masquer le menu

Une réunion d'anciens de l'ACF

- 28 avril 2018 - Par Benjo DiMeo

Cinq "Entrams" parmi les 15 derniers joueurs
Leo Margets a chuté en 18e place
Event #9 - EPT National High Roller 2 200 € (Day 2)


Massou Cohen
Lorsque l'institution Aviation Club de France a fermé ses portes en 2014, des centaines de joueurs parisiens, amateurs comme pros, se sont retrouvés désoeuvrés, privés de leur fief. Certains d'entre eux fréquentaient quotidiennement, ou presque, le cercle mythique des Champs-Elysées, et s'y sentaient comme à la maison. Massou Cohen était l'un de ceux là : afin de ne pas perdre de vue les copains, et de continuer à se retrouver pour jouer aux cartes, le joueur amateur (Massou, que l'on a déjà vu en finale d'un EPT à Deauville, dirige une clinique de chirurgie à deux pas de feu l'ACF) a eu l'idée de créér les Entrams ("entre amis"), groupement d'anciens joueurs de l'ACF.

Les Entrams se retrouvent dans des parties privées organisées chez l'un ou l'autre, et aussi sur des tournois officiels organisés rien que pour eux chez les casinos amis, à Cannes ou à Deauville (prochain rendez-vous là-bas le 1er juin, avec au programme deux tournois à 1K et 2K€) Et ils sont actuellement cinq, pas moins, à être encore en course parmi les 16 derniers jours de lu National High Roller à 2 200 euros, une épreuve ayant totalité 462 inscriptions.

"Et on était encore 6 à 20 left", précise le chef de la bande. "C'est fou parce que personne n'avait de jetons à la reprise [midi] à 60 restants. Regarde, moi, j'avais 6BB !", poursuit Massou. Parmi les autres "Entrams" en course pour le premier prix de 173,000 euros, il y a deux noms que vous connaissez forcément si vous nous lisez régulièrement : l'incontournable Alexandre Réard et Isabel Balatazar, régulière perfeuse des side-events de l'EPT. Et il y a aussi deux joueurs que je ne connais pas - du moins pas encore : Karim Abdelmoumene et Smain Mamouni.

Benjamin Saada
Aux côtés d'Alex Réard, un certain Benjamin "EN_VACANCES" Saada

Jeffrey Hakim
Le champion EPT Libanais Jeffrey Hakim est toujours en course à 16 left (tout comme l'Italien Dario Sammartino)

Un beau deep-run pour Leo

Leo Margets
Aucune trace d'amertume chez notre Leo Margets après son élimination en 18e place : "Je suis très contente. J'avais un but très simple en m'inscrivant : être fière de la façon dont j'ai joué. J'étais focus à fond pendant tout le tournoi." La partie de l'Espagnole s'est terminée lorsque sa paire de Valets poussée avec 20BB a rencontré une paire de Rois. "Je n'ai pas de regrets. J'ai bien choisi mes spots, je suis plus motivée que jamais ! En fait, j'ai encore envie de jouer. Je vais sûrement aller jouer le Main Event tout de suite !"

Leo Margets
Pour son deuxième deep run aux couleurs de Wina, Leo remporte 7 700 euros

EDIT : Pour découvrir le classement final de cette épreuve, rendez-vous sur la page "Résultats"

On double la mise

- 27 avril 2018 - Par Benjo DiMeo

Event #9 - EPT National High Roller 2 200 € - Single Re-Entry (Day 1)

EPT National
Le gros Day 1 de ce vendredi est celui de l'EPT National High Roller à 2 200 euros. Les tables sont bien remplies : on y retrouve la plupart des joueurs ayant claqué une, deux, trois, voire six bullets sur le 1K sans succès, plus tous ceux (plus d'une centaine) ayant atteint les places payées avant de se faire éliminer aujourd'hui, et disposant donc du cash suffisant pour enchaîner immédiatement.

Davidi Kitai
Davidi Kitai est arrivé avec quelques niveaux de retard, prenant place face à un Alexandre Réard ayant déjà monté des piles affolantes.

Mustapha Kanit
C'est un Mustapha Kanit très calme que nous avons croisé au milieu de la Salle des Etoiles. Beaucoup trop calme. Cela ne devrait pas durer.

Leo Margets
C'est sur le National High Roller que débute l'EPT Monte Carlo de Leo Margets.

Fatima Joao
Entre les anciens sportifs pros, le courant passe plus facilement : Fatima Moreira de Melo (hockey sur gazon / Pays-Bas) en grande discussion avec notre Joao Vieira (basketball / Portugal)

Adrien Delmas
Après avoir tenté sa chance sur les trois Day 1 du National 1K, Adrien Delmas a déjà joui de son droit de re-entry sur ce 2K après le slowroll gagnant d'un méchant joueur Russe. Il joue désormais en freezeout.

Pierre Calamusa
La mine réjouie de Pierre Calamusa, c'est pas seulement pour la photo. Juste avant que ne soit saisi son cliché, LeVietF0u a éliminé un joueur Français short-stack sur un coup assez marrant : Pierre relance avec Roi-7 aux blindes 250/500. Le Français défend sa BB. "- Combien il te reste ? 3 000 ? - 3 100 !." Le flop tombe 2-3-4 et le Français met ses 3 100 au milieu. Amusé, Pierre réfléchit quelques instants, puis décide que le coup est tentable. C'est payé ! Et c'est bien payé : la BB retourne Dame-Valet, et Pierre n'aura pas besoin de s'améliorer pour gagner le coup, et sortir son adversaire.

Moumou
Ne vous fiez pas à son déguisement de jeune prof d'histoire marxiste pratiquant le snooker en amateur : le membre du forum Wam-Poker El Moumou est l'un des meilleurs croupiers du circuit Européen.

Autres joueurs aperçus dans ce National 2K : Michel Abécassis, Antonin Teisseire, Jimmy Guerrero, Jean Montury, Thi Nguyen, Florence Allera, Ryan Riess, Jean-Noel Thorel, Sylvain Loosli, Jack Salter, le revenant Roger Hairabedian...