masquer le menu

Vanessa Selbst remporte le Partouche Poker Tour 2010

- 7 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Un triomphe logique et mérité

Coverage par Winamax

C'était sa finale, son tournoi. Ce week-end, rien ni personne ne pouvaient arrêter Vanessa Selbst dans sa course au titre à Cannes. Partie avec le plus gros tapis samedi après-midi, l'américaine avait dominé la première partie de la finale de la tête et des épaules, grâce à un cocktail irrésistible de réussite et de maitrise technique. Dimanche, l'ultime tête à tête contre Raphaël Kroll ne fut qu'une formalité.

Après son bracelet WSOP (Pot-Limit Omaha), après le North American Poker Tour (Mohegan Sun), Vanessa Selbst remporte son troisième majeur en deux ans. Financièrement, on notera que les deux mois de délai entre les phases préliminaires et la finale aura permis à l'américaine de remporter 150,000 dollars supplémentaires. Une augmentation mécanique causée par l'évolution du marché des changes. Début septembre, 1,3 millions d'euros valaient environ 1,67 millions de dollars. La même somme en vaut aujourd'hui 1,82 millions !

Félicitations à Vanessa Selbst, qui succède à Alain Roy et Jean-Paul Pasqualini : pour la première fois, le trophée du Partouche Poker Tour va quitter la France. Médiatiquement, la nouvelle de cette victoire va largement dépasser le cadre de nos frontières, et peut-être permettre une édition 2011 encore plus chargée en stars venues d'Outre-Atlantique.

Une mention particulière pour Raphaël Kroll, la vraie belle surprise de ce tournoi. Le jeune pro a livré une prestation de toute beauté pour son premier gros tournoi live : il y a fort à parier qu'on devrait très vite retrouver le nordiste autour des tables finales des plus grosses compétitions.

Coverage par Winamax

Passage de témoin : le champion 2009 Jean-Paul Pasqualini remet le titre à Vanessa, en compagnie de Jean-Jacques Ichai et Maxime Masquellier (groupe Partouche)

Coverage par Winamax

Vanessa célèbre sa victoire en compagnie de ses amis de l'université de Yale venus l'encourager à Cannes

Résultats
Partouche Poker Tour – Cannes
764 joueurs – 7,750 euros l'entrée


Coverage par Winamax

Vainqueur : Vanessa Selbst (USA) 1,300,000 €
Runner-up : Raphaël Kroll (France) 800,000 €
3e : Fabrice Soulier (France) 500,000 €
4e : Tommi Etelapera (Finlande) 360,000 €
5e : Ibrahim Raouf (Égypte) 300,000 €
6e : Soren Konsgaard (Danemark) 240,000 €
7e : Cyril André (France) 187,500 €
8e : Tobias Reinkemeier (Allemagne) 130,700 €
9e : Ali Tekintamgac (Allemagne) DISQUALIFIE

Rendez-vous à Barcelone (22 novembre)

Le Partouche Poker Tour, c'est terminé. Cette très belle épreuve vient de trouver une superbe conclusion, et nous avons déjà hâte de revenir l'année prochaine. Un grand bravo à tous les participants, et un grand merci aux organisateurs du groupe Partouche pour leur accueil à Cannes.

Prochaine étape du Team Winamax ? Dans deux semaines, en Espagne, pour l'une des étapes incontournables de l'European Poker Tour, celle de Barcelone.

Benjo

Le match se termine avant d'avoir commencé

- 7 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Avec un duel opposant deux joueurs de talent aux tapis très profonds, j'étais préparé à une partie longue, et je pense que je n'étais pas le seul. Nous en avons été pour nos frais : Vanessa Selbst a expédié la dernière phrase du Partouche Poker Tour en moins de vingt minutes.

Cinq petites mains ont suffi. Les quatre premières avaient pourtant tourné à l'avantage de Raphaël : des petits coups qui ont laissé croire que le français allait peut-être prendre le contrôle d'entrée de jeu.

