Un petit dernier avant de partir

- 15 juillet 2011 - Par Barbitoudurr



A une heure de la fin de la journée, Aurélien Bulteau se replace bien dans le tournoi en revenant tout près des 300k. Après avoir mangé son pain dur pendant deux niveaux, il se remet doucement à prendre des pions comme sur ce dernier coup. En position UTG il raise. Il est simplement payé par le bouton. Il c-bet ensuite à 12 600 sur le flop 5Coeur 5Trèfle 6Pique. Il est payé dans l'instant. Pareil sur le 6Trèfle au turn mais pour 16k ce coup-ci.
Et encore pareil sur le KPique à la river pour un total de 40k. Aurélien montre alors KCoeur KTrèfle pour le full. Son adversaire n'en revient pas et jette ses as au milieu. Ecœuré l'homme part un instant de la table pour détilter tandis que le qualifié range ses jetons bien content de cette river parfaite.



Le plus italien des français Giuseppe Zarbo est assis tranquillement devant 330k. Quand on lui demande comment s'est déroulé la journée jusqu'ici, il répond : "Je joue comme un gros nit c'est moche". Mais bon au moins cette stratégie est payante pour le moment.



Mesbah Guerfi, comme tous les survivants d'ailleurs, a fait son apparition dans l'Amazon Room pour cette fin de journée. Il est dans le dur pour le moment après avoir pris deux mauvais coups dans la salle précédente. Avec 100k devant lui il va essayer de finir de la meilleure des manières la journée.



A côté Roger Hairabedian n'a pas bougé depuis notre dernier passage, tout comme la masseuse qui s'acharne sur son corps depuis le début du Day 3. A 2$ la minute, Big Roger en est à 840$ pour le massage. A ce prix là j'espère qu'il sortira de là bien relaxé. En attendant il va devoir faire attention à Vanessa Rousso et David Diaz qui partagent sa table.



Patrick Sacrispeyre cale lui aussi autour des 12Ok. L'homme traverse un vrai désert de carte et ne trouve absolument rien pour tenter ne serait ce qu'un moov.



Julien Rouxel a lui perdu des pions puisqu'il n'a "plus" que 220k de tapis. Il a notamment perdu AQ vs AK sur un flop AK4. Il va check/call les trois barrel pour finalement perdre le coup. Il devra aussi lâcher un tirage flush sur un board doublé au turn.