Winamax

Bilan français : Romain Lewis en fer de lance

- 17 mars 2022 - Par Rootsah

Lewis
Ça devient une habitude au fil des années : comme à chaque EPT Prague ou presque, les Français ont brillé dans la capitable tchèque. Et ce ne sont pas les deux ans et quatre mois sans pèlerinage au Hilton qui ont cassé la dynamique : lors de cette première édition de 2022 (on espère que le festival sera de retour fin novembre, comme avant), les Bleus ont allègrement franchi la barre du million d'euros engrangé, repartant avec environ 1,1 million de gains cumulés sur l'ensemble de la grand-messe praguoise.

Romain Lewis et Nico Vayssières en leaders

Deux joueurs y ont particulièrement contribué : Romain Lewis, évidemment, qui avec 155 100 € encaissés pour une victoire, une seconde place et une 6e place, rentre chez lui avec un bon bénéf' à six chiffres, mais aussi Nicolas Vayssières. Le 17e du dernier Main Event WSOP est d'ailleurs le seul tricolore à avoir encaissé une récompense à six chiffres dans cet EPT, en prenant la 4e place de l'Eureka High Roller pour 124 860 €. En bonus, il a également réussi trois autres places payées, pour atteindre 141 060 € de gains depuis le coup d'envoi du festival. Le podium tricolore est complété par Thomas Lhomme, 5e de cet Eureka High Roller pour 95 080 €.

4 titres, 25 tables finales

Arthur Conan
Crédit photo : Danny Maxwell - PokerStars

Au total, 25 Français ont atteint une table finale, ce qui est mieux que les 14 finales de 2019, et quatre d'entre eux sont repartis avec un titre, comme la dernière fois : Romain Lewis donc, mais aussi le vieux de la vieille Michel Leibgorin sur un tournoi d'Omaha, le prodige Arthur Conan sur un Turbo KO à 2 150 € (photo), et aussi Jimmy Guerrero qui après 85 cashs recensés sur sa fiche Hendon Mob remporte enfin son premier tournoi live ! Les serials perfeurs habituels comme Alex Reard, Sonny Franco, Julien Sitbon (2 TF), YoH ViraL ou Nicolas Dumont (2 TF) ont également contribué au succès du poker tricolore en République Tchèque. Sans oublier le super deeprun de Manuel Labous sur le Main Event, qui pour son premier EPT termine à une super 10e place pour 63 540 €, un tournoi où l'ami du Team Alex Amiel a pris la 16e place.

Adrian Mateos toujours au top

Du côté du Team Winamax, et comme en 2019, c'est Adrian Mateos qui s'est le plus mis en évidence : la maquinà s'est offert deux finales sur le 50k et le 10k, terminant à chaque fois 5e sur deux des plus beaux tournois du festival pour un gain cumulé de 368 760 €. On a déjà parlé du cas Romain Lewis, meilleur Français du Team sur cet EPT, mais il ne faut pas oublier la TF de Guillaume Diaz en début de festival. Pour le reste, aucun résultat notable à signaler pour l'équipe, et on ne doute pas que le Team W voudra faire encore mieux à Monaco dans quelques semaines, après le traditionnel séminaire du Team à Biarritz à la fin du mois : nos pros seront préparés comme jamais pour perfer !

Toutes les finales françaises :

Guillaume Diaz 2
Event #2 - NLHE Freezeout 1 100 € - 324 entrées
6e : Guillaume Diaz (Team Winamax) 14 060 €

Event #5 : Eureka Main Event 1 100 € - 3 155 entrées
9e : Alexandre Reard 32 860 € (Article)

Event #8 : NLHE Hyper Turbo Freezeout 1 100 € - 89 entrées
9e : Alexis Nicolai 2 390 €

Event #9 : NLHE Single Re-Entry 10 200 € - 51 entrées
7e : Arthur Conan 25 970 €

Event #14 : NLHE Hyper Turbo Knockout 2 150 € - 215 entrées
Vainqueur : Arthur Conan 41 840 €

