masquer le menu

Le Top 16 pour Adrian et Davidi

- 2 mai 2018 - Par Veunstyle72

Davidi kitai

Et voilà une étape de plus validée dans la quête du titre de champion de cet EPT Monte Carlo : Adrian Mateos et Davidi Kitai franchissent cette 4e journée ensemble et se glissent parmi les 16 derniers joueurs du tournoi !

"J'ai perdu trois coin flip aujourd'hui, et pourtant je suis toujours là, je suis content du coup !" Davidi Kitai n'a pas passé la meilleure journée de sa vie en terme de poker, mais après 7h de jeu et 29 éliminations plus tard, le Belge est toujours debout, toujours en quête d'un doublé EPT complètement fou. "J'ai perdu des jetons par rapport à hier, c'est vrai, mais j'ai aussi été énormément card dead. Et quand j'ai joué AK, AQ et AK, j'ai perdu à chaque fois." Au final, la seule fois où Davidi est parti derrière, il a terminé devant. On pense notamment à ce petit KQ vs AK chez David Peters, un coup sur lequel Davidi a frappé trips et a vu apparaitre un As sur la turn, miam. Hey, la chance ça existe au poker, même les meilleurs y ont droit.

Davidi kitai

La makina Adrian Mateos termine quant à elle à près de 1,5 million de jetons, un tapis qui le satisfait plutôt bien : "Le début de journée était compliqué pour moi, j'étais bien card dead et je suis tombé à 450 000. Et puis, par la suite, je n'ai fait qu'augmenter à chaque niveau, c'est devenu beaucoup plus fluide. Je suis globalement très content de ma journée, et l'essentiel, c'est que je suis toujours en course pour aller gagner ce tournoi. Rien d'autre ne m'intéresse."

Fin de journée express

- 2 mai 2018 - Par Veunstyle72

Trois joueurs éliminés... et voilà la journée terminée. Mais avant de faire un petit bilan complet, revoyons donc les dernières éliminations : 

- En 19e place, on retrouve l'homme qui a porté durant quatre jours, l'écharpe de l'Olympique de Marseille et la casquette de la ville de Marseille, le Français....ah non pas du tout, il s'agit d'un Libanais, Mark Demirdjian. Derrière un open de Tomas Jozonis, Mark a tenté le petit resteal avec une main légèremet fatiguée, A5. Le Lituanien n'était pas en pampa, avec 88 en main, et trouve un call facile, puis un flop favorable, K8T pour éliminer un joueur de plus.

Mark Demirdjian

- A la 18e place, on retrouve celui qui aurait adoré être l'un des héros de ce festival, celui dont je vous parle depuis 2 jours et que je vous vends comme le joueur ayant échoué face à Guillaume Diaz sur le National, on parle bien sur de l'Italien Federico Petruzzelli. Légèrement tilté du coup perdu contre l'amateur qualifié pour 5€, Federico a investi la moitié de son stack au bouton, avant de call pour l'autre moitié lorsque ce même Krisztian Gyorgyi proposait de le terminer proprement depuis la big blinde. KQ pour notre amateur Hongrois contre 98 pour l'Italien. Ouais, il était temps que cette journée s'arrête pour lui.

federico_petruzzelli

- Enfin, 17e de ce tournoi et dernier éliminé du jour, Gavin O'Rourke. L'Irlandais a push ses onze dernières blindes en MP, avant que Davor Lanini ne l'isoraise. Davidi est obligé d'abandonner sa blinde : "J'avais Roi-Dame ici, je l'aurais bien payé. Mais pas avec le reshove de l'autre joueur..." Gavin O'Rourke retourne alors KJ, une main bien dominée par le AJ et qui n'améliorera pas à l'issue d'un tableau 92739

gavin o rourke

On se retrouve tout de suite pour l'article de conclusion de cette journée.

Davidi respire un bon coup

- 2 mai 2018 - Par Veunstyle72

Plus que trois Français en course dans ce tournoi au break, alors que Davidi Kitai a remis quelques pendules à l'heure

Krisztian Gyorgyi

Un bruit sourd a traversé cette magnifique Salle des Etoiles, un cri venant du coeur, un cri venant précisément de Hongrie. Le qualifié Krisztian Gyorgyi (photo) vient de faire remarquer à toute la salle qu'il était bien décidé à vivre à fond son tournoi, lui qui confiait hier à Davidi Kitai qu'il s'était qualifié sur ce tournoi pour seulement... 5€ ! 

Pourquoi a-t-il hurlé ? Car il a joué sa survie sur un coup gamble, et qu'il l'a remporté ! Tout est parti à la turn d'un board KKA2. Face à lui, l'Italien Federico Petruzzelli, l'un des héros de ce festival, lui qui a déjà terminé second du National Championship derrière Guillaume Diaz. 

Les mains ? K4 pour le Bulgare, contre JT pour l'Italien. C'est à l'apparition d'un 4 sur la rivière, que le coeur du Bulgare s'est emballé, comme on peut le comprendre. Son aventure se poursuit, et dans d'excellentes conditions, puisque ce pot lui permet de s'incruster dans le top 4 du tournoi. Pourvu que sa belle histoire dure encore un peu plus longtemps?

