masquer le menu

Brak a cédé

- 24 mai 2019 - Par PonceP

Brak

"Mais en fait, vous êtes tous contre moi, c'est ça ?" Celui qui se fait appeler Bilara sur le ClubPoker (en photo ci-dessous) aura gardé son sourire et sa bonne humeur jusqu'au bout, mais force est d'avouer qu'il n'a pas tort : la douzaine de supporters entassés autour de la table au fin fond du casino sont bien là pour encourager Brak, en heads-up final de l'Hyper Turbo à 60 € rajouté au programme de la journée. "Incroyable !" "Quel crack. " "Le run d'une vie." "Au bout !" Les encouragements de ses coéquipiers de l'écurie des WIP de Winamax pleuvent, et tous ont annulé leur emploi du temps pour venir soutenir leur pote en finale.

Bilara

Parti avec une longueur d'avance sur son adversaire pour le duel final, Brak va finalement craquer en perdant un énorme coup lorsqu'il se décide à un call ambitieux avec deux paires contre la couleur trouvée river de son rival sur un board avec quatre piques. Il devra se contenter des 1 100 € de la deuxième place et c'est sans rancoeur qu'il serre la main du champion qui repart avec 1 800 € : "J'ai fait une grosse erreur à la fin mais j'ai bien kiffé ! Et puis, ce n'est pas tous les jours qu'on est en finale d'un tournoi en live."

Plusieurs fois, le Youtubeur FIFA partenaire de Bruce Grannec a montré des signes de faiblesse et d'inexpérience, oubliant de rendre ses cartes, se trompant dans ses relances, se couchant dans un pot non-relancé en grosse blinde ou encore en refusant catégoriquement la proposition de deal en heads-up, sans avoir vraiment compris de quoi il s'agissait. "Je voulais aller au bout, je sais que j'ai fait des bourdes, mais après être déjà arrivé là, j'étais en plein kiff et je voulais la première place, rien d'autre."

Rail

Le compteur des WIP est débloqué, et quelque chose me dit que ce n'est que le début : on dirait bien qu'ils sont désormais tous piqués de poker, et avec l'énorme tapis de CarbonRH à la veille du Day 2 du Main Event, le plus beau reste sans doute à venir.