masquer le menu

Au dessus des normales saisonnières

- 23 mai 2019 - Par Benjo DiMeo

Notre premier festival en Espagne dépasse toutes nos espérances

SISMIX
On nous dit parfois que nos tournois de poker, c'est un peu too much. Trop d'action. Trop de formats différents, du Deep stack au Deglingo, de midi à minuit. Trop de teuf, de musique, de décisions qu'on regrette. Trop de picole et de tournées générales qui font hurler le banquier une semaine plus tard. Trop peu de sommeil. Trop peu de bankroll restante. Trop de fous rires. Trop de bets perdus. Trop triste au moment de partir. Mais aujourd'hui à Lloret de Mar, le SISMIX fut littérallement too much. Il y avait trop de monde.

SISMIX
Entre Winamax et le poker live, c'est une histoire qui remonte à 2007. On a commencé simplement. Un petit rassemblement en Tunisie (si tu t'en souviens, désolé : tu es vieux), puis un partenariat avec un circuit freeroll établi, le France Poker Tour. De belles rencontres avec des amateurs de toute la France, une grosse finale à San Remo puis à l'ACF l'année suivante. En 2010, on veut notre tournoi à nous. Payant, mais pas trop cher. Direction Dublin, pour trois ou quatre tournois en 6-max, le temps d'un beau week-end de septembre. On s'est bien marrés, on n'avait qu'une envie c'était de recommencer. L'année d'après, on s'est dit "Tiens, on va faire un quiz pour les joueurs éliminés, ça va les faire marrer." Carton. Puis on a rempli la Grande Halle de la Villette une fois, deux fois, à chaque fois, et on a invité les clubs sur le Trophy. Puis on a rajouté des fléchettes, puis du beer pong. Puis de la musique, à fond. Puis on a invité des vrais DJ, et on a fait ça dans une vraie boîte. Puis on a investi la piscine. Et ainsi de suite.

SISMIX
A chaque édition, on rajoute des trucs, en bordel, dans tous les sens, comme dans une bonne et grosse juteuse paella qui n'en finit pas de mijoter. Et ce bordel semble vous plaire parce qu'à chaque édition, vous venez plus nombreux.

SISMIX
Cette année, la nouveauté, c'était l'endroit : Marrakech étant mise en pause en ce mois de mai, on n'avait pas trop le choix : il fallait absolument aller faire coucou à nos nouveaux joueurs espagnols, qui nous ont découvert à l'été 2018. Cap sur Lloret de Mar !

SISMIX
Une station balnéaire populaire à quelques kilomètres de Barcelone. Accessible. Abordable. Dôtée des installations adéquates. On savait que cela allait marcher. On s'était préparés à une grosse affluence. Ce qu'on ne savait pas, c'est que ça allait autant marcher. 402 joueurs uniques sur le premier des quatre Day 1 du Main Event du SISMIX 2019, c'est plus que l'affluence totale du premier WPO Dublin en 2010 !

SISMIX
Votre enthousiasme nous fait chaud au coeur. Il nous fait un poil flipper mais il nous confirme dans l'idée que nous pouvons - que nous devons ! - voir grand. Vous étiez nombreux et vous serez encore plus nombreux jeudi et vendredi, pour les Day 1B, 1C et 1D. Le raz-de-marée ne fait que commencer.

Benjo