masquer le menu

Prochain rendez-vous : le Winamax Poker Open à Dublin !

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo



À peine le temps de souffler une paire de jours que nos équipes se dirigeront déjà vers la prochaine destination : Dublin, où se tiendra la deuxième édition de notre beau tournoi à nous qu'on a : le Winamax Poker Open ! 550 euros l'entrée pour un tournoi super deep-stack en short-handed : quatre jours de poker dans la capitale irlandaise, avec un esprit résolument amateur, convivial et joyeux, mais avec tout de même un prize-pool attendu de plus de 300,000 euros !

Coup d'envoi jeudi... On vous attend. On sera là pour un coverage exceptionnel bourré de surprises super chouettes.

Benjo

Merci Partouche !

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Ce serait mal poli de clôturer ce reportage en oubliant de remercier les équipes du groupe Partouche, dont l'accueil a été irréprochable en tous points cette semaine.

Je pense en particulier aux libertés qui ont été accordées à nos caméramans Winamax : Junior, Seb et Yannick, qui ont pu se faufiler partout et filmer autant qu'ils en avaient envie du début à la fin du tournoi, sans jamais rencontrer de barrières.

Pour avoir couvert tout ce que le circuit pro compte de tournois importants à travers le monde, je peux vous assurer qu'un tel accueil est l'exception plutôt que la règle, et va nous permettre de réaliser un très bel épisode de « Dans la tête d'un pro ».

Mille mercis, donc à toute l'organisation du tournoi, et longue vie au Partouche Poker Tour !

Les November Nine de Cannes

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Ces neuf joueurs reviendront sur la Croisette les 12 et 13 novembre prochain pour disputer une finale qui s'annonce serrée : les tapis sont relativement équilibrés entre eux...

Par ordre décroissant :

Sam Trickett (UK) 2,605 millions
Alexandre Coussy (France) 2,473 m.
Fouad Behbehani (Koweït/USA) 2,446 m.
Mads Wissing (Danemark) 2,144 m.
Mustapha Kanit (Italie) 2,047 m.
Roger Hairabedian (France) 1,89 m.
Aleksii Kovalchuk (Ukraine) 1,626 m.
Ilan Boujenah (France) 1,241 m.
Alexander Dovzhenko 944,000

Blindes : 12,000/24,000, ante 3,000

Les prix
Vainqueur : Le myon, le myon, le myon
2e / 600 000 €
3e / 379 760 €
4e / 300 000 €
5e / 230 000 €
6e / 190 000 €
7e / 160 000 €
8e / 130 000 €
9e / 100 000 €

Finale du Partouche Poker Tour : un casting multicolore

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Comme chaque année, on retrouvera des profils variés en finale du PPT...

Coverage par Winamax

Sam Trickett : Sans doute l'un des joueurs les plus en forme de ces quinze derniers mois : 4 millions de dollars de gains depuis juin 2010, comprenant une victoire à l'Aussie Millions. L'anglais avait entamé la journée avec l'un des plus petits tapis, ce qui ne l'empêche pas de finir en position de chip-leader, après notamment une énorme confrontation entre les As et les Rois. C'est ça, le talent. J'ironise, mais le mec est très, très fort aux cartes.

Coverage par Winamax

Roger Hairabedian : L'un des parrains du poker français. Un palmarès ultra costaud (2,6 millions de dollars de gains de carrière, des victoires et finales en pagaille) et un personnage influent dans le paysage pokéristique français. Entamera la finale avec un tapis dans la moyenne.

Coverage par Winamax

Ilan Boujenah : Un joueur qui monte... On l'a découvert il y a un an quand il a manqué de peu une finale au WPT de Paris. Six mois plus tard, il y arrive, c'est à Amnéville pour un autre WPT. Cette boule de nerfs au charisme indéniable pourrait bien réaliser le meilleur résultat de sa carrière en novembre prochain, mais il lui faudra pour cela surmonter son désavantage en jetons.

Coverage par Winamax

Alexandre Coussy : Le troisième français de cette finale. Un régulier du casino Partouche de Lyon, où il a décroché sa qualification pour le PPT en juillet. D'après ce qu'on a pu voir, un excellent joueur... Qui détiendra le deuxième tapis au départ de la finale.

