masquer le menu

Tous les potards au max

- 25 mai 2019 - Par Benjo DiMeo

2 036 inscriptions au Winamax SISMIX Costa Brava !
Le plus gros tournoi 6-max de l'histoire du poker, c'est en ce moment à Lloret de Mar


SISMIX
Le record commençait à dater. Huit ans, déjà ! Il avait été établi en 2011 dans le vortex du poker mondial, Las Vegas, durant la plus ancienne et la plus prestigieuse réunion de joueurs, les World Series of Poker. Mais dans le fond, pas étonnant qu'il ait tenu aussi longtemps, ce record : pour les casinos, un tournoi de poker joué en six-max ("short-handed", par opposition à la bonne vieille table pleine en full ring) tient de l'hérésie, économiquement parlant. Ben oui : ils sont plus chers à organiser. Mais vous le savez aussi bien que nous :  ils sont tellement plus marrants ! Entre la rentabilité et le fun, pour nos excursions live, cela fait longtemps qu'on a choisi notre camp : le plaisir d'abord ! Le plaisir de jouer plus de mains. Le plaisir de 3-bet à tout va en position, ou pas en position. Le plaisir de s'envoyer en l'air avec des poubelles. Le plaisir de punir ceux qui attendent les As depuis trois niveaux. Le vrai poker, quoi.

Au Winamax Poker Open de Dublin (lancé en 2010 et dont la dixième édition est d'ores et déjà annoncée pour fin septembre) puis sur le SISMIX (né en 2014), le format 6-max est pour nous un dogme absolu. Et c'est donc l'un de nos petits rêves qui s'est réalisé aujourd'hui, après vous avoir vus, année après année, débarquer chaque fois plus nombreux : surpasser la Mecque (Vegas), et sa chapelle indéboulonnable (les WSOP), en organisant le plus gros tournoi short-handed de l'histoire de poker. 2 036 inscrits au total pour cette première édition du SISMIX en Espagne : les 1 920 joueurs enregistrés lors de l'Event #10 des WSOP 2011 sont oubliés, notre petit festival low cost mélangeant musique et jetons entre officiellement dans l'histoire.

Romain Lewis
Et sinon, ce Day 1D ? Notre compte-rendu de l'ultime Day 1 sera à l'image de sa structure : turbo. Déja, parce qu'avec seulement deux petites heures pour la séparer de la fin du Day 1C, le temps nous était compté, ensuite car à un peu plus de 4h du matin et avec les Day 2 et 3 dans le viseur, l'heure est à l'économie d'énergie. Accrochez-vous bien, on vous résume 22 niveaux de poker en quelques mots.

DJ

97 joueurs sur les 463 inscriptions
(et ré-inscriptions) ont validé in extremis leur ticket pour le Day 2.
Ce beau monde sera emmené par Gabriele Lepore et ses 565 000 pions.
Juste derrière, le serial-qualifier Hayg Badem qu'on retrouve avec un plaisir non-dissimulé embarqué avec 522 000 jetons.
Parmi les autres noms notables de ce jour de rattrapage, Martial Rival, déjà titré sur le festival, avec 450 000 jetons, Antonin Teisseire avec 439 000, Marius Conan (368 000), Erwann Pecheux (302 000), Geoffrey "CaRd-JacKing" Valadier (251 000), Christophe Beyer (175 000) et Jonathan Guez (149 000).

Rail
Et la dernière bonne nouvelle de cette fin de journée marathon, c'est qu'on a doublé le contingent de Team Pros qualifiés pour le Day 2. Adrien Delmas (363 000), Bruno Lopes (275 000) et Sylvain Loosli (214 000) rejoignent Adrián Mateos, Leo Margets et Guillaume Diaz dans les rangs des aspirants vainqueurs du plus gros tournoi 6-max de l'histoire. Oui, vous l'aurez compris, on aime bien le répéter que ce tournoi a pulvérisé tous les records.

Flamenco
Cinq jours de SISMIX dans les jambes et pourtant on a l'impression qu'il ne fait que commencer. Car samedi, c'est la bulle qu'on va voir arriver. Plutôt du genre rapidement : 430 joueurs seront au départ du Day 2, et 291 seront récompensés. On vient de nous communiquer la dotation et sa répartition, mais on vous garde la surpris : l'échelle des prix sera annoncée au moment du coup d'envoi, vendredi à midi...

SISMIX
Ils se donnent sans relâche du matin jusque très tard. Sans eux, il n'y aurait pas de tournoi, et encore moins de records à battre : merci à tous les croupiers et floors du SISMIX pour leur boulot titanesque !

Benjo & PonceP