Puis cette main... Vanessa relance au bouton du minimum : 160,000. Raphaël 3-bet à 410,000. Il s'agit de la première vraie démonstration d'agression observée dans ce match qui vient à peine de commencer. Vanessa répond avec un 4-bet à 940,000. Tout va très vite : Raphaël annonce « tapis ! », et Vanessa ne pouvait pas payer plus vite.

La joueuse retourne une paire de « femmes ». Une main hautement symbolique : ce sera la dernière. Raphaël est en effet pris la main dans le sac en flagrant délit de vol avec Roi et 6 dépareillés.

La suite, je vous laisse la découvrir en video :


 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Benjo

Shuffle up and deal !

- 7 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Raphaël a remporté la première main du match. Il défend sa blinde face à une relance, check/call le flop, et mise la rivière. Vanessa abandonne. Les cartes du board ? Hein ? Ca vous intéresse ? Faudra que je pense à les noter la prochaine fois.

Benjo

Dernière ligne droite

- 7 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

14 heures à Cannes. Nous voici de retour au Palm Beach pour assister au dernier affrontement du Partouche Poker Tour, édition 2010. Raphaël et Vanessa sont prêts : la partie devrait reprendre d'ici quelques minutes.

Rappelons que notre outsider français possède trois fois moins de jetons que la championne américaine. Ce qui signifie qu'un seul double-up lui permettrait de revenir à égalité. Bref, rien n'est joué, et les tapis sont encore très profonds, avec 70 blindes pour Raphaël.

Vanessa a refusé hier de parler d'un éventuel arrangement financier, en indiquant que la question serait reconsidérée si Raphaël réussissait à doubler. C'est qu'il y a tout de même un demi-million euros d'écart entre la première et la seconde place.

Benjo

Mano a mano à Cannes

- 6 novembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Raphaël Kroll (France) 5,480,000

VS

Vanessa Selbst (USA) 14,165,000


Coverage par Winamax

Chip-leader au départ de la journée, Vanessa Selbst entamera le dernier duel avec trois fois plus de jetons que son jeune adversaire. L'américaine, considérée actuellement comme la meilleure joueuse du monde après deux années magiques qui l'ont vue remporter toute une série de titres prestigieux, a joué une partie sans faille, et bénéficié de la dose de réussite nécessaire pour aller au bout des grandes compétitions.

« Il y a la chance visible, évidente, et il y a la chance cachée, dont on parle moins », nous a expliqué Vanessa. « Par exemple le tirage de table, où, comme ici, le fait que les adversaires que je considérais comme les plus dangereux – Tobias Reinkemeier et Soren Konsgaard – ont été éliminés immédiatement. S'ils avaient réussi à doubler leur tapis, la suite aurait surement été différente. Et cette main contre Fabrice : j'ai un brelan, il a deux paires max, on joue un gros pot – c'est inespéré ! »

Quand on évoque Raphaël Kroll, Vanessa concède que le jeune pro nordiste lui a causé beaucoup de soucis. « Il était difficile à jouer, mais contre lui, je n'ai jamais vraiment eu de bonnes cartes. Cela devrait être un beau tête à tête. »

Oh que oui. Raphaël Kroll, nous en avions fait notre chouchou en publiant la présentation des finalistes vendredi après-midi, annonçant qu'il pourrait bien créer la surprise pour son premier gros tournoi live. Mission accomplie ! Raphaël a tenu tête avec panache face à des joueurs bien plus expérimentés au poker « de salle ». Il jouera dimanche la partie de poker la plus importante de sa vie (à seulement 23 ans !), avec un prix garanti de 800,000 euros. Et si Vanessa Selbst part bien entendu avec le statut de favorite, rien n'est joué, loin de là. Une confrontation à tapis en faveur du français remettrait les choses à égalité. Ce soir, Raphaël va passer quelques heures sur le Net à consulter les célèbres vidéos de coaching heads-up de Vanessa, histoire de se familariser avec son style de jeu en tête à tête, et espérera pouvoir jouer de l'effet de surprise, et en créer une belle.

Coverage par Winamax

Oui, la partie sera passionnante : soyez au rendez-vous dimanche à partir de 14 heures pour découvrir en direct le troisième champion de l'histoire du Partouche Poker Tour !

Benjo