masquer le menu

Deux médailles, deux destins

- 22 mai 2019 - Par Flegmatic

Main Event 550 € (Day 1A)

Si l'on vous demande qui a gagné l'édition 2018 du SISMIX, vous allez sans doute vous demander si on ne serait pas en train de vous prendre pour des jambons. "Fastoche, Adrián Mateos bien sûr !" En revanche, si l'on vous met un pistolet sous la tempe en vous réclamant les noms des runner-up et troisième derrière la máquina espagnole, on ne serait pas surpris que vous vous mettiez à bégayer en implorant notre clémence.

Medhi Merai

Rangez vos prières et respirez un grand coup, on les a retrouvés pour vous. Agent immobilier parisien, père d'un petit garçon de quatre ans et amateur complètement assumé, Medhi Merai est de retour sur ce tournoi après sa troisième place de l'an passé, qui lui avait rapporté un peu plus de 45 000 €. "Et j'en suis au même point que l'année dernière juste avant le dinner break, précise-t-il, assis devant un stack d'environ 25 blindes. Bon, sauf que j'avais dû re-entry deux fois pour en arriver là. Visiblement, cette année, ce ne sera pas possible."

Accaparé par son travail, Medhi n'a que peu eu le temps de toucher des jetons pendant douze mois, mais garde tout de même quelques jolis souvenirs. "J'ai terminé chipleader du Day 1A du WPT Deepstacks de Bruxelles, raconte-t-il. Et puis j'ai tout perdu sur un énorme setup avec les Rois contre les As de Guillaume Darcourt, qui était arrivé à ma gauche avec un énorme tapis. En début d'année j'ai aussi deep run le Main Event des WSOP-Circuit à Marrakech (37e sur 544, ndlr), celui que gagne Sonny Franco." D'un SISMIX à l'autre, pas dépaysé par ce changement de cadre ? "Non, au contraire, j'étais plutôt content de pouvoir découvrir un nouvel endroit. Même si, de temps en temps, je suis un peu nostalgique. Il était pas mal le Es Saadi quand même." Qui sait, peut-être y retournerons un jour...

Henrique Pinho

Lui avait tenu un peu plus d'une heure supplémentaire avant de plier à son tour face à la furia Mateos. Ancien joueur sponsorisé de la room au pique rouge, vieux routier du circuit européen, Henrique Pinho a aussi débuté son Main Event par le Day 1A, avec un tapis qui tourne autour des 100 000 jetons, soit une grosse trentaine de blindes avant de partir manger.

Trois mois après avoir signé son plus gros gain en carrière, le Portugais avait de son côté ajouté un titre de plus à son palmarès, en s'offrant le High Roller du WPT Deepstacks pour 44 500 €, toujours à Marrakech, au terme d'une finale où l'on retrouvait également Parham Ahoor, Marius Conan ou encore Jean Montury. Grand habitué du casino marrakchi, Henrique a lui aussi fait le déplacement sur la Costa Brava où il va tenter de décrocher sa première ligne espagnole depuis 2012. Vamos!