Davidi kitai

Du côté de Davidi Kitai, on commence à sortir les crocs. Et sur l'une des toutes dernières mains avant le break, le Belge a fait parler la poudre. Derrière un open au bouton, Davidi paie en SB avant que David Peters ne squeeze tout ça en BB. Le bouton passe, mais pas Davidi, qui s'accord sur un call, pour découvrir un flop, muni de KQ

Q2Q

Davidi trouve un brelan floppé et va check ce flop, tout comme l'Américain. La turn A est intéressante et Davidi mise tout petit, 50 000 dans un pot qui doit déjà en faire 250 000. Il se fait call, comme espéré, et la rivière 5 apparait. Pas la plus belle, car elle complète une flush backdoor, mais tout de même. Et là que faire ? Vous misez ? Le Belge a pris l'option de check. David Peters a alors proposé 240 000... snap call par Davidi ! Peters retourne AK et est bien obligé de s'incliner, ce pot fonçant vers le Team Pro Winamax. Un pot qui lui permet de remonter à 1,14 million.

Enfin, parmi les trois récentes éliminations, on retiendra surtout celle d'Alexis Fleur, 23e de ce tournoi pour 24 100€. Le runner up du SISMIX 2016 est tombé avec As-Roi, sur un board contenant un As. Sauf que son adversaire, Tomas Jozonis, était gentiment en trap avec un brelan floppé. 

Il ne reste plus que trois Français dans ce tournoi, et je vous laisse découvrir immédiatement leur chipcount.

Chipcount

Tomas Jozonis 2 680 000
Ole Schemion 2 660 000
Adrian Mateos 1 765 000
Krisztian Gyorgyi 1 700 000
Javier Fernandez 1 560 000
Stefan Huber 1 455 000
Dan Abouaf 1 430 000
Honglin Jiang 1 360 000
David Peters 1 350 000
Patrik Antonius 1 270 000
Davidi Kitai 1 140 000
Andre Akkari 765 000
Gavin O'Rourke 675 000
Josip Simunic 615 000
Nicolas Dumont 565 000
Sadri Saleh 510 000
Davor Lanini 460 000
Dimitar Danchev 420 000
Federico Petruzzelli 410 000
Mark Demirdjian 250 000
Ouassini Mansouri 205 000
 

Redraw à 24 : Adrian Mateos passe à la télé

- 2 mai 2018 - Par Veunstyle72

Avec quatre Français encore in dans ce tournoi... dont trois à la même table, la dernière. Découvrez tout ça en jetons et en photos.

Table télévisée
Andre Akkari 160 000
Ole Schemion 3 029 000
Saar Wilf 169 000
Patrik Antonius 1 184 000
Adrian Mateos (Team Winamax) 1 224 000
Thomas Pettersson 237 000
Josip Simunic 864 000
Stefan Huber 1 627 000

table TV

Table 2
Davidi Kitai (Team Winamax) 750 000
Nicolas Dumont 440 000
David Peters 1 800 000
Javier Fernandez Alonso 1 350 000
Gavin O'Rourke 520 000
Sadri Saleh 700 000
Dimitar Danchev 610 000
Davor Lanini 400 000

table2

Table 3
Honglin Jiang 1 340 000
Mark Demirdjian 471 000
Dan Abouaf 1 105 000
Federico Petruzelli 1 385 000
Ouassini Mansouri 237 000
Tomas Jozonis 2 330 000
Alexis Fleur 490 000
Krisztian Gyorgyi 820 000

table3

Il reste 24 joueurs (sur 777 inscriptions)
Level 21 - Blindes 8 000/16 000, ante 16 000
Moyenne : 971 000
Gain assuré : 20 300€

La tête au carré pour Antoine Saout

- 2 mai 2018 - Par Veunstyle72

Coucou, c'est moi le gentil couvreur qui ne ramène que des mauvaises nouvelles : un redraw est en cours après l'élimination d'un joueur en 25e position, un certain... Antoine Saout. Décidément, ce n'est pas la grande folie pour les Français. 

Le double finaliste du Main Event a vécu une journée bien difficile, sans jamais véritablement sortir la tête de l'eau : "J'ai commencé par check/raise David Peters, et ce n'était pas bon du tout. Je suis tombé à 20bb rapidement. Puis ma table casse, et sur la nouvelle il ne se passe rien. Puis ma table casse à nouveau et là je suis tombé jusqu'à 13 ou 14 blindes. J'ai quand même trouvé un double up avec 99 contre KQ... et puis plus rien. Les blindes ont augmenté, ce qui fragilisait un peu plus mon tapis. Il a fallu que je fasse tapis 3 ou 4 fois pour me maintenir, jusqu'à cette dernière main..."

Et cette dernière main, Antoine ne pouvait que la disputer préflop : derrière un open, il annonce tapis pour 327 000 (à peine plus de 20bb). Son voisin David Peters paye le tapis du Français et tout le monde s'efface : 6 6 pour le Breton contre AA chez l'Américain. Et la croupière n'a pas fait dans le détail, en claquant un board A8QA7. Carré d'As, il faut au moins ça pour arriver à éliminer Antoine Saout d'un tournoi de poker.

Déçu, forcément quand on est champion de sa trempe, Antoine Saout tentera de se consoler avec ce gain de 20 300€. Pas sur néanmoins qu'il les ré-investisse dans le 25 000€ en cours : "Je crois plutôt que je vais rentrer chez moi demain". GG Antoine.

antoine saout

Il reste 24 joueurs (sur 777 inscriptions)
Level 21 - Blindes 8 000/16 000, ante 16 000
Moyenne : 971 000
Gain assuré : 20 300€