Winamax

Un mal pour des biens

- 12 mars 2022 - Par Rootsah

Gaëlle Baumann chute à trois marches des places payées
Plusieurs Français doublent au bon moment
Main Event - 5 300 € (Day 2)

 

Il reste 177 joueurs en lice pour 175 places payées : c'est la pré-bulle, et nous avons des bonnes et des mauvaises nouvelles à vous annoncer... On commence par quoi ? On va dire la mauvaise, car elle concerne malheureusement l'un des membres du Team W : Gaëlle Baumann. Avec une trentaine de blindes en sa possession, elle se contente de limper sa small blind contre la big blind du gros stack de la table, Dawid Kuliberda, en mode ultra-aggro (tout comme Martin Kabrhel sur une autre table). Celui-ci décide de mettre notre joueuse à tapis, et O_RLY choisit de jouer son tournoi avec une paire de Neufs. Elle tombe contre K-10 offsuit, et le Polonais frappe le turn pour mettre fin aux espoirs de la Strasbourgeoise dans ce Main Event. "Le coinflip illégitime", a-t-elle commenté dans le tchat du Team W. Un bon coup sur la tête pour le clan Winamax, car on la voyait passer la bulle sans coup férir...

Nicolas Vayssières

Car s'il y avait une pièce à mettre sur des éliminations tricolores avant l'argent, plusieurs joueurs auraient eu les faveurs des pronostics. En fâcheuse posture, Nicolas Vayssières a ainsi trouvé un double-up avec A-8 contre 5-5, avant d'open-shove 11 blindes au low-jack sans être payé. Il avoue ensuite qu'il n'était pas certain de son play... Nicolas Burtin alias Cap Haddock était également tombé bien bas, après avoir perdu contre carré. "Je limp UTG avec Roi-Dame off, la small blind complète, et nous sommes trois sur un flop 10-10-2, explique t-il. Tout le monde check, comme sur le turn K, et la river est un 10 sur laquelle un joueur mise 30 000, en léger overbet. J'hésite avant de call, mais il a le Dix... " Peu après, le streamer 3-bet shove 70 000 avec KJ et se fait payer par J8. Malgré un tableau un peu flippant, le grinder s'en sort.

Alexandre Amiel, lui, était mieux loti avec un stack de 100 000. Un tapis que l'ami du Team W a engagé au milieu avec deux Rois, payé par un joueur avec As-Roi. Aucun As ne vient ternir le tableau, et le producteur est encore plus tranquille pour passer la bulle.