Coverage par Winamax

Aleksii Kovalchuk : L'un des deux ukrainiens de cette finale... Inconnu de nos services avant cette semaine, avant que l'on se rende compte qu'il avait remporté une épreuve de short-handed aux WSOP cet été. Un jeune joueur qui aime faire parler les jetons à foison. A été chip-leader (ou parmi les leaders) durant l'ensemble du tournoi, avant de subir quelques déconvenues durant la dernière journée. Du coup, son tapis n'est plus aussi gros.

Coverage par Winamax

Alexander Dovzhenko : Ukrainien numéro 2. Touche à tout, dispute aussi bien des side-events à 1,000€ que le HORSE à 50,000$ des WSOP. Solide et agressif.

Coverage par Winamax

Fouad Behbehani : Viendrait du Koweït, mais vit aux USA. Je ne connais pas du tout ce joueur... Son palmarès indique plusieurs résultats mineurs en Europe et chez lui. Meilleur résultat : 4ème lors du tournoi High-Roller de l'EPT San Remo, pour 57,000 euros de gains.

Coverage par Winamax

Mustapha Kanit : Une seule place payée au palmarès de ce joueur italien... Une broutille lors d'un tournoi à San Remo. Kanit a multiplié les belles rencontres lors du PPT pour se constituer un énorme tapis (du genre brelan contre brelan pour un pot de 200 blindes), avant de battre en retraite durant la dernière journée.

Coverage par Winamax

Mads Wissing : Un palmarès entamé en 2007 mais qui ne comporte que cinq résultats. Soit ce danois est très nul, soit il évite les tournois pour se concentrer sur le cash-game. Je penche pour la deuxième solution.

Émile Petit n'ira pas en finale

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

On aura pas eu à attendre longtemps pour le dénouement... Et celui-ci est somme toute logique, même s'il ne nous enchante pas : Émile Petit, plus petit tapis avec dix joueurs restants, échoue aux portes de la finale avec une élimination en dixième place.

L'ancien tennisman passé pro du poker a poussé ses dix blindes avec Roi-Dame après une relance de Roger Hairabedian et un calls de Mads Wissing. Roger a jeté ses cartes, mais pas Wissing, qui paie et montre APique9Pique. Le tableau laisse les positions inchangées : Petit est éliminé et la table finale du Partouche Poker Tour 2011 est prête !

La bulle de la finale

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Il ne reste plus que dix joueurs pour neuf places en finale... Il y aura forcément un déçu ce soir. A noter que, contrairement à ce qui se fait dans 99% des gros tournois internationaux, les superviseurs ont conservé deux tables actives au lieu de réunir les derniers joueurs autour d'une seule table.

A noter aussi que les plombs n'arrêtent pas de sauter dans la salle du tournoi, probablement à cause de l'équipement mobilisé pour filmer et diffuser le tournoi en direct. Du coup, histoire de terminer la journée sans emmerdes, les organisateurs ont décidé de fermer le plateau, et faire jouer tout le monde « off-line ».

Voici le classement, sachant que les blindes vont rester à 10,000 et 20,000 pendant encore trente minutes :

Mustapha Kanit (Italie) 2,841,000
Alexandre Coussy (France) 2,529,000
Sam Trickett (UK) 2,438,000
Fouad Behbehani (Koweit) 2,422,000
Mads Wissing (Danemark) 1,975,000
Roger Hairabédian (France) 1,631,000
Ilan Boujenah (France) 1,237,000
Oleskii Kovalchuk (Ukraine) 1,160,000
Alexander Dovzhenko (Ukraine) 677,000
Emile Petit (France) 460,000

Encore quatre français contre six étrangers... Espérons qu'Emile Petit puisse survivre !

Ludovic Lacay éliminé aux portes de la finale

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

11ème place pour le joueur du Team Winamax

Peu après avoir doublé, puis remporté un bon pot avec un bluff sur la rivière, Ludovic Lacay trouve une paire de Valets avec laquelle il relance en début de parole. Il observe Mustapha Kanit 3-bet. La main précédente, l'italien sur-relançait déjà, faisant passer Alexander Dovzhenko avant le flop.