Vayssieres
Event #16 : Eureka High Roller 2 200 € - 1 149 entrées (Article)
4e : Nicolas Vayssières 124 860 €
5e : Thomas Lhomme 95 080 €
6e : Romain Lewis 69 930 €

Event #17 : EPT Super High Roller 50 000 € - 45 entrées
5e : Adrian Mateos (Team Winamax) 196 570 € (Article)

Labous
Event #20 : EPT Main Event 5 300 € - 1 190 entrées
10e : Manuel Labous 63 540 € (Article)

Event #25 : NLHE Hyper Turbo Knockout 1 100 € - 311 entrées
3e : Lucien Cohen 29 110 €

Event #27 : PLO Single Re-Entry 1 100 € - 285 entrées
Vainqueur : Michel Leibgorin 57 840 €

Sitbon
Event #28 : NLHE Single Re-Entry 2 150 €
9e : Julien Sitbon 6 990 €

Event #29 : NLHE Hyper Turbo Freezeout 550 € - 309 entrées
9e : Erwann Pécheux 2 850 €

Event #34 : NLHE Hyper Turbo Freezeout 1 100 € - 115 entrées
8e : Jose Astima 3 700 €

Event #36 : NLHE Hyper Turbo Knockout 2 150 € - 68 entrées
8e : Romain Locquet 2 380 €

Event #37 : High Roller Single Re-Entry 25 000 € - 39 entrées
5e : Johan Guilbert 65 550 €

Adrian Mateos
Event #46 : EPT High Roller Single Re-Entry 10 300 € - 271 entrées
5e : Adrian Mateos (Team Winamax) 162 190 €

Event #47 : NLHE Freezeout 1 100 € - 249 entrées
3e : Nicolas Dumont 24 000 €

Event #48 : NLHE Deep Stack 330 € - 442 entrées
7e : Stéphane Gabarre 3 980 €

Franco
Event #49 : NLHE Hyper Turbo Knockout 2 150 € - 108 entrées
Vainqueur : Romain Lewis (Team Winamax) 25 570 € (Article)
7e : Sonny Franco 4 620 €

Event #51 : NLHE Deep Stack Single Re-entry 2 200 € - 218 entrées
Runner-up : Romain Lewis (Team Winamax) 59 600 € (Article)
3e : Arnaud Enselme 42 020 €
8e : Julien Sitbon 10 920 €

Event #53 : NLHE Hyper Turbo Freezeout 1 100 € - 121 entrées
6e : Nicolas Dumont 6 760 €

Event #57 : NLHE Hyper Turbo Freezeout 1 100 € - 62 entrées
Vainqueur : Jimmy Guerrero 17 850 €
Runner-up : Mickael Muselli 12 920 €

Podium des meilleurs français :

Romain Lewis (Team Winamax) 155 100 €
Nicolas Vayssières 141 060 €
Thomas Lhomme 95 080 €

Grzegorz Glowny remporte l'EPT Prague 2022

- 16 mars 2022 - Par Rootsah

Qualifié online, le Polonais repart avec 692 252 € pour son premier EPT. Tombé à quatre blindes au Day 4, il a su provoquer la réussite récompensant une prestation XXL en finale.

Win
Chance et mérite. Voilà le cocktail qui marche à tous les coups pour triompher dans un tournoi de poker. Grzegorz Glowny a su mélanger les deux à la perfection. De la chance, il lui en a fallu pour décoller après un Day 1 terminé en dessous du tapis de départ (25 400). Il lui en a fallu aussi lors du Day 4, lorsqu'il est tombé à 100 000 jetons aux blindes 12 500 / 25 000, et qu'il a trouvé la réussite nécessaire pour remonter la pente. Enfin, il lui en a fallu en plein milieu de la finale, où il était à deux doigts de l'élimination quand son As-Valet à tapis couvert, bien mal embarqué face au As-Roi de Gab Yong Kim, est passé devant pour lui permettre de continuer à rêver à quatre joueurs restants. Concernant le mérite, Gregorz en a aussi à revendre : le Polonais a su jouer une partition très solide en table finale, qu'il avait débuté à midi avec le troisième tapis. En témoigne notamment la dernière main face à son runner-up Andrea Costellazzi, où comme durant la quasi-totalité de la finale,  Glownya su jouer juste pour prendre au piège son adversaire au bout de deux heures de heads-up.

