masquer le menu

Mike soigne son image

- 22 mai 2019 - Par Rootsah

Main Event 550 € (Day 1A)

Mike Alonso
"Je n'en peux plus, je suis en phase terminale." Au moment de déguster deux des mini-sandwiches au saucisson vendus au bar jouxtant la salle de tournoi, Mike Alonso semblait soulagé de pouvoir enfin se rassasier, à 15h30 passées. L'occasion d'aller tailler le bout de gras avec ce sympathique grinder. "Je suis venu à Lloret avec des amis du sud-ouest de la France comme Nicolas Plantin, commence Mike. On est huit à partager une villa, et d'autres vont arriver !" S'il a décidé de tenter sa chance au SISMIX, Mike est pourtant davantage habitué des tournois online, qu'il grind sans relâche depuis trois ans et sa découverte du poker : "J'ai commencé dans une association, à Bordeaux. J'ai kiffé, et j'ai poussé le truc plus loin, je me suis mis à regarder toutes les vidéos de poker."

Résultat ? A 22 ans, Mike est passé pro et veut maintenant tenter la prochaine Top Shark Academy de Winamax, après avoir échoué cette année en demi-finales d'une compétition assez similaire sur une room online concurrente. Car devenir un joueur sponsorisé est maintenant son principal objectif de carrière, et Mike veut se donner les moyens de l'atteindre. "Aujourd'hui, si je ne fais pas de conneries, je peux avoir un profil rigolo et jeune qui passe devant une caméra. Mais je sais qu'il faut une certaine image physique, et je dois perdre quelques kilos. J'ai beaucoup bossé la technique avec des anciens joueurs sponsos notamment, et objectivement, je sais que je suis au niveau. Regarde le petit Goutard (vainqueur du Warm Up hier), il est jeune, il run good et il est bon, c'est sûr qu'il va avoir des propositions. La technique, c'est important aussi, sinon Brad Pitt serait pro ! Il ne me reste plus qu'à chatter un gros tournoi pour monter une bankroll."

Ça tombe bien, Mike Alonso est là pour ça, alors que ce Main Event pourrait bien assurer à son futur vainqueur le plus gros gain de l'histoire du tournoi. Record à battre : un million de dirhams (92 000 € environ) lors des deux dernières éditions du SISMIX remportées successivement par Hugo Larrachiche et Adrian Mateos Diaz. Et après, un séjour à Vegas pour les WSOP ? "Cela dépendra de mes performances au SISMIX, pense Mike. Si je prends au moins 20 000 €, j'en suis ! Je me suis déjà broke une fois et je veux pas que ça arrive à nouveau. En plus, si j'y vais ce sera pour faire le Main Event à 10 000 $, et je ne pourrais pas mettre plus de 3 000 $ de ma poche." Et s'il reste finalement à quai, nous donnons rendez-vous à Mike lors de la Top Shark Academy 2020. Ancien rugbyman semi-pro à Dax puis à Libourne en Fédérale 1 (l'équivalement de la troisième division française) avant de choisir le poker, il est certain que son côté compétiteur en fera un candidat sérieux.