masquer le menu

Privé de dessert

- 3 mai 2018 - Par Veunstyle72

Davidi Kitai est éliminé 11e. Rien n'aura été dans le sens du Belge aujourd'hui et du Team Winamax globalement.

Davidi kitai

"On est à 11 places d'une belle Ferrari", me glissait Davidi Kitai lors du dernier break, l'esprit pensif face à ce bijou d'automobile, garé juste devant l'entrée de la salle de tournoi. Malheureusement, Davidi devra gagner un autre tournoi que cet EPT MonteCarlo pour pouvoir se l'offrir, puisque l'aventure s'est brutalement arrêtée sur les coups de 14h30 pour le Belge, dernier rescapé du Team Winamax dans ce tournoi. 7e l'an passé, Davidi repart cette fois avec la 11e place du tournoi pour un gain de 44 100€

"Là tout de suite, je suis forcément déçu, mais avec du recul, je ne peux qu'être content. Bien évidemment, je voulais faire encore mieux que l'an dernier, la seule différence, c'est que le field me paraissait plus difficile qu'en 2017. J'avais besoin de chance et surtout de remporter mes coups à tapis, ce que je n'ai pas réussi à faire. Hier j'ai perdu trois coups à tapis, aujourd'hui j'en ai perdu un et c'était celui qui était fatal. That's poker et je suis tout de même heureux de ma performance."

dario sammartino

Limité dès le début de journée, Davidi savait qu'il allait probablement falloir passer par la case "all in couvert", un moment où un autre. Mais comme disait sa femme Caroline après le coup, son dernier, "T'as beau être le meilleur à ce jeu, les cartes ont toujours le dernier mot".

Oui car sur son dernier coup, Davidi était tout de même dans de très bonnes conditions. Après un open au bouton de l'Espagnol Javier Fernandez, Davidi a pris l'option de resteal à tapis pour 14bb avec KQ et l'Espagnol a pris le choix de call avec KT. "Je n'aime pas trop trop son call, même si en vérité, quand je vois sa main, je suis forcément content." Ça, c'était préflop, car par la suite, la croupière a claqué un board T9839. Malgré un tirage quinte ventrale et une over card, Davidi a du jeter les armes.

Dommage, car dans cette salle, il avait pourtant quelques bonnes sensations : "L'endroit est important, quand t'as de bons souvenirs, tu peux perf' à  nouveau. Et puis il a aussi le fait que j'ai bien perf' déjà à Barcelone, j'étais plein de confiance et quand je suis comme ça, je suis dangereux", confiait Kitbul, qui sera plus chaud d'action que jamais à Vegas cet été pour les WSOP, croyez le bien !

stefan huber

Et juste avant l'élimination de Davidi Kitai, le Suisse Stefan Huber a lui aussi pris la porte, 12e. Shortstack, il a snap call lorsque Honglin Jiang le mettait à tapis. JT pour Stefan contre K7 chez son adversaire. Le flop 546 n'était pas le meilleur pour Stefan, tout le contraire de la turn J qui lui offrait une paire. Mais la croupière claque alors un 8, offrant ainsi la quinte à Honglin Jiang

Il reste 10 joueurs (sur 777 inscriptions)
Level 24 - Blindes : 15 000/30 000, ante 30 000
Moyenne : 2,331 millions
Gain assuré : 44 100€