masquer le menu

Fin du Day 1B : un bilan rapide

- 2 septembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Au terme de cette seconde journée d'introduction du Partouche Poker Tour, les ténors se nomment Antoine Saout, Ivan Demidov ou encore David Williams, avec des tapis au dessus des 100,000, voire même 200,000 pour le français. Leur point commun ? Tous ont réalisé le rêve qui habite chaque joueur de poker qui se respecte : atteindre la table finale. Williams et Demidov font partie du club des second, ayant échoué sur la dernière marche contre Greg Raymer et Peter Eastgate en 2004 et 2008. Saout, lui, ne connaîtra l'étendue de son destin que dans deux mois.

Journée mi-figue, mi-raisin pour les joueurs Winamax. Les pros du Team ont vu leur armée fortement blessée, avec les éliminations successives de Michel, Nicolas, Patrick, Tristan, Manuel, Alexia et Guillaume. Seuls Vikash, Ludovic, Anthony et Davidi rejoindront Arnaud mercredi pour prendre le départ du Day 2. Nos deux Local Heroes Jean-Paul et Cyril ont gardé la tête haute pour terminer avec des tapis tout à fait confortables. Enfin, Aurélien Guiglini, alias Guignol, termine le Day 1B avec son tapis de départ : un résultat assez frustrant, tant les livraisons et autres coups foireux ont été nombreux à ses tables successives. Guignol n'aura pas trouvé les occasions pour s'octroyer une part du gâteau. Pire encore : mon collègue est proprement furieux après plusieurs coups de son propre aveu très mal joué. « C'est une faute professionnelle », a t-il commenté. « Journée à oublier. »

Oublions, alors, et espérons le meilleur mercredi, à partir de midi pour le Day 2. 300 joueurs seront au départ. Les organisateurs nous ont préparé une interminable journée de six niveaux de deux heures, mais m'ont déjà confié qu'il ne serait surement pas nécessaire de poursuivre la partie jusque quatre heures du matin comme cela est théoriquement prévu. Douze heures de jeu feraient tomber le field à 110 joueurs environ, alors qu'il reste quatre journées entières avant la table finale. Nul doute que quelques journées courtes se préparent dans les jours à venir, comme cela s'est produit à Vegas durant le Main Event, dont la vitesse d'exécution avait étonné tous les observateurs.

Chipcount

- 2 septembre 2009 - Par Harper

Voici un chipcount partiel réalisé durant les vingt dernières minutes du tournoi (et donc soumis à évolution). Il servira de référence jusqu'à la publication du relevé de notes officiel des joueurs, qui sera dévoilé mercredi midi.

Antoine Saout 225,000
Jean-Paul Pasqualini (Local Hero Winamax) 182,700
Ivan Demidov 135,000
David Williams 115,000
Philippe D'Auteuil 107,000
Fabrice Soulier 87,000
Nicolas Ragot 63,000
Virginie Efira 61,000
Cyril André (Local Hero Winamax) 61,000
Juha Helppi 52,000
Davidi Kitai (Team Winamax) 49,000
David Jaoui 47,000
Freddy Deeb 46,000
Yannick Massa 45,000
Jacques Zaicik 39,000
Gabriel Nassif 31,000
Sami Kelopuro 29,000
Aurélien Guiglini (Staff Team Winamax) 27,000
Vikash Dhorasoo (Team Winamax) 23,000
Pascal Perrault 22,000
Ludovic Lacay (Team Winamax) 21,000
Alexandre Luneau 21,000
Nicolas Dervaux 19,000
Anthony Roux (Team Winamax) 7,500

Coverage par Winamax

Tableau de bord
149 joueurs restants (sur 262 entrants)
Blinds 400/800 avec une ante de 75
Moyenne : 52,750

Massive chipleader

- 2 septembre 2009 - Par Harper

Enorme (et chanceux) coup remporté par Antoine Saout. Le « november nine » part à tapis sur un flop JPique KCarreau 5Trèfle avec ACarreau APique face aux JTrèfle JCoeur de Vedes. Il s'agit ni plus ni moins que du pot majeur du tournoi, celui-ci contenant 220,000 (pour rappel, le chipleader a hier terminé avec 165,000). Mais décidément, Antoine Saout est inarrêtable. C'est sa journée, son mois, son année et qui sait peut être plus. En tout cas, le turn ACoeur vient confirmer son incroyable rush et voilà Antoine passer ultra-chipleader à vingt minutes de la fin du Day 1.

Refuser le coin-flip

- 2 septembre 2009 - Par Benjo DiMeo

« J'ai joué un coup très bizarre contre LuckExpress », me confie Yannick Massa. « J'ai 24,000. Quatre joueurs limpent pour 400. Je mise 3,800 au bouton avec APiqueKTrèfle. De petite blinde, il met 10,000. L'action revient à moi. Je fais tapis pour 24,000 de plus. Il montre QTrèfleQCoeur, et passe ! »

Commited to lose

- 2 septembre 2009 - Par Benjo DiMeo



Jolie table de la mort qui s'est constituée dernièrement à la faveur des regroupements effectués par les superviseurs. Matez un peu : Nicolas Dervaux (short-stack), Michel Leibgorin (big), Maxim Lyvok, Antoine Saout, et Tommy Vedes, l'américain un peu donkish qu'on a découvert au Main Event en juillet dernier (19ème place cette année)

Coverage par Winamax

Vedes va justement faire un joli raise pour info qui va mal tourner contre Saout. Sur un flop KCoeur9Pique6Trèfle, Antoine check/raise la mise de Vedes. Ce dernier 4-bet à hauteur de 18,000. Aussitôt, Saout fait tapis pour juste 16,000 de plus.

Evidemment, Vedes ne peut plus faire marche arrière, même s'il sait que son KTrèfleJCarreau est probablement carbonisé. Il paie en faisant la grimace, tapotant la table avant même d'avoir vu les deux paires KPique9Coeur du finaliste du Main Event. Le turn et la rivière sont sans gravité, et Saout double à 80,000. L'avance de Vedes (qui possédait jusqu'à présent un large tapis) est réduite à néant.