Win 3
"Très fatigué" de son propre aveu après sa victoire, le joueur de 28 ans, soutenu par quelques-uns de ses meilleurs amis et sa compagne dans le rail, va maintenant aller fêter ce titre : "Si je ne le fais pas maintenant, quand vais-je le faire ?". Et il y a de quoi sabrer le champagne, puisqu'il entre dans l'histoire de son pays en devenant le 5e joueur polonais vainqueur d'un Main Event EPT, rejoignant une prestigieuse lignée composée de Dominik Panka, Dzmitry Urbanovich, Sebastian Malec et Piotr Nurzynski, champion à Barcelone en 2018. Et ce, alors qu'il s'agissait de son premier Main Event ! "Je ne m'y attendais pas du tout, c'est incroyable !" a t-il d'ailleurs confié quelques minutes après sa consécration. Après s'être échauffé sur l'Eureka High Roller où il a fini 72e sur 874 entrants, celui qui s'était qualifié online en remportant un package sur un satellite à 530 € a plus que multiplié par 1 000 cette somme, puisqu'il encaisse 581 456 € négociés lors du deal à quatre, accompagnés des 110 796 € laissés à la gagne. Après avoir refusé un premier arrangement financier et être repassé rapidement en position de shortstack, il a donc su déjouer le mauvais karma de sa décision initiale... Gregorz Glowny fait en tout cas un très beau champion, et n'aura désormais plus besoin de passer par des satellites pour jouer des tournois à 5 300 €. À commencer par l'EPT Monte-Carlo dans quelques semaines ?

Win 2
À l'heure du bilan, cette première édition d'un "grand EPT" depuis le début de la pandémie de Covid-19 s'est déroulée sans anicroches, joueurs aussi bien que staff prenant beaucoup de plaisir à revenir s'éclater sur un tel événement malgré un contexte délicat. Quant à nous, on se retrouvera très vite sur le circuit, en commençant justement par le grand rendez-vous monégasque qui débutera le 28 avril dans la fameuse salle des Étoiles. Et on enchaînera directement en Espagne avec un Winamax Poker Open Madrid qui s'annonce excitant à plus d'un titre. Merci de nous avoir suivis, bonne fin de semaine et à bientôt autour des tables !

EPT Prague Main Event 5 300 € - Résultats
1 190 entrées (re-entries inclus) - Prizepool : 5 771 500 €

Rang Joueur Pays Prix
1 Grzegorz Glowny Pologne 692 252 €*
2 Andrea Cortellazzi Italie 579 420 €*
3 Symeon Alexandridis Grèce 497 278 €*
4 Gab Yong Kim Corée du Sud 622 610 €*
5 Demetrio Caminita Italie 245 870 €
6 Armin Rezaei Autriche 181 800 €

* après un deal à quatre octroyant 110 796 € au vainqueur.

Les Français primés sur l'EPT Prague 2022 :

Labous-Amiel
Il remporte 63 450 € :
10e : Manuel Labous

Il remporte 45 450 € :
16e : Alexandre Amiel
17e : Paul-François Tedeschi

Il remporte 39 770 € :
20e : Bruno Fitoussi

Il remporte 20 890 € :
34e : Antoine Saout

Il remporte 17 800 € :
50e : Cédric Schwaederle

Il remporte 14 720 € :
58e : Serge Chechin

Kool Shen
Ils remportent 12 350 € :
82e : Laurent Cessy
84e : Bruno Lopes (Team Winamax)
88e : Yunus Ekinci
89e : Damien Gayer

