masquer le menu

Davidi, en forme olympique

- 1 mai 2018 - Par Veunstyle72

Davidi kitai

On n'en parle pas, parce qu'il fait son petit bonhomme de chemin tout seul comme un grand, mais Davidi Kitai est un comme un requin dans l'Ocean ici : "Je suis chauuud d'action", me glisse-t-il, "beaucoup trop chaud même, je n'ai pas foldé une main depuis une heure."

Davidi aime sa table, et pour cette raison, il est hors de question qu'il s'endorme, lui qui a monté plus de 900 000 jetons déjà : "J'ai une belle table, je mets la pression et je touche aussi un peu de jeu, c'est vrai." A sa table, on retrouve notamment deux Français, Madi Macalou (90 000) et Nicolas Dumont (320 000). Mais surtout, Davidi est hors de position sur le seul joueur qui possède énormément de jetons, quelque chose comme 1,5 million, il s'agit de son voisin Espagnol Javier Fernando Alonso. "Mais il ne me cherche pas, on n'a pas joué une main ensemble."

Voilà un joueur qui a tout compris : s'il laisse le génie tranquille, il pourra au moins se battre pour la deuxième place.

mateos

Du côté de Mateos Diaz, comme à chaque tournoi, il se retrouve à la table du copain que vous avez déjà vu dans les épisodes "Dans la tête d'un Pro", un certain Ali Reza Fatehi. Tout va bien pour Mateos, toujours aussi difficile à suivre, puisqu'il monte, il descend, il remonte... et ne redescend plus.

sonny franco

Côté Français, ça va beaucoup moins bien pour Sonny Franco, à qui il ne restait plus que 140 000 sur la photo, après avoir payé le tapis d'un short avec une simple top paire (quand celui-ci avait floppé brelan)... hop, je repasse 2 minutes plus tard, pour m'apercevoir que son tapis a doublé à 300 000. Encore un joueur loin d'être évident à suivre.

ferrero yorane kerignard

Sur cette même table, on retrouve deux autres Français, habitués des deepruns sur les EPT, Yorane Kerignard (365 000) et Olivier Ferrero (220 000)

saout antonius fleur

Table d'à côté, encore pas mal de Français ensemble, puisque Antoine Saout (190 000), Alexis Fleur (400 000) et Dan Abouaf (180 000) entourent la légende Patrik Antonius (280 000). "Ouais enfin, tout à l'heure, j'open UTG, payé une fois et il defend BB. C'est venu J85 avec un flush draw, il y avait 40 000 au milieu et lui a fait tapis directement pour 75 000 avec... J7. Moi j'ai deux Rois, je l'ai payé, et là l'autre a fait tapis derrière, pour beaucoup plus. J'ai fold et il a montré 55 pour brelan." Mais... mais... pourquoi Antonius est-il toujours la alors ? "Ah ba il a fait 6 turn et 4 river pour rentrer une quinte, facile"

sanioglu sfez

Deux Français avec le sourire, à 56 left d'un EPT, qu'est-ce qu'on aime ça ! Ekrem Sanioglu (260 000) et Eric Sfez (530 000) continuent de se battre comme des beaux diables

josip simunic ouassini mansouri

J'a-do-re ces moments là ! Le moment où Ouassini Mansouri fait croire à toute la table qu'il a découvert le poker hier : "Tu t'en sors plutôt bien pour un amateur", lui a glissé Ole Schemion, en pointant son stack du doigt. Avec 700 000 en sa possession, Ouassini leur fait l'amour en toute discrétion, et eux n'y voient que du feu. Régalade !

lapin petrangelo

Enfin, quelques bonnes nouvelles concernant l'affaire Pierre Morin. Oui c'est devenu une affaire sérieuse ici. Tellement sérieuse que le big boss du tournoi a discuté avec Pierre à l'écart de tout le monde. Qu'en est-il ressorti de cette histoire Pierre ? "Ils m'ont rendu mes timebanks et ils ont arrêté cette règle stupide des 10 secondes de réflexion. Je crois qu'ils ont juste réalisé qu'ils étaient en train de faire une énorme bétise en me traitant de la sorte". Allez on oublie, et désormais, Pierre a rendez-vous avec vous, puisque sa table file sous les caméras juste après le break. En revanche, ne comptez pas sur la présence de Petrangelo à ses côtés, l'Américain a perdu un gros flip, QQ vs AK, pour sa survie

Il reste 56 joueurs (sur 777 participants)
Level 18 à venir - Blindes 4 000/8 000, ante 8 000
Moyenne : 416 000
Gain assuré : 11 900€