masquer le menu

"Moundir ne me fait pas peur"

- 24 mai 2019 - Par PonceP

Main Event 500 € (Day 1C)

Daniel Riolo

"Si tu me mets à 15 joueurs restants, je n'ai plus peur de personne." Daniel Riolo est sûr de lui, et ça ne devrait pas vous étonner. Mais pour l'instant, il préfère la prudence à la témérité "Je n'ai jamais fait l'argent sur le moindre tournoi d'un festival Winamax, et ma seule perf', si l'on peut dire, c'est un tournoi à 100 € que j'ai deal à trois joueurs à San Remo pour un peu moins de 1 000 €. J'ai toujours beaucoup de mal quand je joue des fields de centaines de joueurs, car je manque de patience. D'ailleurs c'est sur ce point que je travaille le plus mon jeu."

Car si Daniel se déclare très humble techniquement, au contraire de beaucoup trop de joueurs de poker selon ses dires, il se trouve encore trop de lacunes mentales en termes de résilience et de capacité d'attendre le bon spot. "Je ne suis clairement pas un mec patient. Que ce soit au foot, dans la vie de tous les jours ou bien à une table de poker, j'ai besoin que ça aille vite. Mais si j'arrive à me concentrer et à attendre les erreurs de mes adversaires, tout est possible. Les gens s'envoient toujours en l'air à un moment ou à un autre."

Hugues et Daniel

Daniel est venu à Lloret en tant qu'invité de Winamax, mais il avait également remporté un package SISMIX en décrochant la victoire du traditionnel tournoi WIP organisé par nos soins, après s'être débarrassé du rugbyman Hugues Briatte. "Je savais que j'allais venir de toute façon et Hugues est un mec super sympa. Du coup, ça m'a paru naturel de lui filer le package pour qu'il vienne tenter sa chance." Un bel esprit sportif, et surtout la preuve des progrès qu'a pu accomplir Daniel au poker. "Je lis souvent des magazines, je regarde tous les Dans la Tête d'un Pro et je parle bien entendu avec énormément de très bons joueurs sur le plateau du RMC Poker Show."

Avec toutes ces cartes en main, Daniel ne peut évidemment que devenir meilleur, même si il avoue encore manquer d'expérience. "Moundir est impressionnant, il a énormément progressé en quelques années, jusqu'à presque atteindre le niveau d'un professionnel. Lui, c'est un peu un joueur de Ligue 2, et moi de District, si tu veux. Mais quand il est chez moi au RPT, mon home-game hebdomadaire, il ne me fait pas peur."

Malheureusement, le parcours de Daniel sur ce Day 1C aura été à l'image de celui de son co-animateur sur le Day 1B : il a tourné trop court à notre goût. La quinte trouvée river de Daniel est venue s'empaler sur un full pour l'intégralité de ses jetons. Mais qu'importe, on le retrouvera avec toujours le même plaisir au micro d'un RMC Poker Show spécial SISMIX dimanche soir, à minuit. Et certainement d'ici-là dans les allées du casino, dans une des discussions passionnées dont il a le secret sur le foot, la politique, le poker ou n'importe quel autre sujet. Tant qu'on peut débattre, Daniel s'éclate.