Ludo, lui, n'est pas enclin à abandonner. Il relance à nouveau avec un 4-bet. La parole revient à Kanit qui répond avec les mots « all-in ». Résigné, Ludovic hoche la tête : « call ». Ses Valets sont dominés par les Dames de Kanit. Le pot contient 2,4 millions au bas mot.

Le board 5Coeur8Carreau8Trèfle2Carreau9Pique laisse les choses en l'état : Cuts est éliminé au bord de la table finale en 11ème place. Il remporte 70,000 euros.

Ludovic Lacay a joué cette semaine l'une des parties de poker les plus difficiles de sa carrière, avec nombre de décisions difficiles et plusieurs traversées du désert en position de short-stack. Les trésors de patience qu'on l'a vu déployer en cinq jours ne seront pas récompensées par une place en finale.

Vous pourrez prochainement revivre le tournoi de Ludovic, ses impressions, ses analyses, ses joies et ses peines dans le prochain épisode de « Dans la tête d'un pro », qui s'annonce incontournable !

Coverage par Winamax

Belle semaine pour le Team Winamax coaché par Stéphane Matheu, avec une place en demi-finales pour Ludovic Lacay, et une 42ème place pour Tristan Clémençon

Ludovic Lacay reprend du poil de la bête

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

On l'attendait depuis des heures, il est arrivé : un bon gros double up bien propre pour le dernier représentant du Team Winamax en course dans ce Partouche Poker Tour édition 2011.

Il y a d'abord eu une fausse alerte assez cruelle, quand Ludo s'est retrouvé à tapis avec As-Dame contre la paire de 10 du chip-leader français Alexandre Coussy. Le flop As-3-2 a fait se réjouir les fans de Ludo, mais le turn 5 et la rivière 4 ont annulé le coin-flip : split pot !

Quelques minutes plus tard, Aleksii Kovalchuk relance à 40,000 en début de parole. De petite blinde, Ludo pousse son tapis pour environ 400,000. Kovalchuk se tâte quelques instants avant de payer.

« Tu as une paire ? » demande instantanément Ludovic en montrant 3Trèfle3Carreau.

Kovalchuk secoue la tête. Ludo doit se dire qu'il va jouer un coin-flip, mais non : en voyant le ATrèfle2Coeur de Kovalchuk (optimiste, pour le coup), Ludo réalise qu'il se retrouve dans une des rares situations où une petite paire est clairement favorite préflop.

Après un board KPiqueQTrèfle5Pique6CoeurKTrèfle, Ludovic est déclaré vainqueur : avec son tapis tout neuf de 758,000, il revient dans la course alors que nous ne sommes plus qu'à deux éliminations de la table finale !

Onze Mondial

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Il possédait le plus petit tapis à la reprise, avec 12 joueurs restants : Kamel Chhiti vient d'être éliminé en table télévisée. Sa sortie laisse Alexandre Coussy seul pour représenter les qualifiés Partouche.

De même, il ne reste plus que quatre français en course en plus de Coussy parmi les onze joueurs restants : Emile Petit, Ilan Boujenah, Roger Hairabedian et Ludovic Lacay. On espère tous les voir en finale, autant pas patriotisme que par affection pour chacun de ces joueurs.

Chevalier bouté

- 17 septembre 2011 - Par Benjo DiMeo

Juste après l'élimination de Failla, le français Benjamin Chevalier pousse ses derniers jetons au bouton avec JCarreau8Carreau. Derrière, Sam Trickett l'attendait avec As-Roi et la meilleure main de départ l'est toujours au terme des cinq cartes du tableau commun.

Chevalier remporte 45,000 euros tout beaux. Son élimination fait tomber le compteur à 12 joueurs et permet aux survivants de franchir un palier dans l'échelle des gains : le prochain sortant recevra 70,000 euros.

Dans le même temps, les blindes vont augmenter...

Tableau de bord
12 joueurs restants (sur 579 au départ)
Blindes : 10,000/20,000, ante 2,000
Tapis moyen : 1,447 millions