même à Michel pour son parcours et à bientôt pour de nouvelles aventures.





Le temps de finir ce post et Manu B me rejoint en salle de presse : « Busto. J’ai d’abord réussi à doubler en bataille de blinds avec Q7 vs A8 sur un board J348Q. Puis derrière j’ouvre ma première premium de la journée avec AK. Je relance et je me fais 3-bet par un joueur qui montre tous les signes de force mais je n’arrive pas à me résoudre à folder AK pour 27BB. Je pousse tout et il me call avec KK. Et voilà c’est fini.»

Manu B quitte donc le tournoi peu de temps après Michel. Il va désormais pouvoir profiter de Vegas jusqu’à samedi jour de son départ. Un repos bien mérité avec une longue période de jeu qui l’aura vu réalisé un deeprun sur le 5 000$ NLH Shorthanded.


Bazinga



Pendant que nos deux Team Pro rejoignaient le rail, Guillaume Darcourt en profité pour s’envoler dans le tournoi. Après un massage digestif qui lui a permis de ménager ses ardeurs, il est remonté en selle et est parti immédiatement au galop.
Un joueur relance à 2 700. Au bouton Darcourt paie avec KQ. La BB vient aussi?

Ils sont donc trois à faire face au flop AQK avec deux cœurs. La blind check, le relanceur initial c-bet à 5 100. Guillaume le relance à 15 800. La BB fold et le premier joueur call.

Ils sont donc deux à voir le J au turn. Le premier agresseur mise 25k que paie juste le Boa.

Enfin sur la Q river, l’adversaire de Darcourt check/call les 45k demandés par le tricolore pour muck face au full du tricolore.

Grâce à ce très beau coup, Darcourt atteint les 300k.

Re-Bazinga



Décidément les bonnes nouvelles s’enchainent. J’ouvre PokerNews pour prendre un chipcount et là que vois-je Stéphane Albertini est tout en haut du classement avec 335k.
Une explication s’impose, je pars donc le voir : « Je suis chipleader ? Ah bien. J’ai 350k. J’ai eu un gros coup contre Timoshenko, tu veux que je te racontes ? Il relance au HJ à 2 200. Moi je suis au cutoff avec les rois, je 3-bet à 5 600. La SB call et là lui il fait 17 400. Je paie, et la blind aussi.
Le flop tombe K59 avec deux carreaux. La blind check, Timoshenko envoie 22 500. Je paie et la blind fold.
7Coeur au turn. Il check, je check.
7Pique river. Et là il fait : «I am all in» pour 93k. Il a muck on a pas vu sa main. Mais il y en qui disent qu’il avait A7. Je sais pas. Moi je le vois depuis le début en pleine pampa. C’est pour ça que je le laisse pédaler. Quand il check, je fais exprès de checker et après à la river il y a trop au milieu, il est obligé de faire quelque chose.»