Ils remportent 11 450 € :
103e : Arnaud Enselme
114e : Tristan Forge

Andrea Cortellazzi runner-up

- 16 mars 2022 - Par Rootsah

L'Italien a perdu le modjo sur un coup décisif
Il remporte 579 420 €
Main Event - 5 300 € (Finale)

Costellazzi
Il a fini par se faire attraper. Andrea Cortellazzi est tombé dans le piège de Grzegorz Glowny, en deux coups de cuiller à pot. Le malin Polonais décide de limper une paire de Dames, et Andrea trouve un A9 qu'il estime suffisant pour faire tapis et mettre la pression à son adversaire. Mauvais timing évidemment, puisque celui-ci s'empresse de payer pour ses trente dernières blindes. Glowny, couvert, voit avec bonheur le croupier dérouler un board sans As : 5J5J10.

De quoi laisser son adversaire avec dix maigres blindes... Un stack que l'Italien envoie au milieu dès la main suivante, avec 84. Glowny trouve un call facile avec son KQ, et reste devant à l'issue d'un nouveau tableau à son avantage : 2710K4.

Bust
Drawing dead dès le turn, Andrea Cortellazzi encaisse donc plus d'un demi million d'euros après le deal réalisé à quatre joueurs restants, bien mieux que sa 12e place à l'EPT Barcelone en 2016.

Grzegorz Glowny est donc le champion du Main Event de l'EPT Prague 2022 !

Taper dans les cent milles

- 16 mars 2022 - Par Rootsah

Andrea Cortellazzi et Grzegorz Glowny jouent le titre et 110 000 €
L'Italien part légèrement devant
Main Event - 5 300 € (Heads-up final)

HU
On y est : le tout dernier acte de ce Main Event va se jouer sur la scène de la salle de tournois. L'ultime duel opposera l'Italien Andrea Cortellazzi et le Polonais Grzegorz Glowny, qui vient d'éliminer le 3e de ce tournoi, Symeon Alexandridis. L'Italien aura un léger avantage en jetons avec 20 millions contre 16,3 millions chez le Polonais. Nous jouons toujours aux blindes 200 000 / 400 000 BB Ante 400 000, et difficile de savoir qui va prendre l'ascendant à ce stade. Grzegorz Glowny est déjà assuré de 581 456 €, Andrea Cortellazzi de 579 420 €, et il reste 110 796 € à la gagne. De quoi motiver notre duo ! C'est parti !

HU 2

Alexandridis va se faire voir chez les Grecs

- 16 mars 2022 - Par Rootsah

Symeon Alexandridis prend la 3e place du tournoi (497 278 €)
Main Event - 5 300 €

Alexandrinis
Symeon Alexandridis était bien calé au chipcount entre Cortellazzi et Glowny, attendant peut-être un heads-up plutôt mérité. Mais en deux temps, le Polonais lui a fait mal, très mal : tout d'abord avec AK contre AQ, Glowny finissant devant après un tableau à suspens : Q610JA. Tombé à 10 millions après ce coup, le Grec va ensuite perdre trois millions supplémentaires dans des petits pots, pour se retrouver derrière Glowny au chipcount. Un peu plus tard, ce dernier trouve A8 au bouton, et open-shove au bouton. Cortellazzi s'écarte, et le Grec réfléchit quelques instants avant de payer avec un A9 dominateur. Tout va bien jusqu'au flop 23K, avant le turn :

Alexandrinis
Oui, Glowny vient de toucher l'un de ses trois outs, et la river 2 ne change rien à l'affaire : légèrement couvert, Symeon Alexandrinis prend la 3e place de ce Main Event, quittant la scène plus riche de 497 278 € suite au deal passé tout à l'heure. Il aura gratifié les spectateurs d'une belle prestation et prouve que la République tchèque lui réussit décidément bien, lui qui a compilé ses douze dernières lignes Hendon Mob dans le pays ! On devrait très vite le revoir à Prague ou Rozvadov...

Nous tenons donc le heads-up de ce Main Event EPT Prague 2022 : Andrea Cortellazzi contre Grzegorz Glowny !